Une marche trop haute pour l'OL

La finale de la Ligue des Champions entre Wolfsburg et l'OL s'est soldée par une victoire des allemandes de Wolfsburg.

Une marche trop haute pour l'OL
Le penalty de la victoire.
Wolfsburg
1
0
Lyon
Wolfsburg: Vetterlein-Wensing-Hartmann-Henning-Jakabfi-Blaesse-Kessler-Goessling-Popp-Müller-Pohlers
Lyon: Bouhaddi-Renard-Georges-Franco-Bompastor-Henry-Rapinoe-Necib-Abily-Schelin-Thomis.
SCORE: (73'): Müller 1-0 (sp)
ARBITRE: Teodora Albon

C'est devant 20 000 spectateurs et dans l'enceinte du stade mythique de Stamford Bridge que cette finale spectacualire de Ligue des Champions a eu lieu. Après quatres finales disputées en Ligue des Champions et la visée de la troisième victoire consécutive pour Lyon qui voulait écrire l'histoire du football féminin, non sans mal, sort de cette rencontre avec une défaite, minimale de 1-0. 

Un spectacle offert par les joueuses.

La seconde mi-temps aura finie par porter préjudice à l'équipe pourtant favorite de l'OL féminin après l'ouverture du score de Müller à la 73ème minute. Pourtant quand la fin de la première période fût sifflée, rien n'était encore joué pour aucune des deux équipes. Peut être le match le plus intense et équilibré de la compétition cette année, les joueuses allemandes ont su donner du fil à retordre à l'équipe lyonnaise sur des contres et des actions dangereuses, gestes qu'elles auront finalement su finaliser à leur avantage. Quelques manques de précisions et le ballon qui file à plusiurs reprises, tant du côté allemand, que français dans cette rencontre. Malgré les actions loupées, les contre attaques, les accélérations dans les couloirs, les gestes techniques, les combats offensifs et l'engagement des deux équipes, tous ces détails auront fait de ce match une rencontre spectaculaire.

Le chemin des buts.

Le coaching de Patrice Lair s'est une fois encore avéré être payant puisqu'au retour des vestiaires, la machine lyonnaise est mise en route et les joueuses font tourner le ballon,mais jusqu'à quand ? Une erreur de Georges dans la surface de réparation lyonnaise aura permis à l'attaquante allemande, Müller d'ouvrir le score sur un penalty. Les allemandes souvent en difficultés en cette seconde période, ont su se mettre à l'abri, un quart d'heure avant la fin du temps réglementaire. Freinée par cette erreur les lyonnaises auront manquées de réalisme en fin de match, fin de match placé aussi sous le signe de la fatigue. Malmenée en fin de match la course au titre se sera pas arrêtée sur ce manque d'efficacité offensive et ces ballons trop facilement perdus et sur une grosse erreur défensive, qui leur aura coûtée la victoire. La solidité allemande en fin de match aura été supérieur au pressing français des lyonnaises qui n'auront pas réussit à revenir au score. Le triplé historique en Ligue des Champions ne sera pas pour cette année à l'OL.

La victoire était à portée de leur mains, mais les lyonnaises n'ont pas fait preuve d'efficacité, notamment suite au penalty accordé aux allemandes. Lyon voulait une troisième victoire consécutive, mais c'est Wolfsburg qui s'offrira sa première victoire en Ligue des Champions.  Wolfsburg,nouveau leader européen.