Entre le Canada et les USA, la revanche n'a pas eu lieu

Cette nuit se jouait la revanche de la demi-finale des JO de Londres entre le Canada et les USA. Le 6 août dernier, les États-Unis l'avaient emporté sur le score de 4-3. Aujourd'hui en amical les Canadiennes s'inclinent à nouveau 3-0.

Entre le Canada et les USA, la revanche n'a pas eu lieu
Alex Morgan, auteur d'un doublé, s'affirme comme la bête noire du Canada (crédit photo : sbnation.com)
Canada
0
3
USA
Canada: Erin McLeod - Kadeisha Buchanan, Emily Zurrer (Danica Wu 78'), Carmelina Moscato - Rhian Wilkinson (Robyn Gayle 71'), Desiree Scott, Lauren Sesselmann, Sophie Schmidt (Kaylyn Kyle 67'), Diana Matheson - Christine Sinclair (C), Melissa Tancredi (Tiffany Cameron 61')
USA: Nicole Barnhart - Ali Krieger, Christie Rampone (C), Withney Engen, Crystal Dunn (Kristie Mewis 63') - Heather O’Reilly, Carli Lloyd, Lauren Cheney, Tobin Heath (Sydney Leroux 74') - Alex Morgan (Press 82') , Abby Wambach
SCORE: 0-1 Alex Morgan 70e, 0-2 Alex Morgan 72e, 0-3 Sydney Leroux 93e
ARBITRE: Quetzalli Alvarado (MEX)
ÈVÉNEMENTS: match amical stade BMO Field, Toronto coup d'envoi : 22h30 ( heure française )

Ce 2 juin, se jouait une grande affiche de football féminin au stade BMO Field de Toronto.
C'était la première fois depuis leur demi-finale des JO perdue que le Canada retrouvait son meilleur "ennemi" : les Etats-Unis.


Un match très physique

Dès le coup d'envoi la tension était bien présente dans ce match amical, et les fautes se sont succédées.
Très vite, il a été évident que le scénario de ce match se jouerait au milieu de terrain, tant la bataille y a été rude, nottament durant la première période.
Lors du tournoi olympique l'arbitre avait sifflé un coup franc indirect pour les USA, suite à une remise en jeu de Mc Leod supérieure aux 6 secondes réglementaires. Fait de jeu qui avait permis aux USA d'obtenir un penalty, et revenir à 3-3.
Les quelques 22000 personnes présentes au stade aujourd'hui n'ont pas oublié ce fait de jeu et l'ont fait savoir aux américaines, en décomptant le temps que Nicole Barnhart mettait avant de relancer la balle.

Les coéquipières d'Abby Wambach ont eu la possession de balle en première période, mais ne sont pas vraiment parvenu à mettre Mc Leod en danger.
Les deux équipes rejoignaient les vestiaires sur ce score nul et vierge.


Morgan, la bête noire du Canada

Au retour des vestiaires, les Américaines ont tout de suite montrer un visage plus conquérant, obligeant la jeune défenseur de 17 ans Kadeisha Buchanan à s'employer pour empêcher l'ouverture du score.
Elle s'est notamment distinguée en repoussant un tir sur la ligne de but de son équipe.

C'est finalement Alex Morgan, qui ouvre le score à la 70e minute, en prenant le dessus sur Emily Zurrer par l'intérieur du terrain, et vient tromper Erin McLeod d'un tir qui finit au fond des filets sur la droite.

L'attaquante des Portland Thorns double la mise deux minutes plus tard, lancée en profondeur sur le côté gauche, elle réitère le même tir.
Avec ces 2 buts, Morgan confirme son statut de bête noire du Canada, après son but inscrit à la 123e minute de la demi-finale, envoyant son équipe à Wembley.

Sydney Leroux, joueuse d'origine canadienne, portera le score à 3-0 dans le temps aditionnel, et s'attira les foudres des spectateurs en embrassant l'écusson américain de son maillot dans la foulée.

Le score en restera là pour ce match qui n'avait d'amical que le nom, mais qui a vu s'affronter deux nations majeures du football féminin. Le Canada n'a pu lutter que durant une période, mais à la fin, comme bien souvent, ce sont les USA qui sortent victorieux.