Les USA ... encore une fois ...

En cette préparation à l'Euro 2013, les autres équipes ne chôment pas. Pendant que se joue le championnat américain se déroule également le match USA - Corée du Sud en match amical. Une nouvelle démonstration US.

Les USA ... encore une fois ...
Wambach - Solo, un duo de talent !
Etats-Unis
4
1
Corée du Sud
Etats-Unis: 18-Barnhart (Solo, 46ème); 3-Rampone, 19-Buehler (C), 4-Sauerbrunn, 8-Mewis; 9-O’Reilly, 10-Lloyd (Averbuch, 70ème), 12-Cheney (Brian, 78ème), 17-Heath; 2-Leroux (Wambach, 46ème), 13-Morgan
Corée du Sud: Jungmi; Shim, Lim, Hyeri, Lee - Cho, Narae, Park, Ji - Yoo, Jeoun
SCORE: 1-0, Mewis 3ème ; 2-0, Cheney, 7ème ; 2-1, Cho 16ème ; 3-1, Lloyd 58ème
ÈVÉNEMENTS: Gillette Stadium coup d'envoi : 1h30 ( heure française )

Bien qu'amical, ce match n'est pas une simple rencontre pour les Américaines, qui ne veulent accepter aucun doute sur leur suprématie mondiale.

Une domination de chaque instant

Dès les premières minutes, les filles de Tom Sermanni prennent posession du cuir. Très rapidement, elles ouvrent le score par l'intermédiaire de Mewis (3ème minute) et se rendent le match plus simple. Seulement quatre minutes plus tard, Cheney copie sa coéquipière et double le score (2-0, 7ème). Elles font ainsi tourner le ballon comme bon leur semble, à leur vitesse, faisant courir comme à l'habitude leurs adversaires dans le vide. Pourtant à l'issue d'un centre pourtant anodin, Cho Sohyun trompe la gardienne US d'une jolie frappe aux 20 mètres (2-1), le score en reste là jusqu'à la pause. Toujours dominatrices, les compatriotes de Rapinoe usent physiquement leurs pendants. Carly Lloyd, clé de voûte de l'équilibre américain décide à la 58ème minute de tenter sa chance à plus de 25 mètres, la voilà auteur de son 44ème but en sélection nationale. En fin de match, c'est un nouveau but d'Abby Wambach l'innarêtable qui met fin à la rencontre. Après une faute coréenne dans la surface de réparation sur la jolie Alex Morgan, c'est Wambach qui se charge de le tirer dans le petit filet droit de Jungmi, contre-pied parfait.

Une équipe pourtant incomplète

Au début du match, difficile de ne pas s'apercevoir qu'il y a des absentes coté US. En effet, l'attaquante Abby Wambach est sur le banc, aux cotés de la célèbre gardienne Hope Solo qui revient de blessure. La gardienne de Portland recommence seulement à jouer après plusieurs semaines d'arrêt (poignet) et fait son retour en sélection, une première depuis février dernier. Sur l'aile gauche manque également à l'appel la Lyonnaise Megan Rapinoe qui n'a pas fait les derniers déplacements avec la sélection. 

Tout ceci prouve bien que le réservoir américain est remplie de vivier, preuve en est la rentrée de la jeune Morgan Bryan, 20 ans symbole d'une jeune génération aussi bonne que la précédente.