Pour Laure Boulleau, l'heure a sonné

En neuf mois, elle est devenue une titulaire indiscutable de l'équipe de France féminine. Actuellement en stage de préparation avec les Bleues en vue de l'Euro, Laure Boulleau a toujours autant d'ambition. Incontournable chez les Bleues, elle va pouvoir démontrer l'étendue de ses qualités lors d'un événement majeur.

Pour Laure Boulleau, l'heure a sonné
http://www.socialregister.co.uk/laure-boulleau/

Chaque joueuse française prépare l'Euro suédois à sa façon. Pour Laure Boulleau, cette préparation a d'abord été capillaire. Cet "avis de transfert de blonde à brune" comme elle l'indiquait le 8 mai dernier sur son compte twitter n'est peut-être pas anodin. L'emblématique arrière gauche du Paris Saint Germain a sans doute voulu marquer sa différence à l'heure d'embarquer sur le sol des blondes aux yeux bleus. Le sélectionneur national Bruno Bini n'apprécierait à coup sûr pas la boutade, lui qui dans un entretien au journal Métro a fait savoir le fond de sa pensée militante à propos des clichés sur les joueuses de football. 

Son bilan personnel cette saison avec son club est presque parfait. Presque, si l'on se rappelle de cette défaite à Saint Etienne (2-0) en demie-finale de la Coupe de France qui prive le PSG d'une finale disputée à Clermont Ferrand, la ville d'origine de Laure Boulleau. Une cruelle désillusion qui sera notamment dure à avaler pour l'entraîneur parisien Farid Benstiti, très en colère à l'issue de la rencontre. Car une finale tendait les bras à cette équipe qui avait au préalable assuré sa place en Ligue des champions par le biais du championnat, objectif prioritaire du club. 

Passée la déception, l'heure est à la préparation de l'Euro 2013, compétition majeure qui est censée mettre en lumière une formidable génération tricolore. La successeuse de Sonia Bompastor (jeune retraitée) a l'occasion de passer un cap en sélection. Elle pourra notamment compter sur le soutien de sa capitaine et amie au PSG Sabrine Delannoy elle aussi retenue dans la liste de Bruno Bini. Son état d'esprit exemplaire, sa hargne, ses percées ravageuses ainsi que sa qualité de centre ne seront pas de trop pour titiller le gotha européen.  

Un évènement qui rappelons-le sera diffusé par W9 et qui débutera pour les Bleues le vendredi 12 juillet face à la Russie. La France affrontera ensuite l'Espagne puis l'Angleterre les 15 et 18 juillets dans le groupe C. Sortir des poules serait un minimum. Et ce n'est pas Laure Boulleau qui nous contredira.