Second match de préparation validé

La France vient de jouer le deuxième de ses trois match de préparation à l'Euro et tout comme le premier l'a emporté, cette fois ci sur la Norvège d'un score final de 1-0.

Second match de préparation validé
France
1
0
Norvège
France: Deville-Boulleau-Georges-Soubeyrand (C)-Franco-Bussaglia-Thomis-Necib-Thiney-Delie-Delannoy
Norvège: Hjelmseth-Hegland-Ronning-Muelde-Axerhaugen-Isaksen-Gulbrandsen-Stensland(C)-Haavi-Hansen-Hegerberg
SCORE: (64') 1-0 Gaëtane Thiney
ARBITRE: Virginie Derouaux (BEL) Ella De Vries (BEL) Stephanie Forde (BEL) Manuela Nicolosi (FRA)
C'est devant 11 245 supporters présents dans les tribunes du Stade Auguste Delaune que ce second match de préparation à l'Euro a eu lieu entre la France et la Norvège. C'est devant ces même supporters que la France s'est imposée 1-0 pour ce second match de préparation à l'Euro.
 
Encore un manque d'efficacité offensive.
 
La France et la Norvège se seront quitté à la mi-temps sur un score nul et vierge. Malgré les multiples occasions françaises, sur coup de pieds arrêtés ou dans le vif de l'action les ballons n'auront pas fini au fond du filet, ce qui met encore une fois en avant le manque d'efficacité offensive tricolore qui leur fait tant défaut. Thiney et Bussaglia n'en sont pas à leur premier essais dans ce match mais le ballon ne veut définitivement pas rentrer. Peu après la demie heure de jeu, celui-ci a nettement ralenti, les joueuses tentent de loin et n'arrivent pas à cadrer leurs tirs.
 
Enfin l'ouverture.
 
Les tricolores, sorties depuis peu d'une série de nuls consécutifs seraient-elles en train de replonger? 
Les Bleues construisent mais n'arrivent pas trouver une faille dans la défense norvégienne en cette seconde période, quelques occasions individuelles, mais le dernier geste manque toujours d'ajustement et la finalité n'y est pas. De bon débordement mais qui ne mèneront à rien jusqu'à l'heure de jeu où Gaëtane Thiney vient ouvrir le score pour la France d'une tête. La Norvège aura changé huit joueuses sur son 11 de départ, à noter notamment le changement de la gardienne, Ingrid Hjelmseth pour relancer le jeu, mais mis à part deux cafouillage dans la défense françaises, elles n'auront pas eu d'occasions franches. La France, voulant garder cet avantage en fin de match s'est contentée de faire tourner le ballon dans les dernières minutes pour ne pas prendre de risques. 
 
 
C'est devant ces même supporters que la France a dominé ce match et s'est imposée 1-0 pour ce second match de préparation à l'Euro.