La Suède peut s'en vouloir

Le pays hôte se devait de l'emporter lors de son match d'ouverture face au voisin danois. Mais la faute à deux penalties manqués, les Suédoises n'ont pu faire mieux qu'un décevant match nul (1-1). Il leur reste deux matchs de poules pour se racheter devant leur public. Elles peuvent cependant remercier les Finlandaises qui dans le même temps n'ont pu faire mieux face à l'Italie (0-0) dans l'autre rencontre de ce groupe A.

La Suède peut s'en vouloir
http://www.footdelles.com/article/Euro-2013_Asllani-blessee-Schelin-fatiguee-Suede-neutralisee_81190.html
Suède
1 1
Danemark
Suède: Hammarström, Rohlin, Fischer, Thunebro, Schelin, Asllani, Göransson (Dahlkvist, 63ème), Öqvist (Jakobsson, 79ème), Seger, Samuelsson, Hammarström
Danemark : S. Petersen, Røddik, K.S. Pedersen, Ørntoft, Knudsen, Harder, Veje (Rydahl, 62ème), Rasmussen (Jensen, 89ème), S. Pedersen (Nadim, 46ème), Nielsen, Brogaard
SCORE: 0-1, Knudsen, 28ème, 1-1, Fischer, 35ème
ARBITRE: Arbitre : Bibiana Steinhaus (GER) Joueuses averties : Ørntoft (66ème), Nielsen (84ème)
ÈVÉNEMENTS: Euro 2013, Groupe A Suède - Danemark Gamla Ullevi - Göteborg 16 128 spectateurs

Pia Sundhage avait pourtant prévenu ses joueuses. La pression née de l'enjeu d'accueillir une compétion majeure telle que l'Euro devait leur servir de moteur et non les paralyser. Mais l'adversaire qui s'est présenté ce soir face à elles avait du coeur et a même pris l'avantage à la 26ème minute par l'intermédiaire de Mariann Knudsen. Fisher a permis 10 minutes plus tard à la Suède de revenir au score. La deuxième période laissera à n'en pas douter beaucoup de regrets aux coéquipière de Lotta Schelin, malheureuse sur son pénalty repoussé par la gardienne danoise à la 67ème minute de jeu. L'attaquante du PSG Kosovare Asllani échouera elle aussi dans le même exercice en fin de match (85ème) face à une Stina Petersen décidément héroïque. Un résultat loin d'être positif pour des Suédoises qui rentrent ainsi timidement dans "leur" euro. On leur accordera cependant l'excuse qu'un match d'ouverture n'est jamais évident à aborder pour un pays hôte, qui plus est, faisant figure de favori sous pression. 

Chaque équipe se retrouve donc avec un point au terme de cette première journée pauvre en buts. Rendez-vous demain avec les deux rencontres du groupe B à savoir Norvège-Islande et un alléchant Allemagne-Pays-Bas !