La Suède d'attaque

La Suède devait finir le travail face à l'Italie dans une confrontation séduisante afin d'assurer la première place de ce groupe A. Cette rencontre mettait aux prises les deux meilleures équipes du groupe avec d'un côté la Suède et son équipe-type, et de l'autre une équipe italienne fortement remaniée avec seulement quatre joueuses titulaires lors du dernier match face au Danemark reconduites. Un match nul suffisait aux deux équipes pour valider leur billet pour les quarts de finales. Les jaunes l'emportent trois buts à un face à la Squaddra.

La Suède d'attaque
http://www.ouest-france.fr/actu/economieDet_-Euro-feminin.-La-Suede-et-l-Italie-qualifiees-en-quarts-_44096-2212733_actu.Htm
Suède
3 1
Italie
Suède: Hammarström, Rohlin, Thunebro (Schough, 79ème), Samuelsson, Fischer, Dahlkvist, Seger (Nilsson 64ème), Hammarström, Schelin(Cap.), Asllani (Sjögran, 45ème), Öqvist
Italie: Marchitelli, Gama, D'Adda, Manieri, Motta, Girelli (Domenichetti, 52ème), Parisi, Iannella, Rosucci, Mauro, (Panico, 63ème), Brumana (Gabbiadini, 63ème)
SCORE: 1-0, 47ème, Manieri (csc). 2-0, 49ème, Schelin. 3-0, 57ème, Öqvist.
ARBITRE: Katalin Kulcsár (HUN). Joueuses averties : Motta (35ème), Rosucci (60ème) pour l'Italie, Fischer (90ème) pour la Suède
ÈVÉNEMENTS: Euro 2013 féminin - Groupe A - Örjans vall (Halmstad)

La Suède étant déjà pratiquement qualifiée dispute ce match avec moins de pression qu'en début de tournoi face à une équipe d'Italie inédite mais toujours aussi rugueuse et bien en place tactiquement. Les Suédoises essaient d'emballer le match mais manquent de précision dans la dernière passe à l'image de cette passe d'Asllani trop appuyée pour Öqvist à la 16ème minute. Sur sa lancée, Asllani réalise un bel enchaînement contrôle poitrine frappe en pivot dans les gants de Marchitelli à la 18ème minute. Les joueuses italiennes affichent en plus d'une bonne organisation une belle qualité technique. La Suède insiste malgré tout par l'intermédiaire de Dahlkvist à la 25ème minute sur une frappe détournée par la gardienne italienne. La pression suédoise s'intensifie mais la défense de la Squadra Azzura répond présente. A la demi-heure de jeu, la capitaine Lotta Schelin est balancée par Marchitelli dans la surface mais l'arbitre ne siffle pas pénalty. L'ambiance est au rendez-vous dans les tribunes avec un public qui se fait entendre. A la suite d'un tacle dangereux de Motta sur Samuelsson à la 35ème, l'arbitre sort le premier carton. C'est sur cette fin de première période très disputée que l'arbitre siffle la mi-temps. L'Italie tient pour le moment son pari en tenant en échec le pays hôte. 

Rentrée décisive de Sjögran

Kosovare Asllani, incertaine avant ce match cède sa place à la pause à Therese Sjögran (183 sélections, un record). Et la milieu de terrain ne tarde pas à se mettre en évidence. Idéalement servie par Lotta Schelin à la 47ème minute dans le bon tempo, la rentrante voit son centre en retrait malencontreusement contré par sa vis-à-vis surprendre Marchitelli qui ne peut empêcher le ballon d'atterir dans ses filets (1-0). Les Italiennes cèdent au retour des vestiaires sur un coup du sort. Et la Suède remet le couvert deux minutes plus tard par Schelin bien lancée par Dahlkvist entre deux défenseuses transalpines qui se joue de Marchitelli avant d'inscrire dans le but vide sa troisième réalisation de la compétition (2-0). La meilleure joueuse du championnat de France est véritablement survoltée puisque, servie côté droit à la 57ème minute de jeu dans la surface adverse, la Lyonnaise trouve en retrait Öqvist qui ajuste tranquillement une Marchitelli livrée à elle-même (3-0). La Squadra n'y est plus du tout. Sa défense vient d'encaisser trois buts en dix minutes. 

La Suède tue le suspens en dix minutes 

La tempête suédoise fait de gros dégâts dans la défense italienne et Dahlkvist voit sa frappe à l'entrée de la surface contrée tant bien que mal. Marchitelli semble logiquement beaucoup moins sereine et la défense pourtant si bien en place en première période prend l'eau de toute part. Les changements effectués par le sélectionneur Antonio Cabrini remettent néanmoins peu à peu l'équipe sur les bons rails. Iannella tente ainsi une superbe reprise acrobatique à la 70ème minute qui passe juste au-dessus. Et l'Italie trouve enfin l'ouverture à la 78ème sur un coup franc déposé de Manieri à destination de Gabbiadini libre de tout marquage qui trompe Hammarström de la tête (3-1). Les Italiennes sont récompensées de leurs efforts tandis que les Suédoises payent un léger relâchement en fin de match. Défaite sans incidence pour l'Italie qui se qualifie malgré pour les quarts de finales, tout comme la Suède donc, qui finit première de son groupe avec la meilleure attaque du tournoi (9 buts).