Euro 2013, les places en demie sont chères

Après tirage au sort, tous les quarts de finales de l'Euro 2013 sont connus. Alors qu'ils débuteront dimanche, revue des chances des huits équipes qui se disputent les places du dernier carré.

Euro 2013, les places en demie sont chères
Lotta Schelin et ses coéquipières visent la victoire chez elle - footballmag.fr

La Suède, l' Allemagne et la France, les trois favoris de cet Euro sont bien présent en quart de finale.

Si les suédoise sont entrées timidement dans la compétition, elles sont maintenant lancée, et la meilleure attaque de ces phases de poule (neuf buts en trois matchs) ne va sûrement pas s’arrêter en si bon chemin. Bien que l'Islande n'ai rien à perdre, elle paraît, sur le papier, peu armée pour poser des problème à la Suède largement favorite.

 

L'Allemagne, quant à elle, à décue en ce début de compétition. Grande favorite avant le début de l'euro, la Mannschaft, décimée par les blessures, à eu quelques difficultés dans le groupe B et se qualifie pour les quarts en terminant seulement deuxième derrière la Norvège. L'Italie, nation montante de football féminin pourrait bien profiter de la fébrilité des allemandes pour obtenir un place en demies. L'Allemagne reste cependant favorite, et son absence dans le dernier carré serait une surprise.

 

Surprise, la Norvège est bien la plus belle de cet Euro, l'équipe que l'on attendait pas à ce niveau affronte l'Espagne et pourrait bien se retrouver dans le dernier carré. Il faut cependant se méfier des espagnoles, dont le jeu à posé quelques problèmes aux francaises en match de poule. C'est sans doute le quart le plus indécis.

 

Enfin, la France, seule équipe favorite à tenir son rang avec trois victoires, affronte le Danemark. Si les bookmakers s'affolent sur une victoire francaise dans la compétition, chaque match est important et les Danoise joueront leur chance à fond.

 

Finalement, malgré des débuts difficiles, l'Allemagne et la Suède restent favorites pour une place en demies puis en finale. La France, elle, est devenue archi-favorite de la compétition. La Norvège, l'Espagne ou l'Italie pourraient cependant tirer leur épingle du jeu et ce n'est pas impossible de retrouver une de ces équipes en finale.