Le départ d'une grande dame

Sandrine Soubeyrand qui frôle les 40 ans a annoncé hier qu'après 198 sélections elle met un terme à sa carrière internationale.

Le départ d'une grande dame
Le départ d'une grande dame

Capitaine de l'équipe de France hier encore pour les quarts de finale de l'Euro, Sandrine Soubeyrand, le monument de cette équipe a annoncé mettre un terme à sa carrière internationale après la défaite contre le Danemark qui a éliminé la France de cette compétition européenne. Retour sur la carrière d'une grande dame du football féminin.

En équipe de France depuis 1997, il est temps pour elle de raccrocher les crampons tricolores et de laisser sa place, mais Sandrine Soubeyrand aura marqué le football féminin français mais pas que. Certes elle est la joueuse la plus sélectionnée en équipe de France, homme et femme confondu mais celle-ci détient d'autres records, comme celui de la joueuse la plus ancienne à participer à l'Euro.

Cadre de son équipe elle a évoqué hier soir en zone mixte son arrêt:  "Mon avenir ? Au moins personne ne se posera de questions. Oui j'arrête l'équipe de France, oui c'était mon dernier match, mais ça, ce n'est pas très grave" (Source: Eurosport.)

Elle se consacrera maintenant au club du FCF Juvisy où celle ci reste comme en équipe de France, cadre de l'équipe, en place depuis les années 2000 et endosse le rôle de capitaine, celle-ci a été annoncé comme adjointe du nouvel entraineur du club essonnien.

198 sélection pour 17 buts marqués en équipe de France pour la native de Saint-Agrève dans l'Ardèche, l'emblématique capitaine de cette équipe tricolore s'est constitué en 19 ans de carrière professionnelle un petit palmarès, en plus d'être la joueuse la plus sélectionnée elle obtient en 2003 l'Oscar de la meilleure joueuse de D1. Elle sera aussi Championne de France en 2003 et en 2006 et vainqueur du Challenge de France en 2005 avec le club de Juvisy. 

C'est dans une défaite que Sandrine Soubeyrand vient mettre un terme à sa carrière plus que respectable et comme d irait le sélcetionneur de l'équipe de France, Bruno Bini: "Je souhaite à tous les entraîneurs du monde de rencontrer quelqu'un comme elle."  

Une aventure qui se termine tristement pour les Bleues et pour sa capitaine Sandrine Soubeyrand.