Défaite douloureuse pour le PSG

Le choc de la D1 et de cette 4ème journée de championnat entre le PSG et l'OL s'est soldé encore une fois par une victoire lyonnaise.

Défaite douloureuse pour le PSG
PSG
0
3
Lyon
PSG: Benameur-Delannoy(C)-Krahn-Georges-Boulleau-Houara-Cruz-Kaci-Dali-Delie-Horan
Lyon: Bouhaddi-Dickenmann-Renard(C)-Kumagai-Franco-Bussaglia-Henry-Necib-Abily-Thomis-Schelin
SCORE: (53') Necib 0-1 (71') Schelin (90+1') Tonazzi
ARBITRE: Noelle Robin

Match hors du commun entre le PSG et l'OL, une rencontre spectaculaire, mais le vainqueur lui n'est pas une surprise ce soir.

Match musclé à Charléty.

Le PSG recevait l'Olympique Lyonnais au Stade Charléty, elles n'aura pas tenu le coup face à l'ogre lyonnais qui aura réussit à déboussoler une équipe du PSG qui avait réussit l'exploit de tenir un score vierge jusqu'à la 53ème minute. Une équipe du PSG qui aura réussit à faire douter Lyon, qui ne fût pas décisif en première période et même légèrement dominé par les filles de Farid Benstiti. On a pu observer un jeu complet des deux côtés mais les parisiennes auront eu quelque peu le pieds sur le ballon durant les 45 premières minutes de jeu.
Match de très haut niveau notamment pour une équipe du PSG qui surprend par son engagement, parfois trop agressive, comme la faute de Laura Georges un peu en retard sur Camille Abily.
Le combat promettait d'être acharné tant dans le camp lyonnais que parisien.
Les lyonnaises n'ont pourtant pas fait une grande première mi-temps, avec un replis défensifs du PSG qui empêchent les lyonnaises d'avancer, et une Lotta Schelin quasi absente.
Le PSG cherche à ouvrir le score sur un tir d'Horan, capté par la gardienne lyonnaise.
Le PSG exploitent bien ses couloirs et rend le jeu plus difficile.
De nombreuses occasions des deux côtés, mais les parisiennes et les lyonnaises se quitteront sur un score de parité à la pause.

L'OL se met en route.

Les lyonnaises ont nettement reprit l'avantage à la reprise avec un bon pressing et un jeu plus haut.
Il faudra peu de temps pour voir les combinaisons se créer parfaitement à l'entrée de la surface parisienne avec une frappe de Schelin repoussée par Benameur, mais Louisa Necib poussera le ballon au fond du but parisien et ouvrira le score en faveur de l'OL.
La fatigue et le but fraichement encaissé jouent sur le mental des joueuses qui paraissent déboussolées. Ballons perdus, offensives sans réalisme? Le PSG perd pied sur un jeu qu'elles avaient pourtant maitrisé jusque là.
La suédoise Lotta Schelin, souvent décisive dans les derniers ballons vient à son tour inscrire un but et doubler la mise, il est quasiment impossible pour le PSG de revenir au score.
Menées au score, les dernières minutes sont longues pour les filles de la capitale, un poteau viendra les sauver d'une nouvelle frappe de Schelin et les sauver d'un troisième but, mais c'était sans compter sur Laetitia Tonazzi qui décroche une frappe lointaine dans les arrêt de jeu et qui vient tromper la vigilance de la gardienne qui était trop avancée.

Après Juvisy, l'ogre lyonnais est venu l'emporter sur le PSG , seul Montpellier pourrait avoir les cartes en main pour venir battre l'OL.