La France attend

La défaite deux buts à zéro, au match aller des barrages de la Coupe du Monde 2014 au Brésil semble avoir laissée des traces chez les supporters bleus. Pourtant, dès demain, les supporters français vont devoir pousser cette génération de l'Equipe de France vers le Brésil. A quelques heures du match, la rancoeur a laissé place à un soutien dont devrait bénéficier les Bleus.

La France attend
Les Bleus à l'entraînement pour mieux rebondir ? (crédit-photo : liberation.fr)

Oui, la France a peur, non la France a envie de voir les Bleus qualifiés pour la Coupe du Monde au Brésil. Bien sûr, les Bleus devront tout démontrer demain soir au Stade de France. Exit les fiascos de 2008, 2010, et l'arrêt brutal en 2012. Les Bleus n'ont réellement plus le choix : il faut tout donner dès demain. Et ceci, malgré tous les pronostics défavorables aux Bleus, où aucune équipe en barrages n'a réussi à inverser la tendance avec deux buts d'écarts. 

Il y a t-il des raisons d'y croire ?

D'un côté, on peut dire qu'il existe encore de l'espoir : car les Bleus, dos au mur, ont toujours réussi à faire des matchs intéressants. Seulement, voilà, demain soir, le Stade de France et les millions de téléspectateurs devront voir un match où les Bleus vont "mourir sur le terrain", comme le disait Olivier Giroud, sevré de ballons au match aller. Aujourd'hui, avec les fiascos répétitifs de cette génération, pourtant talentueuse, les Bleus ont l'occasion de tout, ou presque, renverser. Et cela passe par une magnifique réaction d'orgueil. Sur le terrain, les leaders vont devoir mener la troupe vers la victoire à plus de deux buts d'écart. Car oui, la France a le talent, la technique, mais la France arrivera t-elle à jouer avec la tête. Exemple frappant, Franck Ribéry, favori du Ballon d'Or 2013 n'a jamais été en mesure de faire mal aux Ukrainiens à Kiev, vendredi soir. Demain soir, c'est lui qu'on attendra pour mener la danse et mener la voie de la rédemption, le temps d'un match, le temps de 90 minutes et plus ! 
D'un autre côté, la France a peut-être payé très cher ses déboires du passé : de la "non participation" en 2008, à la reconduite de Domenech pour 2010, pour finir sur l'une des pires images du football français à Knysna, et une élimination sans saveur en quarts de finale de l'Euro en 2012, la France a peut-être perdu tout crédit auprès de la nation. Mais pas forcément sur le terrain, où certains joueurs, plutôt bons en Bleus voudront pousser tout le groupe vers le haut. Oui, mais, aujourd'hui, il existe plus de joueurs qui jouent mal que de joueurs au rendement satisfaisants. Première inquiétude, l'attaque : Giroud ou Benzema ? Benzema semble retrouver de la confiance, alors que Giroud n'a jamais réussi à utiliser la méforme de K9 pour s'installer à la pointe des Bleus. Seul Ribéry semble indétronable pendant que Nasri ou Rémy se cassent les dents sur le terrain. Défensivement, Varane va tout faire pour boucler les contres ukrainiens, et ainsi garder son leadership face à un Koscielny, passé totalement à côté en Ukraine. Tant de questions sans réponse qui risquent de faire mal à la bande à Didier Deschamps à l'heure des comptes. 

La France mérite-t-elle la qualification ?

Une chose est sûre : auprès des Français, fans de foot ou non, les Bleus ne devraient même pas aller au Brésil. Malheureusement, le peuple a peut-être tord, car au terme des éliminatoires de la Coupe du Monde, la France aura fait de belles frayeurs mais finalement, les Bleus ont réussi leur pari : finir deuxième face à l'indétrônable Espagne ! Oui, mais depuis de l'eau a coulé, et la défaite cinglante contre l'Ukraine, vendredi a ravivé les arguments des anti-bleus. Le manque indiscutable de jeu, d'envie ou d'engagement saute aux yeux. Pour autant, est-ce un seul match qui prouverai que les Bleus ne méritent pas la qualification ? Réponse demain soir vers 23 heures, ou plus selon les prolongations voire les tirs aux buts. En espérons que la chute ne soit pas trop rude.