Retour sur les barrages retour

L'exploit des français, Ronaldo encore décisif, la revanche de la Croatie, la qualification sans problème de la Grèce. Retour sur les matchs du soir offrant les dernières places pour le Brésil.

Retour sur les barrages retour
Crédit Photo : AFP/Franck Fife
France
3
0
Ukraine
Crédit Photo : AFP/Franck Fife

La révolte française
Malgré une défaite 2-0 à Kiev, l'équipe de France réalise l'exploit, dit impossible, de se qualifier grâce à une victoire 3-0 au Stade de France grâce à des buts de Sakho (22é) son premier avec l'Équipe de France, Benzema (34é), et le but contre son camp de Gusev (72é). À noter que l'Ukraine à jouer la seconde mi-temps réduit à 10, Khacheridi ayant reçu un deuxième jaune (48é). Je vous invite pour ce match à lire notre compte-rendu.

La Grèce, le Portugal et Croatie sont les autres qualifiés
La Grèce qui avait fait l'essentiel en, s'imposant (3-1) à domicile, lors du match aller a décroché son billet pour le mondial 2014, grâce au match nul (1-1) en Roumanie. Mirtoglou ouvre rapidement le score pour asseoir l'avance de son équipe (23é), avant que la Roumanie réduise le score grâce à un but contre son camp de Torosidis (55é).

Tenu en échec en Islande (0-0), la Croatie, se rattrape et, décroche également son ticket pour le mondial grâce à une victoire 2-0 à domicile. Mandžukić ouvre le score (27é) avant de recevoir un carton rouge 10 minutes plus tard (38é). Réduite à 10, la Croatie va se mettre à l'abri au retour des vestiaires, grâce au but de Srna (47é).

Cristiano Ronaldo remporte son duel face à Zlatan Ibrahmovic (4 buts contre 2). Le Portugal avait assuré l'essentiel lors du match aller en s'imposant (1-0) en toute fin de match grâce à un but de Ronaldo (82é). C'est ce même Ronaldo qui va signé en triplé lors du match retour, en suède, pour assurer la qualification de la Seleçcao. Décevant lors du match aller, Zlatan Ibrahimovic a pourtant signé un doublé (68é, 72é), après l'ouverture du score de Ronaldo (50é), pour (re)donner de l'espoir. Mais Cristiano était « trop fort », en deux minutes, il éteint tous les espoirs suédois, en inscrivant deux buts (77é et 79é) et offre a la Seleçcao son ticket pour le Brésil.

Ces 4 barragistes qualifiés rejoignent l'Allemagne, l'Angleterre, la Belgique, la Bosnie-Herzégovine, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Russie et la Suisse, les autres qualifiés de la zone Europe