En 2014, on les attend

Nouvelle année, certains joueurs risquent de marquer cette année. On vous liste les joueurs qui vont marquer l'année 2014 de football.

En 2014, on les attend
Ronaldo, Messi, Ribéry feront, à coup sûr 2014

Cristiano Ronaldo (Real Madrid, Portugal)

Il finit 2013 en fanfare, et commencera, sûrement 2014 en fanfare ; donné quasi-gagnant pour le titre que Ballon d'Or Fifa 2013, notamment par les spécialistes et journalistes, le Portugais pourra enfin soulever ce titre, qui lui échappe depuis 2008, et le sacre de Lionel Messi. Depuis, le joueur du Real a su profiter de la blessure de son rival catalan pour totalement exploser les records (59 buts en 64 matchs, l'an passé, toutes compétitions confondues), meilleur buteur de C1 avec 12 buts l'an passé. Même si collectivement, il n'aura gagné aucun titre, ces statistiques font déjà froid dans le dos, et son apport déterminant dans la qualification en barrages contre la Suède (4 buts marqués sur les 2 matchs) lui permette de se positionner comme favori au Graal suprême. On attend, tout de même pour 2014, une réussite collective afin qu'il puisse réellement prouver qu'il sera le meilleur joueur de 2014. 

Franck Ribéry (Bayern Munich, France)

Attendu, lui-aussi, après une saison 2012-2013 exceptionnelle, le Ballon d'Or 2013 devrait logiquement lui échapper, mais pour le moment, Franck Ribéry a été déterminant dans sa réussite collective avec le Bayern Munich. Vainqueur de la C1, du Championnat d'Allemagne, de la Coupe d'Allemagne, de la Supercoupe d'Europe et du Mondial des Clubs, le Français aura aussi l'avantage d'être qualifié pour la Coupe du Monde 2014. Il aura tout gagné, et nul doute qu'il voudra tout regagner avec le Bayern Munich. Cette saison, c'est déjà 6 buts en 13 matchs pour l'ancien Marseillais. On devrait espérer d'avoir un grand Ribéry en 2014, oréolé par une victoire finale en Coupe du Monde au Brésil... (espérons-le).

Lionel Messi (FC Barcelone, Argentine)

Oui, Lionel Messi a prouvé qu'en 2013, qu'il n'était pas surhumain. Longtemps et trop souvent blessé, en 2013, sa saison restera largement mitigée. Les scandales à répétition ont trahi l'image lisse de l'Argentin. Finaliste du Ballon d'Or 2013, il ne devrait vraisemblablement pas décroché son 5ème Ballon d'Or.Mais qu'importe, la "Pulga" voudra prouver à tout le monde qu'il est bien de retour et que ses blessures ne seront qu'un mauvais souvenir. Le Barça en aura besoin contre Manchester City, en 8ème de finale, mais aussi en Liga, où la lutte avec le Real et l'Atlético fait véritablement rage. En 2014, il sera attendu par le monde du football. Pour mieux taire ses détracteurs, un soir d'un 13 juillet vers les coups de 23 heures, où, à 27 ans, il soulevera sa première coupe du Monde avec l'Argentine? Peut-être... 

Neymar (FC Barcelone, Brésil)

Il sera attendu comme son compère en 2014. Attendu surtout à la Coupe du Monde au Brésil. Car, après un temps d'adaptation, l'équipe nationale devrait compter sur un Neymar en pleine mutation, après une première partie au Barça plutôt réussie. La Coupe des Confédérations a semble-t-elle permis à Neymar de se dévoiler : 4 buts avec le maillot jaune. De quoi faire taire les détracteurs, dont un certain, Joey Barton, qui l'avait traité de "joueur Youtube". A 21 ans, il est peut-être encore trop court pour le Ballon d'Or, l'an prochain, mais une panoplie de trophées avec le Barça et le Brésil pourrait déjà le soulever comme meilleur joueur du monde. 

Zlatan Ibrahimovic (Paris Saint-Germain, Suède)

Il n'est pas qualifié pour la Coupe du Monde au Brésil. Qu'importe, la Ligue 1 ne peut que s'en réjouir. Avec Ibrahimovic, ce sont les buts et le spectacle à la fête. Véritable leader sportif et charismatique, l'année de Ligue 1 devrait, une nouvelle fois, se résumer à Zlatan ! A 32 ans, il semble s'épanouir au PSG (30 buts en 29 matchs cette saison). A coup sûr, Ibrahimovic va enflammer le Parc des Princes, mais aussi celui des stades européens, où à 32 ans, Ibrahimovic veut (enfin) gagner la Ligue des Champions, qu'il n'a toujours pas gagné.  De quoi se consoler de la non-qualification avec la Suède pour la CDM 2014. 

Robert Lewandowski (Borussia Dortmund, bientôt Bayern Munich, Pologne)

Lui non plus ne sera pas au Brésil en juin 2014. Pourtant, il a de quoi marquer les esprits en 2014. Actuellement en pleines tractations avec le Bayern Munich où son transfert va être officialisé sous peu, l'attaquant polonais de 25 ans aura marqué 2013. A lui maintenant de s'imposer dans l'équipe de Guardiola où la concurrence en pointe ne devrait pas lui faire peur. La saison actuelle a montré  qu'il n'était pas en baisse de régime avec déjà 14 buts en 21 matchs sous le maillot du Borussia. En tout cas, il aura déjà marqué le journal des transferts, à lui de marquer celui de la Bundesliga, où la forteresse munichoise semble lui aller comme un gant. En attente de confirmation...

Luis Suarez (Liverpool, Uruguay)

Enfin, il nous montre son vrai visage ! Eternellement incompris du football, Luis Suarez est en train de prouver qu'il est un attaquant redoutable ; son début de saison avec Liverpool est tonitruant (20 buts en 16 matchs). L'Urugayen, qui sera présent au Mondial, va faire du bruit sur les terrains brésiliens en 2014. Mais, une chose est certaines, les Anglais sont déjà amoureux du "nouveau" Suarez, qui plante des buts. De quoi faire oublier son image de "bad-boy". Attention, tout de même, les autres clubs semblent très intéressés par l'Urugayen de 26 ans pour les prochains mercatos. Affaire à suivre.

Paul Pogba (Juventus Turin, France)

Il représente la relève de l'Equipe de France. Cette année 2013 aura été importante dans la carrière du jeune milieu de terrain : vainqueur de la CDM (-21 ans), titulaire indiscutable en Bleu A, et régulièrement titulaire avec la Juventus, Paul Pogba devra encore batailler à la Juventus pour faire encore du bruit. A quelques mois de la Coupe du Monde, nul doute que Didier Deschamps compte sur lui pour booster l'entrejeu français au Brésil. En 2014, c'est NOTRE français à suivre, cette année. Et à suivre, aussi, sur le marché des transferts où il est régulièrement annoncé au Paris SG.