PSG au top, Nantes au tapis : debrief de la 26ème journée de Ligue 1.

La 26ème journée de Ligue 1 a encore été prolifique en buts. Debrief de cette journée en prenant en compte les tops et les flops, en passant par les surprises et les révélations.

PSG au top, Nantes au tapis : debrief de la 26ème journée de Ligue 1.
Comme la saison passée, "Zlatan" a encore "tué" l'équipe Toulousaine.

La 26ème journée de Ligue 1 a encore été relativement prolifique en buts (27 buts avant le Lille-Lyon) et a encore permis à des équipes dans de bonnes dynamiques de poursuivre dans une bonne lancée. Analyse des tops et des flops, des surprises et de l'équipe en forme du moment. 

Les tops : 

- Le Paris Saint-Germain : l'équipe de la capitale a encore étalé de toute sa classe le match à Toulouse, pourtant difficile au vu du niveau de jeu de Toulouse samedi dernier (1-3 à Lorient), en gagnant 4-2. Zlatan Ibrahimovic, aussi décisif que d'habitude, n'a pas eu besoin de forcer son talent pour marquer un coup du chapeau. Le PSG a encore signé son nom avec la pointe des pieds, avec un Z qui veut dire "Zlatan". Le titre semble se rapprocher pour le club Francilien. 

- Le Stade Rennais : Que celui qui aurait parié sur une victoire éclatante du Stade Rennais 0-3 à la Beaujoire jette la première pierre. En effet, le club de la "galette saucisse" a largement dominé les Canaris, et se donne un petit bol d'air pour se hisser à la treisième place. Rassurante, disciplinée et bien au-dessus des Nantais, l'équipe de Philippe Montanier a maîtrisé la rencontre, avec un but de Ola Toivonen en grande forme et un but de Paul-George Ntep, futur très grand. 

- L'AS Saint-Etienne : Les Verts ont encore gagné des points précieux pour la troisième place samedi soir au stade Furiani. Ouvrant le score par Brandao, meilleur joueur brésilien de tous les temps, l'équipe dirigée par Christophe Galtier a doublé la mise en fin de match grâce à F.Harek. En tout cas, si les Verts se sont longtemps plains des poteaux carrés de mai 76, il ne pouront pas dire que leurs joueurs sont eux, des pieds carrés. 

- André-Pierre Gignac :  Neuvième but en 2014 pour "le manouche", soit mieux qu'un certain Cristiano Ronaldo. André-Pierre Gignac est en forme olympique en ce moment. Ayant marqué un but plein d'opportunisme après une bourde du lorientais Raphaël Guerreiro, il a permis à la 83ème minute à son club de remporter une victoire très importante pour espérer glaner la troisième place.

Les flops : 

- Le public marseillais : Stupides qu'ils sont, les supporters marseillais ont encore marqué le match de leur empreinte. Sifflant Jérémy Morel, auteur (encore une fois) d'un match plein, il a prouvé sa stupidité. Après l'épisode de l'utimatum par le biais des banderoles, les tags à la Canebière, les sifflets à 0-0. Si l'Olympique de Marseille peut espérer la troisième place, le public marseillais, encore silencieux avant la 83ème, ne la mériterait pas. 

- Le FC Nantes :  Mais où est passé le FC Nantes ? Encore en difficulté devant son public, le club de Loire-Atlantique ne peut plus espérer quoi que ce soit d'autre que le ventre mou. Equipe légèrement surestimée, ou effectif à bout de forces, tout porte à croire que cette équipe n'a pas tenu le rythme imposé par l'élite, et la saison prochaine semblera difficile.

- L'OGC Nice : En déplacement à l'En Avant de Guingamp qui n'a plus remporté un match de championnat depuis le 30 Octobre, Nice a décidé d'utiliser la meilleure tactique possible pour engranger des points : bétonner. Avec seulement une seule frappe au but du match (et non cadré !), Nice s'est fait punir en toute fin de match par Yatabaré. Pire, ils ont contesté (à tort..) et leur capitaine et gardien David Ospina s'est fait expulser.

Le joueur de la journée : 

- Layvin Kurzawa : Si Kurzawa n'est pas meilleur buteur du championnat, c'est seulement parce qu'on le "bride" à un poste de défenseur gauche. Défenseur le plus prolifique de Ligue 1, le jeune latéral montre encore ce dont il est capable en tant que buteur. Auteur d'une belle prestation malgré une semelle prise dans la poitrine, il a encore été décisif. Si seulement DD pouvait voir ça... 

L'équipe en forme du moment : 

Si on devait citer une équipe, on citerait surement l'Olympique de Marseille, ou le Paris Saint-Germain, mais peut-on réellement parler d'équipe en forme du moment ? L'avenir le dira...