Marseille - Lyon : regard vers l'Europe

Le choc de la 36ème journée de Ligue 1 sera un véritable combat pour l'Europe entre Marseille et Lyon. Pourtant, Lyon avec 5 points d'avance sur son adversaire part légèrement favori. Mais attention, l'OM, dans un coeur médiatique avec l'arrivée l'an prochain de Bielsa pourrait bien se réveiller !

Marseille - Lyon : regard vers l'Europe
Lyon a quelques pas de l'Europa League. Echec et mat pour l'OM ? (crédit-photo : 20minutes.fr)

Lyon, un pas vers l'Europa League 

Lyon va devoir gagner et sortir les dents contre l'OM. Après une deuxième partie très satisfaisante, l'OL est dans l'obligation de remporter les trois points ce soir. Et pour cause, Lyon reste encore à 2 points de l'ASSE, quatrième du championnat. En cas de victoire contre l'OM et d'une défaite de l'ASSE, Lyon pourrait passer devant. Pourtant, avec une victoire 4-1 contre Bastia, lors de la précédente journée, Lyon devra faire sans Gourcuff, toujours blessé, et pourra jouer avec Clément Grenier, enfin de retour. Pour Lyon, l'équation est simple : gagner pour croire encore à l'Europa League. Mais contre Marseille, Lyon aura fort à faire, malgré la mauvaise dynamique du club phocéen (2 victoires lors des cinq derniers matchs). L'Olympique Lyonnais pourra compter sur Gomis et Lacazette pour continuer à lancer le club lyonnais dans les bonnes roues. Du côté de Rémi Garde, on se veut "méfiant et connaît les atouts de Marseille". 

L'OM : la dernière chance

Marseille est dos au mur. Après une saison plus que décevante, l'OM est de plus en plus sur la paille : à cinq points de l'OL, le club de José Anigo n'a plus le choix : gagner et espérer une contre performance de Lyon ou Saint-Etienne pour l'Europa League. L'OM n'est pas favori mais l'OM voudra bien faire à domicile, surtout pour permettre au futur de l'OM de jouer une coupe européenne pour un club qui en était habitué. Depuis plusieurs matchs, le club phocéen a bien du mal à faire des résultats. Le match nul à Nantes (1-1), lors de la dernière journée a semblé démobiliser toute l'équipe, déjà à bout de souffle depuis plusieurs semaines. Pour Anigo, ce match contre Lyon ressemble à une dernière chance. Pour Labrune, c'est surtout un manque à gagner de 4 à 5 millions, qui fera flancher le renouveau de la saison prochaine, le club marseillais. Le match est, sur le papier déjà bien chaud !