L'Argentine s'impose et assure le spectacle

Grâce notamment à un doublé de Léo Messi, l'Argentine s'est imposée 3-2 devant une séduisante équipe du Nigéria au terme d'une très belle rencontre. Argentins et Nigérians valident leur ticket pour les 1/8è de finale.

L'Argentine s'impose et assure le spectacle
Lionel Messi totalise maintenant 4 buts dans cette Coupe du Monde. - ©ZImbio
Nigeria
2 3
Argentine
Nigeria: ENYEAMA; AMBROSE, YOBO, OSHANIWA, OMERUO; MIKEL, ONAZI, MUSA, BABANTUDE (UCHEBO,MIN. 66), ODEMWINGIE; EMENIKE.
Argentine: ROMERO, ZABALETA,FERNANDEZ, GARAY, ROJO, MASCHERANO, GAGO, DI MARIA; AGUERO (LAVEZZI, MIN. 68), MESSI (ALAVAREZ, MIN. 62), HIGUAIN (BIGLIA, MIN. 90).
SCORE: 0-1, min. 3, Messi. 1-1, min. 4, Musa. 1-2, min. 45 + 1, Messi. 2-2, min. 47è, Musa. 2-3, min. 50è, Rojo.
ARBITRE: Nicola Rizoli (Italie)
ÈVÉNEMENTS: Beira Rio, Porto Alegre.

Cette confrontation entre l'Argentine et le Nigéria a tenu toutes ses promesses. L'Albiceleste a une nouvelle fois pu compter sur son numéro 10 fétiche, auteur d'un doublé. En face, les Nigérians se sont certes inclinés, mais n'ont pas démérités, revenant deux fois à la marque. 

 

Messi décisif

La première période était marquée par un début de match complètement surréaliste. A la 3ème minute et sur sa première incursion dans le camp adverse,  l'Argentine trouvait déjà la faille. Mascherano lançait parfaitement Di Maria en profondeur. Le Madrilène butait sur Enyama qui repoussait le ballon sur le poteau, lequel revenait sur l'inévitable Lionel Messi.  Le quadruple Ballon d'or, d'une frappe surpuissante sous la barre,  trompait le gardien nigérian. Et alors que l'Albiceleste se lançait de nouveau à l'attaque, les Super Eagles récupéraient le ballon, et sur un contre rondement mené, Musa égalisait d'une belle frappe enroulée à l'entrée de la surface. 1-1 après seulement quatre petites minutes de jeu.  

Après cette entrée en matière, le match s'équilibrait peu à peu. Les Argentins se procuraient tout de même les meilleures opportunités par l'intermédiaire notamment d'Higuain, Di Maria, Aguero et évidemment Messi. Face à une équipe africaine joueuse et volontaire, le salut venait une nouvelle fois de son maître à jouer. Après un coup-franc repoussé par Enyeama quelques secondes plus tôt, Leo Messi inscrivait un doublé dans le temps additionnel de cette première mi-temps d'un magnifique coup-franc des 35 mètres laissant le portier Lillois sans réaction. 2-1 à la pause. La Pulga avait encore frappé, rejoignant au passage Neymar en tête du classement des buteurs de cette Coupe du Monde avec quatre réalisations. A noter la sortie sur blessure de Kun Aguero à la 38ème minute, remplacé par Lavezzi.

 

De nouveaux rebondissements

A peine revenus sur le terrain, le Nigeria revenait une nouvelle fois dans le match en égalisant dès la 47ème minute. Ahmed Musa s'appuyait sur Emenike, qui, en pivot, lançait son partenaire en face-à-face. Musa trompait une nouvelle fois Romero et signait lui aussi un doublé, en guise de réponse à Lionel Messi. Mais ce match était totalement fou. Et les Super Eagles ne se sont réjouis que deux minutes. Car sur un corner frappé par Lavezzi, Rojo catapultait le ballon au fond des filets d'une reprise du genou. Le spectacle était bel et bien au rendez-vous à Porto Alegre. Les 22 acteurs se rendaient coup pour coup, offrant un match des plus plaisants. Messi était remplacé à l'heure de jeu, sous l'ovation des supporters argentins, remplacé par Alvarez et certainement préservé pour la suite par Sabella, le sélectionneur. Le match baissait par la suite en intensité, les Nigérians semblant émoussés physiquement.

Les Argentins ne déjouaient pas et tentaient de creuser l'écart notamment avec une superbe combinaison Di Maria-Lavezzi sur coup-franc, où la reprise du premier était repoussé par Enyeama. Côté Africain, Musa, Emenike et consort jouaient le tout pour le tout pour revenir une nouvelle fois à hauteur de leur adversaire. Malgré plusieurs tentatives de part et d'autres, le score ne bougera plus. L'Argentine s'imposait 3-2 face à une valeureuse équipe du Nigeria. Les Argentins terminent premier de leur groupe en faisant le carton plein, trois victoires en trois matchs, devant les Super Eagles, 4 points, et qui devraient selon toute vraisemblance rencontrer notre chère équipe de France en 1/8è de finale. En définitive, il ne fallait ni arriver en retard pour le début du match, ni partir avant la fin de la première mi-temps et encore moins rater les premières minutes de la seconde période.