Damallsvenskan, 11ème journée

Cette onzième journée a vu la hiérarchie respectée avec des victoires de Rosengård, Örebro mais aussi Göteborg qui semble s’être installé à la troisième place.

Damallsvenskan, 11ème journée
Damallsvenskan, 11ème journée

Cette semaine, s’achevait la phase aller du championnat Suédois. A la moitié du championnat, les deux premières commencent de plus en plus à se dessiner en faveur de Rosengård et d’Örebro. Pour ce qui est de la troisième place, si pour l’instant c’est Göteborg qui y est installé, rien n’est encore joué. Linköpings, Umeå et Piteå semble être de bons prétendants pour être également placé. Par contre, le destin de Jitex semble définitivement scellé. Jitex, qui n’a encore remporté aucun match et qui par conséquent à zéro point, a toutes les chances de jouer en division inférieure (Elitettan) lors de la prochaine saison.

Göteborg – AIK (6-0, Skog x2, Melis x2, Lindén x2)

Göteborg continue sur sa bonne lancée et enchaine une troisième victoire d’affilée, qui conforte sa troisième place. Par contre, pour l’AIK c’est l’inverse et le club enchaine une troisième défaite. Lors de ce match, Göteborg n’a pas laissé l’AIK toucher le ballon, qui n’a pu se procurer seulement deux occasions en seconde période. Göteborg est tout de suite rentré dans le match en ayant rapidement des occasions, notamment avec Skog (3e minute) ou Lindén (10e minute). Mais il faut tout de même attendre vingt minutes de jeu pour voir Göteborg ouvrir le score. Sur une bonne ouverture de Lindén, Melis court sur couloir droit jusqu’à pouvoir centrer pour Skog, qui inscrit le premier but de la partie (1-0, 20e minute). Le second but vient quelques minutes plus tard. Lindén, qui arrive à se défaire de deux défenseurs, au niveau du milieu de terrain, fait une passe à Melis qui court droit vers le but et qui d’un plat du pied trompe Olsen (2-0, 27e minute). Seulement quatre minutes plus tard, Melis inscrit un doublé, cette fois-ci grâce à bon centre de Skog (3-0, 31e minute). En seconde période, Melis, déjà double buteuse et passeuse pour Skog, récidive en centrant, cette fois, en faveur de Lindén (4-0, 59e minute). Le cinquième but, c’est l’ancienne Lyonnaise, Sabrina Viguier, qui en est l’origine en tirant un coup franc que la défense adverse n’arrive pas à dégager, ce qui profite à Skog pour inscrire son doublé (5-0, 67e minute). Le dernier but de la partie arrive en fin de rencontre, sur un centre de Ayinde, Lindén marque de la tête (6-0, 89e minute). Si avant, L’AIK n’avait concédé « que » quatre buts face à Rosengård et Linköpings, cette fois-ci, l’AIK enregistre sa plus lourde défaite face à Göteborg. Göteborg se trouve être d’ailleurs la deuxième meilleure attaque du championnat avec 25 buts inscrits et avec six buts inscrits, conforte sa troisième place.

Eskilstuna – Kristianstads (0-0)

Avec ce match nul, Eskilstuna reste invaincu à Tunavallen et Kristianstads ne convainc toujours pas. Le match fut dominé de la 1ere à la 90e minute par Eskilstuna. Eskilstuna se montre très offensif durant tout le match et c’est Enganamouit qui est la première à tenter sa chance (5e et 6e minute), sans succès. C’est ensuite au tour d’Arodin, Wahlström ou encore Chapman de s’essayer devant la cage de Lindahl, mais sans réussite. La défense de Kristianstads menée par la capitaine Attladottir tient le coup face à l’attaque d’Eskilstuna pendant toute la durée du match. Si Eskilstuna s’est montré dangereux et dominateur cela n’a pas été suffisant pour remporter les trois points qui auraient permis de se rapprocher de la troisième place.

Örebro – Umeå (1-0, Michael)

Örebro ne lâche pas Rosengård et reste toujours à trois points du leader du championnat, en remportant un sixième succès consécutif, alors qu’Umeå signe une troisième défaite de rang. La première mi-temps est dominée par Örebro qui attaque dès le début du match avec une tentative de Chukwudi (4e minute). Mais c’est Michael qui ouvre le score (1-0, 6e minute). Lors de la première période, Umeå n’arrive pas à poser le pied sur le ballon et ne se crée aucune occasion. La seconde période est un peu plus équilibrée entre les deux équipes et est également plus physique avec deux cartons jaunes distribués de chaque côté (Michael et Chukwudi pour Örebro, Berglund et Hurtig pour Umeå). Si Umeå se montre plus engagé dans cette seconde partie du match, cela n’est pas suffisant pour revenir au score. Örebro remporte donc une victoire importante qui lui permet de ne pas se laisser distancer par Rosengård.

Linköpings – Jitex (6-0, Rolfö, Harder x2, Lennartsson, Rexhi, Blackstenius)

La rencontre entre Linköpings et Jitex a bien failli ne pas se terminer à cause de pluies torrentielles et de la grêle. Après 38 minutes de jeu, le terrain était tout simplement impraticable et l’arbitre de la rencontre, Malin Johansson, a décidé d’interrompre le match pendant une heure, le temps que la pluie et l’orage se calme. Mais au bout de ces 38 minutes de jeu, Linköpings menait déjà 3-0. Si Jitex a commencé le match en formant un groupe compact, cela n’empêche pas Harder de se procurer les premières occasions de la rencontre (3e et 7e minute). Il faut alors attendre le quart d’heure de jeu pour voir le premier but du match, inscrit par Rolfö (15e minute). Harder qui avait tenté en début de rencontre, inscrit le second but de la partie grâce une passe de Blackstenius (2-0, 22e minute). Le troisième but est marqué juste avant que l’arbitre n’interrompe le match, par Lennartsson (37e minute). Malgré l’interruption d’une heure, lorsque le jeu peut enfin reprendre, Linköpings n’est pas déstabilisé et inscrit trois nouveaux buts. Le quatrième but est marqué sur penalty. Zurrer fait une faute sur Blackstenius et c’est harder qui se charge de tirer la sentence (4-0, 47e minute). Rexhi, rentrée à la 59e minute à la place de Samuelsson, va inscrire le cinquième but grâce une passe d’Almqvist, qui elle, est entrée à la 69e minute pour remplacer Rolfö (5-0, 75e minute). Le dernier but est inscrit en fin de rencontre, à la suite d’un corner, Blackstenius reprend le ballon pour le mettre au fond de la cage de Falk (6-0, 89e minute). Linköpings signe alors une deuxième victoire consécutive, ce qui lui permet d’être à égalité de point avec Göteborg, alors que Jitex n’a toujours pas inscrit le moindre point depuis le début du championnat.

Rosengård – Piteå (6-1, Bachmann, Mittag x3, Rubensson, Radtke - csc)

Rosengård remporte un sixième succès d’affilée face à Piteå, ce qui lui permet d’avoir trois points d’avance sur son concurrent direct pour la première place, Örebro. Pourtant, Piteå aurait pu y croire et y a peut-être cru pendant un court instant. En effet, alors que c’est Rosengård qui domine les premières minutes de jeu, Piteå ouvre le score. Pedersen tente un centre et voit le ballon retomber sur la défenseure de Rosengård, Asante, qui de la tête, marque contre son camp en trompant sa propre gardienne (0-1, 8e minute). Cela ne va pas perturber le leader du championnat, puisque quelque minutes plus tard, le duo Mittag-Bachmann permet à Rosengård d’égaliser (1-1, 12e minute). Puis, moins de dix minutes plus tard, après avoir été passeuse, Mittag est buteuse à la suite d’un bon service de Riley (2-1, 20e minute). C’est peu de temps avant la demi-heure de jeu que Mittag inscrit le troisième but de Rosengård et par la même occasion un doublé (3-1, 27e minute). Juste avant que l’arbitre ne siffle la mi-temps, Mittag, après avoir était double buteuse, sert Rubensson qui trompe Carlén de la tête (4-1, 45e minute). Au retour des vestiaires, Rosengård ne relâche pas la pression effectuée sur leur adversaire du jour. Mais Piteå, tient le coup, mais cède dans les dix dernières minutes. C’est sur un centre de Nilsson que Mittag marque un triplé (5-1, 81e minute). Puis Riley, déjà passeuse en première mi-temps, recidive, cette fois pour Radtke (6-1, 89e minute). Rosengård, avec cette rencontre affirme de plus en plus qu’il est bien le leader du championnat.

La prochaine journée, marquera le début de la phase retour du championnat. Il reste donc encore onze journées. Si Rosengård est pour l’instant seul en tête du championnat, le club de Mittag n’est pas à l’abri d’une erreur qui pourrait lui faire perdre sa première place, Örebro étant juste derrière. Lors de la prochaine journée, Rosengård a un déplacement difficile à Umeå alors qu’Örebro va recevoir Linköpings. Un seul faux pourrait profiter à Göteborg qui se déplace à Jitex, match qui à priori ne devrait pas poser de problème aux coéquipières de Melis et Lindén.

Chiffre de la journée :

3 : Nombre de doublés réalisés lors du match Göteborg – AIK.

12 : Nombre de buts inscrits par Anja Mittag en 10 matches.

160 : Nombre de buts inscrits lors de cette phase allée du championnat.

Classement complet :

1. Rosengård (27 pts ; + 26)

2. Örebro (24 pts ; + 12)

3. Göteborg (18 pts ; + 15)

4. Linköpings (18 pts ; + 10)

5. Umeå (14 pts ; + 7)

6. Eskilstuna (14 pts ; - 1)

7. Piteå (14 pts ; - 3)

8. Kristianstads (12 pts ; - 2)

9. Vittsjö (8 pts ; -16)

10. AIK (6 pts ; - 23)

11. Jitex (0pt ; - 25)

Classement des buteuses :

1. Mittag (Rosengård) : 12

2. Lindén (Göteborg) : 8

3. Melis (Göteborg) : 7

4. Bachmann (Rosengård) : 6

5. Rolfö (Linköpings) : 5

Classement des passes décisives :

1. Mittag (Rosengård) : 10

2. Sjögran (Rosengård) : 6

3. Melis (Göteborg) : 4

4. Lindén (Göteborg) : 4

5. Riley (Rosengård) : 4

Photos : svenskfotboll.se / montini.se / akfoto.se / kiforebro.se / damfotboll.com / Petter Arvidson