Nantes par la plus petite des marges

Le FC Nantes s'est imposé face au promu lensois sur le score de 1-0 pour la première journée du championnat. Un score finalement assez logique face à une équipe Sang & Or valeureuse mais trop peu dangereuse.

Nantes par la plus petite des marges
Yacine Bammou a marqué son premier but chez les professionnels. ©Ouest France
FC Nantes
1 0
RC Lens

Dans une belle ambiance à La Beaujoire, Nantes a bien entamé sa saison en s'imposant sur le plus petit des scores face au RC Lens. Le salut est venu du jeune Yacine Bammou, 23 ans, qui jouait son premier match en Ligue 1.

Le coaching payant de Der Zakarian

Ce fut un match globalement assez fermé, à la possession assez équitable (51% pour Nantes, 49% pour Lens). Les Lensois, dont la première sortie allait être scrutée, n'ont pas démerité, se montrant globalement solides, mais beaucoup trop timides offensivement pour pouvoir espérer mieux. Seule une frappe de Baal en seconde période a inquiété l'arrière-garde Nantaise. Les partenaires d'Olivier Veignau ont, eux, été plus entreprenants, frappant 14 fois au but, sans toutefois se procurer de véritables occasions franches. Le génie est venu du coach Michel Der Zakarian. A la 63ème minute, il faisait entrer Johan Audel et Yacine Bammou. Sur l'action qui suit leur entrée, le premier débordait et centrait pour le second, qui se retrouvait seul au point de pénalty, oublié par la défense lensoise. La reprise trompait Riou, 1-0 (min. 66, 1-0). Les Lensois tenteront timidement de revenir, mais l'apport offensif était clairement insuffisant. Et si un dernier coup-franc d'El Jadeyaoui donnait des sueurs froides aux Canaris, le score ne changera plus. 

 

Lens n'a pas démérité

Malgré une préparation très compliquée, marquée par une longue période de doute concernant sa place en Ligue  1, le RC Lens s'est montré solide ce samedi. Dans un climat ne respirant pas la sérenité, les Artésiens ont tout de même su conserver le ballon, enchaînant certains enchaînements intéressants. Une seule erreur défensive s'est payée cash, alors que l'arrière-garde du Racing s'était montrée vigilante pendant la majeure partie du match. L'animation offensive a toutefois était clairement insuffisante, et c'est principalement dans ce secteur qu'il faudra travailler. Les Lensois espèrent la levée de l'interdiction de recrutement dans les prochains jours pour se renforcer. Ils en auraient bien besoin, malgré une première prestation pas si mauvaise...

La fabuleuse histoire de Bammou
C'est pour ce genre d'histoire que le football nous rend heureux. Yacine Bammou, vendeur à la boutique du PSG il y a encore quelques mois, a donné la victoire aux Nantais sur son tout premier ballon en Ligue 1. Arrivé au mois de juin en provenance d'Evry, il n'aurait certainement jamais évolué en Ligue 1 si Nantes n'avait pas été interdit de recrutement. Le premier but d'une carrière qui en connaîtra d'autres, on l'espère pour lui, et qui permet aux Canaris de bien lancer leur saison.