Lyon - Montpellier : pour l'Europe

Ce dimanche (21h), Lyon reçoit dans son antre de Gerland les joueurs de Montpellier. Les deux équipes sont très proches au classement (même nombre de points) et ce match est justement l'occasion pour l'une de passer devant l'autre.

Lyon - Montpellier : pour l'Europe
Alexndre Lacazette - Tous droits réservés
Olympique Lyonnais
Montpellier Hérault SC

Lyon - Montpellier et pas l'inverse

Initialement prévu à Montpellier, le match se disputera finalement à Gerland. La faute aux inondations très violentes qui ont rendu la Mosson indisponible jusqu'au mois de décembre. N'ayant pas encore pu trouver de stade de substitution, les dirigeants montpelliérains ont donc fait appel à la compréhension de leurs homologues lyonnais pour inverser le match aller et le match retour. Dans un communiqué, Jean-Michel Aulas a "apporté tout [son] soutien au club de Montpellier. (...) Les dégâts étant considérables, l'OL a souhaité tout mettre en oeuvre pour accéder à la demande de Loulou et de son fils Laurent pour que le match se joue à Gerland".

Lyon sur sa lancée

Très convaincants lors de leur dernière victoire (3-0) face à Lille, les Gones auront à coeur de réitérer cette performance ce soir (21h) face à Montpellier. Actuellement en pleine confiance, les hommes d'Hubert Fournier n'ont pas perdu depuis août et se classent 8e du championnats avec 14 points. Le groupe convoqué est d'ailleurs exactement le même que celui face au LOSC, il n'y a donc pas de gros changements à prévoir.

Lyon pourra bien sûr compter sur son homme providentiel du début de saison, Alexandre Lacazette, auteur d'un triplé contre Lille et de 7 buts en 9 matchs de Ligue 1 cette saison. Yoann Gourcuff, revenu encore une fois de blessure récemment espère lui enfin enchaîner les matchs et les grosses performances. Après 4 premières journées compliquées, les coéquipiers de Maxime Gonalons doivent continuer pour accrocher l'Europe en fin de saison.

Le groupe lyonnais : Lopes, Gorgelin – Jallet, Umtiti, B. Koné, Bisevac, Bedimo, Zeffane – Tolisso, Gonalons, Malbranque, Mvuemba, Ferri, Gourcuff – Fekir, Yattara, Lacazette, N'Jie.

Montpellier 

Montpellier est branché sur courant alternatif depuis le début de saison, et alterne ainsi le bon et le moins bon. Leurs trois derniers matchs sont à l'image de leur début de saison (1 victoire, 1 défaite, 1 nul). Rolland Courbis et ses hommes doivent impérativement construire sur leurs bonnes performances et enchaîner pour rester au contact de l'Europe au classement, qui reste l'objectif du club cette saison. Pour l'instant, les coéquipiers de Lucas Barrios, transparent depuis le début de saison, sont 9èmes avec 14 points.

S'ils veulent ramener les trois points de Gerland, les montpelliérains devront compter sur l'homme fort du début de saison, Morgan Sanson, qui arrive à faire oublier Stambouli (rien que ça). Pas mal pour un joueur de seulement 20 ans qui entame sa deuxième saison en L1. Toujours est il que Montpellier a un problème d'attaque : 8 buts marqués en 9 matchs pour un club avec de certains objectifs, ce n'est pas suffisant.  Ce match sera également l'occasion pour Anthony Mounier de retrouver une nouvelle fois l'OL, son club formateur.

Le groupe montpelliérain : Jourdren, Pionnier – Congré, Hilton, Tiéné, El Kaoutari, Jebbour – Marveaux, Martin, Dabo, Lasne, Sanson, Saihi – Mounier, Bérigaud, Barrios, Montano, Camara, Deza