Brésil reçu 5 sur 5

Lors d'un match amical, la Turquie affrontait le Brésil (0-4) au stade Sükrü Saraçoglu (Istanbul, 19h30)

Brésil reçu 5 sur 5
Neymar, auteur d'un doublé, poursuit son aventure avec la Seleçao
Turquie
0 4
Brésil
Turquie: Volkan Demirel (Babacan 45'); Semih Kaya, Ozan Tufan, Bekir Irtegün ; Bilal Kisa (Caner 45'), Ismail Koybasi, Hamit Altintop (C) (Inan 45'), Mehmet Topal (Çamdal 79'); Ardan Turan, Mevlut Erding (Volkan Sem 45'), Umut Bulut (Potuk 85')
Brésil: Diego Alves ; Danilo, David Luiz, Miranda, Filipe Luis ; Fernandinho (Casemiro 72'), Luiz Gustavo (Fred 85'), Willian (Douglas Costa 72'), Oscar (Cutinho 72'); Luiz Adriano (Firmino 72'), Neymar (C)
SCORE: 0-1, min. 20, Neymar. 0-2, min. 24, CSC Semih Kaya. 0-3, min. 44, Willian. 0-4, min. 59, Neymar
ÈVÉNEMENTS: Match amical entre la Turquie et le Brésil à Istanbul au stade Sükrü Saraçoglu.

C'est un Brésil très confiant qui donne le tempo au match. Les hommes de Dunga, victorieux lors de ces 4 derniers matchs, ne laissent pas les turcs imposer leur jeu grâce à un fort pressing en milieu de terrain, empêchant les locaux de se déjouer. La Seleçao va beaucoup passer par les côtés, à l'image d'un premier centre de Danilo (6') qui trouve Adriano, ce dernier vise de la tête mais le cuir passera au dessus. 2 minutes plus tard, c'est Oscar qui s'illustre grâce à une frappe, parfaitement captée par le gardien turc. Cependant, les turcs vont petit à petit replacer leur bloc défensif, empêchant les brésiliens d'approcher la surface de réparation, malgré les nombreux appels de Neymar.  C'est pourtant une passe ratée d'Altintop qui va permettre à l'attaquant barcelonais de se retrouver face à Demirel, mais Neymar se loupe complètement (16'). Ce même Neymar va rapidement s'illustrer grâce à un superbe appel, lui permettant de marquer le premier but du match (20', 0-1), son 40eme en sélection. 4 minutes plus tard, un centre de Danilo mal dégagé de Semih Kaya va donner la balle de break aux brésiliens (24', 0-2).

A partir de là, ce sont les turcs qui vont essayer de s'illustrer. Umut Bulut réceptionne un coup franc dans la surface mais ne réussi pas à contrôler le cuir (29'). Toran va par la suite obliger Diego Alves à sortir une claquette pour éviter de voir les hommes de Fatih Terim réduire le score. Le temps fort turc va se poursuivre, la Seleçao a des difficultés à se dégager et à faire circuler le cuir mais par ailleurs, à chaque centre brésiliens les turcs paniquent dans leur propre surface. Altintop centre parfaitement afin de chercher un coéquipier mais la défense brésilienne veille (36'). Une belle séquence entre Toran et Bilal réveille un peu plus le stade de Fenerbahçe, mais ce dernier s'emmêle (41'). En cette fin de première période, les brésiliens vont se rebeller, à l'image de ce magnifique centre de Willian pour Neymar face au but (42') mais ce sera trop jour pour le jeune attaquant brésilien. Malgré un bon temps fort, ce sont les brésiliens qui enfoncent le clou avec le 3ème but de la partie signé Willian suite à un jolie numéro de Neymar qui sème la terreur à la défense turque (44', 0-3). Les 22 acteurs rejoignent donc les vestiaires sous ce score, tout autant mérité pour les brésiliens. 

Au retour des vestiaires, Fatih Terim procède à 4 changements: Kisa pour Caner, Altintop pour Inan, le gardien Demirel cède sa place à Babacan et enfin l'attaquant stéphanois Erding est remplacé par Sen. Les turcs espèrent réduire le score face à des brésiliens qui se montent dans un premier temps attentifs, observateurs afin de conserver leur avantage. A noter la bonne entente en défense centrale de la Seleçao entre David Luiz et Miranda, qui sont remarquablement concentrés. Suite à une belle inspiration de Willian, le milieu de Chelsea négocie un corner que se chargera de tirer Oscar. Celui-ci trouve la tête de Luiz au second poteau, le parisien parvient à frapper le ballon mais c'est finalement le gardien turc qui aura le dernier mot. Les turcs ont beaucoup de mal à sortir de leur zone et ce sont les hommes de Dunga qui vont aggraver le score (59', 0-4, Neymar) sur un beau une/deux avec Willian. Il s'agit par ailleurs du 7eme but avec la sélection pour le capitaine brésilien depuis la coupe du monde. 

Contrairement au dernier quart d'heure de la première mi temps où ils éprouvaient un peu de difficulté, les brésiliens ont bien redémarré la partie. Le jeu va se calmer pour les coéquipiers de Thiago Silva, laissé sur le banc, ne souhaitant pas trop prendre de risque, mais les turcs ont de leur côté beaucoup de mal à passer les 25 derniers mètres, se montrant maladroits. Grâce à une contre attaque brésilienne (71'), Oscar parviendra à tirer au but mais le cuir terminera sa course dans les gants de Babacan, Umut Bulut répliquera par la suite avec une belle incursion dans la surface brésilienne, mais il ne réussi pas à contrôler son ballon gêné par le retour de David Luiz. Il faudra attendre la 72eme minute pour voir Dunga effectuer ses changements: Adriano cède sa place à Firmino, Oscar à Cutinho et enfin Fernandinho pour Casemiro. Les turcs poussent à 15 minutes de la fin, mais ils ne se montrent pas assez disciplinés dans la dernière passe, ce qui permet aux brésiliens de se relancer. Willian, sous l'ovation du public venu nombreux, sera remplacé par Douglas Costa (76'). Malgré ces 2 prochains changements (Topal pour Çamdal, Bulut pour Potuk), la Turquie ne parviendra pas à revenir au score face à un Brésil qui insiste, qui domine et qui poursuit ses montées de balle. Les 3 minutes de temps additionnel n'y changeront rien au score.

Les brésiliens devront se montrer tout aussi convaincants face à l'Autriche mardi prochain pour enchaîner sur une sixième victoire consécutive en attendant la Copa America (Juin 2015, Chili). Quant aux turcs, ils devront faire mieux dès dimanche face au Kazakhstan même si en face le Brésil a complètement montré un autre visage comparé à leur coupe du monde raté.