OL-PSG : duel au sommet

Dans un stade Gerland à guichets fermés, le match s'annonce spectaculaire entre Lyon (1er) et Paris (3e). D'autant plus que l'enjeu est de taille pour le club de la capitale : en cas de victoire, ils peuvent passer devant Lyon et prendre trois points sur Marseille, tenu en échec hier à Rennes (1-1).

OL-PSG : duel au sommet
Vertement critiqué par Hubert Fournier en conférence de prese vendredi, commenr réagira Zlatan ce soir ? (photo omypique-et-lyonnais.com)
Lyon
21/ 00
Paris
Lyon: A.Lopes - Jallet, Rose, Umtiti, Bedimo - Ferri, Gonalons (cap), Tolisso - Gourcuff - Njie, Fékir
Paris: Sirigu - Marquinhos, Thiago Silva (cap), David Luiz, Maxwell - Verratti, Thiago Motta, Matuidi - Lucas, Ibrahimovic, Cavani
ARBITRE: Clément Turpin
ÈVÉNEMENTS: Stade Gerland. 24e journée de Ligue 1.

Quoi de mieux qu'un choc pour clôturer une 24e journée de Ligue 1 riche en buts ? (déja 20 avant les trois rencontres du jour). A l'aller, Parisiens et Lyonnais s'étaient quittés sur un match nul, 1-1. Edinson Cavani pour le PSG et Umtiti pour les Gones avaient marqués. Ce choc a d'autant plus d'intérêt après le match nul de l'Olympique de Marseille sur le terrain du Stade Rennais hier après-midi (1-1).

En cas de victoire, l'Olympique Lyonnais pourrait prendre la tête du championnat et repousser l'OM à cinq points. Ils placeraient ainsi à bonne distance un de ses adversaires les plus coriaces pour le titre. Quand au PSG, il pourrait prendre l'ascendant sur son rival historique en le repoussant à trois longueurs. Une situation avantageuse pour les hommes de Laurent Blanc à moins de deux mois du "Classico" (4 avril).

S'ils s'imposent ce soir, Lyon peut enchaîner une onzième victoire consécutive à domicile, et égaliser la meilleure série de l'histoire du club. Mais ils devront composer sans quatre de leurs cadres. Alexandre Lacazette, meilleur buteur du championnat (21 buts) et toujours blessé aux ischios, Milan Bisevac, qui s'est blessé le week-end dernier au genou, Clément Grenier (adducteurs) et Gueïda Fofana, convalescent. Pour Hubert Fournier, le technicien des Gones, Paris est favori ce soir, et son équipe devra être "à la hauteur". Non, (ne pas reconnaître qu'ils sont favoris) ce serait manquer de respect au PSG qui est sur une série incroyable. On voit, sur ses dernières performances, que cette équipe en a sous le pied. Nous pouvons nous attendre à ce qu'elle appuie sur l'accélérateur. Nous devrons donc livrer un grand match pour être à la hauteur du rendez-vous et poser des problèmes à cet adversaire." à -t-il déclaré à "La dépêche" hier.

Hubert Fournier qui, à la manière du "Special One", José Mourinho, a lancé ce match dans les coulisses en allumant la star du Paris-Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic. Lors de la conférence de presse de vendredi, il est apparu particulièrement agacé par le comportement de l'avant-centre Suédois envers le corps arbitral. "Tous les arbitres du championnat se font insulter par ce personnage. Apparemment, les arbitres ne sont pas bilingues ou trilingues, donc ils ne comprennent pas. A la limite, il vaut mieux parler italien ou anglais pour insulter les arbitres. Nous, je ne souhaite pas qu’on soit dans la provocation, je ne veux pas qu’on insulte le corps arbitral. J’espère qu’on aura à cœur de ne pas tomber dans la provocation de Zlatan. »

En face, Laurent Blanc n'a pas souhaité répondre à ces accusations. "Je leur laisse leurs propos, je parle de mon équipe, le reste ne m’importe pas. (…) Vous demanderez à Zlatan ce qu’il pense des propos sur lui"). Et si pour lui, cette rencontre n"est pas décisive pour le titre, le PSG aborde ce déplacement au stade Gerland avec ambition.

"C’est un match important, mais il n’est pas décisif. L’an passé, nous avions chuté à Lyon et cela ne nous avait pas empêchés d’être champions. Il ne faudrait pas perdre de points. Ce serait même bien d’en gagner. Mais il y en a encore beaucoup à prendre d’ici la fin de la saison. Ce sont les deux ou trois dernières journées qui seront décisives dans la course au titre. J’alignerai la meilleure équipe possible pour être efficace. C’est le moment de faire un bon résultat à Lyon. Ça, c’est une certitude. On va mettre toutes nos armes et toutes nos qualités demain pour aller à Lyon avec beaucoup d’ambition et de respect pour l’adversaire."

Une conférence de presse au cours de laquelle "Le Président" a une nouvelle fois critiqué vertement son milieu italien, Marco Verrati. "Marco, on l’adore tous pour son jeu, ce n’est pas un joueur méchant, on sait comment il les prend ses cartons, ce n’est pas un joueur d’impact. C’est tout ce que je voulais lui dire, qu’il continue comme ça mais qu’il élimine cet aspect-là. Ce n’est pas facile parce qu’il est italien. On dit qu’il est jeune, mais il faut apprendre dans la vie, il met en danger l’équipe parce qu’il n’arrive pas encore à se maitriser".

Pour ce choc au sommet de la 24e journée, Paris sera privé de Pastore, toujours blessés au mollet, et de Serge Aurier, encore en lice à la CAN avec la Côte d'Ivoire. Le troisième du championnat est en confiance, restant sur une série impressionnante de six victoires consécutives toutes compétitions confondues. Un chiffre à relativiser néanmoins : en six matches, le PSG s'est imposé à quatre reprises sur le plus petit des scores (1-0), dont trois fois fois sur ses trois derniers matches.

Ce soir, Hubert Fournier dirigera son 100ème match en tant qu'entraîneur de Lyon en Ligue 1. Les joueurs du Paris Saint-Gemain feront tout pour gâcher cet anniversaire.

Les compos probables :

Lyon : A.Lopes - Jallet, Rose, Umtiti, Bedimo - Ferri, Gonalons (cap), Tolisso - Gourcuff - Njie, Fékir

PSG : Sirigu - Marquinhos, Thiago Silva (cap), David Luiz, Maxwell - Verratti, Thiago Motta, Matuidi - Lucas, Ibrahimovic, Cavani