Un match...nul

Tous deux à 32 points, Niçois et Nantais abordaient ce match avec des trajectoires opposées. Une série de quatre matchs sans défaite pour les aiglons. Aucune victoire en 2015 et un seul but marqué pour les hommes de Der Zakarian, dans l'obligation de se rassurer. Occasion manquée.

Un match...nul
Lucas Deaux au duel avec le capitaine niçois Nampalys Mendy
Nice
0 0
Nantes
Nice : Hassen, Palun, Genevois, Amavi, Mendy, Hult, C.Eduardo (Bosetti, 79e), Bauthéac (Rafetraniaina, 86e), Eysseric, Plea (Constant, 72e).
Nantes: Riou, Alhadhur, Hansen (R.Gomis 79e), Vizcarrondo, Cissokho, Deaux, Veretout, Bessat (Djilobodji, 75e), Bedoya, N'Koudou, Bammou (Niane, 64e).

On prend les mêmes et on recommence. Comme l'an dernier à l'Allianz Riviera, les deux formations se sont séparées sur un score nul et vierge au terme d'un match fade. Du jeu produit par moment. Mais surtout du déchet. Trop d'imprécision dans le dernier geste pour espérer ouvrir le score.

Les Nantais rentrent mieux dans le match mais la première véritable occasion est nicoise. A la 24e, Bauthéac dépose son centre sur la tête de Eysseric mais Riou s'impose sans problème.

Puis plus rien jusqu'à la 42e. Carlos Eduardo profite alors d'une offrande de Plea et ouvre le score. Ou plutôt croit le faire jusqu'au moment où l'assistant lève son drapeau. A tord au vu des images. Cissokho couvrait le meneur de jeu nicois au départ du ballon de Plea.

Plutôt équilibrée en première période, la rencontre devient à sens unique après la pause. Empruntés, les Nantais n'arrivent pas à ressortir le ballon et la vivacité de N'Koudou ne suffit pas à inquiéter la charnière Diawara-Genevois, très solide.

Malgré une possession en leur faveur, les hommes de Puel ne parviennent pas à faire la différence. La tentative de Eysseric aux 20 mètres n'accroche pas le cadre (62e) et Plea voit sa frappe contrée au coeur de la surface après un beau débordement d'Amavi sur le côté gauche (67e).

La frappe de Bosetti dans la foulée de son entrée en jeu n'inquiète pas plus Riou (79e). Un bon nul pour Jordan Veretout et les canaris : " Nice a poussé en deuxième mais on a été solide défensivement. C'est un bon point de pris car on sait que c'est toujours difficile de venir gagner ici. "

Souleymane Diawara avait des regrets à l'issue de la rencontre  : " Il y a de la déception forcément. Vu la physionomie du match on méritait beaucoup mieux que le match nul. Ce but refusé aurait pu changer le match mais c'est comme ça. Je pense que ce soir c'est deux points de perdu même si on poursuit notre dynamique. "