En route vers l'exploit ?

4ème de Ligue 1, l'As Monaco se déplace chez le 3ème de Première League demain soir. Après un début de saison difficile, les monégasques enchainent les bons résultats, au point de croire à un exploit ce mercredi.

En route vers l'exploit ?
Carvalho, qui prend le dessus sur Giroud en août dernier. (source photo : zimbio.com)

C'est une des surprises de cette année en ligue des champions. Monaco, qui était tombé dans l'un des groupes de la mort (composé du Zénith, du Bayer Leverkusen et de Benfica) a terminé en tête à la surprise générale. Le début de saison des joueurs du Rocher était plus qu'inquiétant : après une deuxième place l'an dernier, les rouges et blancs ont eu du mal à confirmer. Première cause, le changement de direction du projet, avec les départs de James Rodriguez, ou encore Falcao. Exit les grands noms, retour dans le ventre mou du classement. Malgré cela, les hommes de Leandro Jardim ont maintenu le cap en Ligue des Champions. Ces derniers ont été auteurs de matchs très solides défensivement, mais ennuyeux offensivement (4 buts marqués pour un seul encaissé en 6 matchs). 

Le point fort monégasque : la défense 

Avec seulement 19 buts encaissés en Ligue 1, Monaco est actuellement la meilleure défense de Ligue 1, à égalité avec Lyon (1er). C'était pourtant loin d'être gagné en début de saison : Sur ces 19 buts, les monégasques ont encaissé 8 réalisations lors des 5 premières journées. Leandro Jardim, arrivé avec un projet de jeu assez ambitieux, a du se résigner à revoir son schéma tactique. Passé à un système beaucoup plus solide, le portugais a choisi de s'appuyer sur des hommes d'expérience pour mener à bien ses objectifs : le vieillissant Ricardo Carvalho en défense centrale, qui a maintenu l'ASM à flot pendant plusieurs semaines, Jérémy Toulalan en sentinelle du milieu de terrain, incontournable, ainsi que Dimitar Berbatov, revenu au premier plan après les départs de Falcao et Rodriguez. Le bilan des rouges et blancs sur les 20 derniers matchs est impressionant : 14 victoires, 3 nuls et seulement 3 défaites toutes compétitions confondues. Dans ce bilan, il faut surtout retenir la solidité de l'arrière garde monégasque, avec seulement 6 buts encaissés. Mieux : les joueurs de l'ASM ont terminé 15 matchs sans encaisser de buts. Subasic, impérial dans son but, s'est même rapproché du record détenu par Gaëtan Huard (1176 minutes) en gardant sa cage inviolée pendant 842 minutes. Les gunners sont prévenus, ils auront un véritable mur face à eux. 

Des absents importants

 

Quelques ombres viennent ternir la bonne forme monégasque de ces derniers temps. L'équipe du milliardaire russe Dmitri Rybolovlev devra faire avec pas mal d'absents. Ricardo Carvalho (mollet) et Andrea Raggi (genou) sont forfaits, alors qu'ils ont composé 4 fois sur 6 la charnière centrale en ligue des champions.  Tiémoué Bakayoko (cuisse) et Lacina Traoré (tibia) ne seront pas de la partie, comme Jérémy Toulalan (suspendu), capitaine et pion essentiel du milieu de terrain. Layvin Kurzawa, sorti face à Nice vendredi dernier, est présent dans le groupe, même si sa participation reste incertaine.

Arsenal doit passer un cap 

Sur les 4 dernières éditions, Arsenal a été sorti en huitièmes de finale à chaque reprise. Les hommes d'Arsene Wenger ont atteint les quarts de finales pour la dernière fois en 2009/2010, après avoir sorti Porto en 1/8e (éliminé par Barcelone en 1/4). Battu par le Bayern lors des deux dernières années, Arsenal a eu un tirage plus clément, du moins sur le papier. Les gunners ont perdu en pré-saison face à son prochain adversaire sur le score de 0-1, avec un but signé Falcao. 3ème de Premier League, Arsenal part favori dans cette rencontre. Vadim Vasilyev, le vice-président de Monaco l'affirme. Ce dernier a déclaré que la pression était du côté d'Arsenal. Arsène Wenger, l'emblématique entraineur des cannoniers, ne refuse pas ce statut du favori, ajoutant néanmoins que "ce serait du 50/50". 

Une attaque de feu  

3ème attaque de Premier League, la formation londonienne revient au premier plan. En comparaison avec Monaco, Arsenal a concédé 4 défaites sur ses 20 derniers matchs (toutes compétitions confondues). 44 buts inscrits sur cette période, mais surtout 49 en Premier League, et 77 au total depuis le début de saison toutes compétitions confondues. Un potentiel offensif impressionant. Cazorla (7 buts), Ozil (4 passes décisives, 3 buts), Welbeck (7), Oxlade-Chamberlain (2), et surtout Alexis Sanchez (16). La liste est longue. Revenu de blessure, Théo Walcott vient s'ajouter à cette dernière.  Sur le front de l'attaque, un homme est en train de faire un retour tonitruant : Olivier Giroud. Auteur de son 50ème but en 117 matchs sous le maillot des gunners ce week-end, le français a inscrit 5 buts lors des 7 derniers matchs.  

L'homme en forme : David Ospina 

Titulaire depuis quelques années chez les gunners, Szczesny a vu arriver un concurrent de taille contester sa place cet été. Jugé comme l'une des faiblesses de la défense anglaise, le gardien polonais a été relégué sur le banc des remplaçants depuis la défaite d'Arsenal à Southampton (2-0, le 1er janvier dernier). David Ospina, arrivé après une coupe du monde au sommet avec la Colombie, est enfin débarassé de ses blessures. Devenu impérial dans la maîtrise de sa défense, le retour en forme de l'ancien niçois coïncide avec les performances plus solides de l'arrière-garde londonienne. Les résultats parlent d'eux-mêmes : le colombien a débuté 7 des 9 derniers matchs, laissant sa place à Szczesny dans les coupes, pour seulement 4 buts encaissés et 6 victoires.

Des absents nombreux : une mauvaise habitude

 C'est une éternelle rengaine pour la formation d'Arsene Wenger. Habitué à faire avec de nombreux blessés, l'alsacien devra composer son équipe avec plusieurs absents de marques : Debuchy (épaule) est forfait côté droit de la défense. Mikel Arteta (cheville), le capitaine et patron du milieu de terrain est aussi indisponible, tout comme Aaron Ramsey (ischio-jambiers), l'un des joueurs les plus décisifs des gunners (5 buts et 3 passes décisives) . Enfin, Oxlade Chamberlain (adducteurs) ne fait également pas parti du groupe, sans compter le français Diaby, blessé de longue date. Pour ne pas arranger les choses, Jack Wilshere, le milieu de terrain relayeur, est incertain pour la rencontre de ce soir.

Les compositions probables :

Arsenal : Ospina- Bellerin, Mertesacker (cap), Koscielny, Monreal – Coquelin, Cazorla – A.Sanchez, Özil, Welbeck – Giroud

Monaco : Subasic – Fabinho (ou Alm.Touré), Wallace, Abdennour, Kurzawa – Moutinho, Kondogbia (ou Fabinho), B.Silva (ou Kondogbia) – Dirar, Berbatov, Ferreira-Carrasco -