CFA : Belfort savoure

Champion de son groupe B de CFA et assuré de monter en National pour la première fois de son histoire, Belfort recevait hier le club d'Yzeure au stade Serzian. Portrait de ce club sur qui personne ne misait en début de saison.

CFA : Belfort savoure
La joie des Belfortains après leur victoire 3-2 face à Yzeure (Photo : asmbelfortfoot.com)

Belfort. Ses 60 000 habitants. Son stade de 5500 places et son équipe qui évolue depuis plusieurs années en CFA. Chaque année, les hommes du président Simon se battent pour sauver leur peau. Le maintien se joue bien souvent à quelques journées du terme de la saison. Mais cette année ne ressemble vraiment pas aux autres. Et c'est un euphémisme.

Habitués à évoluer dans l'ombre du club sochalien distant de seulement 15 kms, les Belfortains arrivent au terme d'une saison remarquable.

Invaincus à domicile, les Terrifortains sont largement en tête avec 16 points d'avance sur le dauphin mulhousien. Mieux, ils n'affichent qu'une seule défaite au compteur (Ndlr : 4-2 sur le terrain de la réserve stéphanoise lors de la 9e journée).

Hier, ils n'ont pourtant pas montré leur meilleur visage. Menés 2-1 au terme d'une bien triste première période, ils sont néanmoins parvenus à retourner la situation après la pause. Comme souvent cette saison.

Résultat : victoire 3-2 avec un doublé et une passe décisive du meilleur passeur du championnat Kevin Hoggas. Il se murmure d'ailleurs que des clubs de Ligue 1 seraient déjà venus le superviser pour la prochaine saison.

" Une saison fabuleuse "

Anecdotique à première vue, le résultat du jour n'était pas un détail pour le capitaine Nasser Tahiri, au club depuis 15 ans : " On est orgueilleux alors on veut continuer à gagner. C'est une fierté de ne pas perdre à domicile. Pour l'instant on est fins fous mais on réalisera vraiment ce que l'on a fait à la fin de la saison. Il nous reste trois matchs pour savourer ! "

Mais comment expliquer la métamorphose de cette équipe depuis l'intersaison ?

Simplement par la solidité d'un collectif qui change peu chaque année : " Ce qu'on réalise est plus que fou, c'est une saison fabuleuse ! On a pratiquement la même équipe que l'année dernière et on s'était sauvés lors des deux derniers matchs. Quand vous êtes premiers, vous avez beaucoup de réussite. On l'a encore vu aujourd'hui ! " glisse fièrement le coach Maurice Goldman.

La montée, l'ASM Belfort la doit à tout un groupe. Et Nasser Tahiri ne manque pas de le souligner : " C'est clairement notre force. On se connaît tous très bien. Quand il y a eu des blessés, les joueurs ont su dépanner à un poste inhabituel. "

Côté sportif, le ticket est donc validé depuis le week-end dernier et la victoire sur la pelouse de Viry. Mais la question du budget et des infrastructures peut légitimement se poser : " Nous on a fait le boulot au niveau sportif. Maintenant, les dirigeants ont jusqu'au mois de juin pour que l'on puisse passer devant la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion, le " gendarme " du foot français). On a le soutien de la ville et le président est très fort pour trouver des sponsors privés. Il y a du boulot mais ça s'engage bien. " Réponse en Juin prochain.