Belgique : la fiche de Liége

Le spectaculaire championnat Belge démarre dans moins d'un mois. Présentation des forces en présence.

Belgique : la fiche de Liége
Belgique : la fiche de Liége crédit photo : Wikipédia

La Pro League reprendra ses droits le 23 juillet prochain après un exercice 2014-2015 marqué par le sacre surprise de la Gantoise et la qualification européenne du Sporting Charleroi. Nombreux sont les clubs à nourrir des ambitions pour la saison qui arrive. Aujourd’hui focus sur le Standard de Liège.

La saison 2014-2015.

Trois entraineurs, une qualification pour les « play-offs une » obtenue à l’avant-dernière journée  des phases classiques et cinq défaites en phase finale. Un bilan quasi catastrophique sauvait de justesse par une qualification en Europa-League et les trois victoires face à Anderlecht. Capable de coups d’éclat mais souvent trop loin du compte, le Standard a manqué de consistance dans le jeu pour durer et a souffert des choix toujours plus incompréhensibles de la direction (vente d’Ezeikiel au mois d’août, renvoi de Vukomanovic au meilleur moment de la saison.)

Et maintenant

Nouveau président et nouvel entraineur pour un nouveau projet. L’été 2015 est donc celui de la fin de l’aire Duchâtelet. Avec l’arrivée de Bruno Venanzi, liégeois de naissance, le club va pouvoir travailler sur des bases plus saines et espère retrouver les sommets de la pro league.

Pour cela, les Liégeois se sont séparés de José Riga à la tête du groupe pro, remplacé par Slavo Muslin. Un choix opéré il faut le rappeler alors que le club était encore sous le contrôle de Roland Duchâtelet. L’ancien entraineur de Lokeren reste sur plusieurs échecs et devra convaincre son monde en bord de Meuse.

Pour réussir Slavo Muslin pourra compter sur l’arrivée de joueurs de qualité. Si les premières semaines du mercato étaient inquiétantes avec les départs de De Camargo, Ezekiel et Carcela (plus le départ annoncé de Bia et Louis), l’arrivée d’Ivan Santini et Anthony  Knockaert ont de quoi rassurer les Rouches. Le Standard s’est aussi positionné sur Mohamed Yattara et devrait finalement conserver Jelle Van Damme, l’âme de cette équipe. Si le Standard est capable du pire comme du meilleur, les coéquipiers d’Adrien Trebel peuvent se positionner comme outsider au titre cette saison.

Le joueur à suivre : Ivan Santini

Le Standard peut encore s’offrir les talents de la pro League, on l’avait presque oublié. En arrachant Santini à Genk, les Liégeois s’offrent un attaquant qui a fini les deux précédentes saisons avec 15 buts au compteur. Le Croate aura la lourde tâche (d’enfin) remplacer Batshuayi dans le rôle de goledor. L’ancien attaquant de Fribourg sera aussi attendu sur le travail de conservation en faisont jouer son physique imposant (1m93).

En ouverture…

Du lourd, du très lourd. Pour la première journée, le Standard se déplacera à Courtrai. Les Standards-men devront pratiquer leur meilleur football pour ne pas éviter la sortie de route dès l’ouverture du championnat. Attention tout de fois, avec le Standard, les belles promesses de débuts de saisons sont parfois sans suite…