Lyesse Ben Arfa : « Les gestes techniques, un plus sur FIFA »

Alors que la jaquette de FIFA 16 a été dévoilé, avec l'apparition du madrilène Antoine Griezmann avec Lionel Messi sur la couverture française, entretien avec le youtuber français Lyesse Ben Arfa, pour revenir en détail sur le mode de jeu Ultimate Team, et le phénomène qu'il suscite depuis plusieurs années.

Lyesse Ben Arfa : « Les gestes techniques, un plus sur FIFA »
Lyesse Ben Arfa, youtuber 100% FIFA

 FIFA 15 demeure encore le jeu de simulation de football sur console cette année, et ce malgré le retour en grande pompe de son principal rival, PES 2015. Le jeu de foot édité par EA Sports connait un véritable élan médiatique depuis 3 ans sur youtube, grâce à son mode de jeu FIFA Ultimate Team. Alors que le prochain opus devrait sortir en septembre, retour sur ce phénomène, avec le youtuber 100% FIFA, Lyesse Ben Arfa.

Vavel : Salut Lyesse, tout d'abord, comment ça va ?

LBA : Ca va bien merci !

Vavel : Depuis quand joues-tu à FIFA et à Ultimate Team ?

LBA : Je joue à FIFA depuis FIFA 10. A la base, j'ai commencé les jeux de foot avec PES 5, car c'était la référence à l'époque. Je suis resté sur PES jusqu'au 2010 et j'ai fait la transition en même temps que la passage de la PS2 et la PS3 en achetant FIFA 10.

Le réalisme de gestuelle des joueurs et les gestes techniques, c'est un plus sur FIFA.

Vavel : Cela fait combien de temps de temps que tu fais des vidéos sur FIFA ?

LBA : J'ai commencé à faire des vidéos en Août 2012 via l'application web proposée par EA Sports. Ensuite, dès que j'ai eu le matériel nécessaire, j'ai commencé à capturer l'image provenant du jeu en Janvier 2013.

Vavel : Qui t'a donné envie de commencer une aventure sur youtube ?

LBA : Tout d'abord, RoniHD. C'est l'une des premières personnes qui m'a donné envie de faire des vidéos FIFA, et qui m'a fait aimé regarder du gameplay FIFA sur youtube, de part son sérieux. Il y a aussi Hooper, il fait des vidéos par plaisir. C'est sa passion, et ça se ressent. Son accent Toulousain et son franc-parler m'ont toujours plu (rires). Selon moi, c'est l'un des précurseur français des chaines « gaming » sur youtube.

Vavel : Je crois savoir que tu as choisis de prendre le nom de Lyesse Ben Arfa en référence avec le joueur. Qu'est-ce qui te plait chez lui ?

LBA : C'est son audace. Il n'a pas peur de dribbler. Il apporte ce plus qu'un joueur banal n'a pas. Il est originaire de Tunisie, il est gaucher, il a beaucoup de similitudes avec moi. Je suis tombé sous le charme de Ben Arfa à l'occasion d'un OM – OL en 2008 au Stade Vélodrome. Il était au dessus du lot malgré la défaite de Lyon 3 buts à 1.

Vavel : En parlant de Ben Arfa, son retour en Ligue 1, toi qui connait très bien le joueur, tu en penses quoi ?

LBA : Je suis content qu'il retrouve Ligue 1. J'ai ce goût amer car il est dans un club du standing de Nice. Malgré son âge, je pense qu'il a encore toutes ses cartes en main. Maintenant, il pourra apporter un plus à Nice, de part son parcours.

« Cela rapproche le monde professionnel des supporters »

Vavel : Quelle est pour toi la force de FIFA Ultimate Team, qui fait qu'aujourd'hui, cela devient le mode principal de FIFA, et le mode le plus utilisé par la communauté ?

LBA : C'est la difficulté d'avoir son équipe de rêve. Le fait de galérer pour avoir les joueurs que l'on souhaite. Généralement, ceux que l'on veut ne valent pas 500 crédits (rires). Y'a du challenge. Le fait de pouvoir faire des transactions via le marché des transferts apporte au jeu. Jouer à Ultimate Team ne veut pas dire jouer à un match. On est pas forcé de jouer un match, on peut tout simplement passer son temps dans les menus ou sur le marché.

Vavel : Quels sont pour toi les défauts majeurs de ce FUT 15, ou même de Ultimate Team en général ?

LBA : Depuis FIFA 09, le principe du jeu reste le même. Il n'y a pas eu de changements majeurs, hormis le fait que le mode devienne gratuit sur FIFA 11, et l'apparition des divisions sur FIFA 13. Ensuite, il y a forcément des petites subtilités qui sont rajoutées chaque année, mais cela reste anecdotique. C'est des détails. Ensuite, la communauté est une chose qui fait défaut au jeu. Elle salit le marché des transferts. Cela reste un gros morceau du jeu. L'arrivée des fourchettes justifie tout ça.

Vavel : Tu fais également des vidéos en mode carrière, club pro ou encore sur FIFA World, quel est le mode de jeu que tu préfères ?

LBA : Utimate Team et Club Pro sont les modes que j'apprécie le plus. A la base, je jouais en saison face à face, puis, dès que ce mode a été inclus à Ultimate Team, je me suis consacré uniquement à FUT. Le mode Club pro, il apporte une réelle différence. Comme j'étais fasciné par cette gestuelle disponible dans le jeu, et par les gestes techniques, j'essayais de me refaire. Avec la caméra pro, je ressentais cette immersion. Club Pro version FIFA 10 a été une claque pour moi et c'est pour cela que j'aime ce mode de jeu.

Vavel : Aujourd'hui, est-ce réellement possible d'atteindre l'équipe ultime, sans mettre de l'argent dans FUT ?

LBA : Je pense que oui ... à condition d'être malin sur le marché, de bien sentir les hausses et les baisses de prix. Il faut être régulier. C'est comme investir en bourse, acheter et revendre des actions. (rires)

Vavel : Cet engouement médiatique qu'il y a aujourd'hui à propos du jeu, est-ce pour toi une bonne chose ?

LBA : Ca fait partie du jeu. Je pense que cela rapproche aussi le monde professionnel des supporters. Les joueurs de foot se font plaisir comme nous, sur un mode de jeu. Le fait de voir jouer Griezmann, Varane, c'est plutôt sympa. On peut voir que cela reste des bons gamins.

Vavel : Quels conseils donnerais-tu à un joueur qui voudrait commencer sur Ultimate Team ?

LBA : Justement, je m'étais posé cette question il y a quelques mois, car ce n'est pas forcément simple de débuter sur ce mode quand on ne le connait pas. J'ai donc décidé de créer un tuto pour expliquer en détails, étape par étape, le mode de jeu pour faciliter l'accès à ceux qui découvrent FIFA Ultimate Team. (voir lien ci-dessous)

Vavel : Je sais que tu aimes Hatem sur FIFA, mais à part lui, quel est le joueur qui sort du lot sur FIFA 15 pour toi, et que tu pourrais conseiller à la communauté, et pourquoi ?

LBA : Lacazette. C'est un joueur rapide, vif, technique, 4 étoiles gestes techniques. Il est accessible pour tout le monde. C'est le seul qui me vient à l'esprit … mais il y en a plein d'autres !

Vavel : Des nouveautés et de nouveaux concepts pour les prochains mois en ce qui concerne tes vidéos ?

LBA : Personnellement, je suis déjà en quête de régularité (rires). Ensuite, j'aime me mettre des objectifs pour pouvoir créer des séries et des vidéos sympas. J'ai pas mal de projets que je ne vais pas dévoiler, mais qui arriveront certainement dès l'arrivée de FIFA 16 et pour cette fin d'année 2015. En parallèle, je monte une chaine secondaire pour proposer du gameplay différent de celui de FIFA, avec pour objectif de montrer des jeux auxquels je joue depuis mon plus jeune âge, avec un maximum de contenu.

Vavel : Antoine Griezmann sur la jaquette de FIFA 16, content ? 

LBA : J'aurais bien aimé voir Alexandre Lacazette. Au vu de sa saison, il l'aurait mérité. Maintenant, oui, Griezmann le mérite également. C'est fort ce qu'il a fait avec la Real Sociedad et l'Atlético Madrid. Il représente ce fait que les français ne peuvent que réussir à l'étranger.

Vavel : Qu'attends-tu de plus sur FIFA 16 ? Quelles sont tes impressions par rapport aux premières annonces faites ?

LBA : J'ai été surpris du trailer pour le foot féminin. Je suis content car il y a du changement. Ensuite, je suis ravi de l'apparition du dribble sans ballon. Sur FIFA 16, il y aura la possibilité de faire des feintes de corps pour éliminer le joueur sans pousser le ballon, ce qui est un vrai plus. J'espère que cela rendra le gameplay plus réaliste et plus riche. Ensuite, j'aimerais sentir la même immersion que j'avais sur FIFA 10. Aujourd'hui, je ressent cela uniquement en Club Pro, et j'aimerais que cela soit également le cas sur FIFA 16 pour le mode carrière. Je souhaiterais un gros changement sur FUT. Que l'on soit surpris, car ça n'a pas trop été le cas depuis plusieurs années.

Vavel : Que peux-t'on te souhaiter pour la suite ?

LBA : Je dirais la régularité, pourquoi pas toucher plus de personnes avec mes vidéos … et pleins de victoires sur FIFA 16 !