Belgique : la fiche de Malines et Genk

Le spectaculaire championnat Belge démarre dans moins de deux semaines. Présentation des forces en présence.

Belgique : la fiche de Malines et Genk
crédit photo : sport.be

La Pro League reprendra ses droits le 23 juillet prochain après un exercice 2014-2015 marqué par le sacre surprise de La Gantoise et la qualification européenne du Sporting Charleroi. Nombreux sont les clubs à nourrir des ambitions pour la saison qui arrive. Aujourd’hui focus sur le KV Malines et le Racing Genk.

KV Malines :

La saison 2014-2015

Depuis son retour parmi l’élite en 2007 les Malinois n’avaient jamais vécu une saison aussi aboutie. Mais dans les phases classiques comme dans les play-offs, les sang et or ont échoué de peu aux portes de l’Europe. La courte défaite en barrage pour l’Europa-League face à Charleroi (2-1 / 0-2) doit faire grandir cette équipe.

Et maintenant

Avec la rénovation de son stade qui va voir sa capacité passer de 12 000 à 18 000 places, les Malinois se doivent de continuer leur progression et pourquoi ne pas viser l’Europe. Si Malines a perdu Ivan Obradovic, parti du côté d’Anderlecht, le club devrait conserver Dalibor Veselinovic. Le géant Serbe est le point d’ancrage de l’attaque Malinoise. Imposant par son physique, l’ancien Lensois devra confirmer son bon exercice 2014-2015 où il a inscrit 13 buts. Le KV pourra également s’appuyer sur l’expérience de Jean-François Gillet. L’ancien gardien international Belge (36 ans) a été prêté pour une saison par Catane. Rester en haut du classement en jouant les outsiders pour l’Europe, voilà l’objectif des sang et or.

En ouverture :

Samedi 25 juillet 20h : Ostende-Malines

Racing Genk :

La saison 2014-2015

Depuis son titre de champion en 2011, plus rien ne semble pouvoir arrêter la descente aux enfers du Racing. L’an passé les bleu et blanc ont réalisé l’exploit de renvoyer leur entraineur Emilio Ferreira après seulement une journée. Si au classement, le club a manqué de peu les « play-offs une », la réalité du terrain est bien différente et les tribunes de plus en plus vides de la Cristal Arena reflètent bien plus la situation actuelle.

Et maintenant

Entre les conflits avec Vossen et Kagé, le staff genkois prépare tant bien que mal la saison qui arrive. Une fois de plus le grand ménage a été fait. Peter Maes remplace Alex McLeish comme entraineur. Le club a aussi décidé de se séparer de l’ensemble de son staff technique et médical. Autant de changements et d’incertitudes qui laissent de grosses interrogations sur la saison à venir. Aux antipodes de ce que propose Malines depuis quelques années, le Racing Genk devrait surtout se méfier de ne pas être  la mauvaise surprise de la saison 2015-2016 en bas de tableau.

En ouverture :

Samedi 25 juillet 20h : Genk-Louvain