Angers surprend le Gazélec

Angers ramène du Gazélec Ajaccio une deuxième victoire en déplacement, notamment grâce au doublé de son capitaine: Cheikh Ndoye.

Angers surprend le Gazélec
La joie des angevins sur le second but de Cheikh Ndoye © AFP
GFC Ajaccio
0 2
Angers SCO
GFC Ajaccio: Maury; Coeff, Filippi, Martinez, Sylla; Youga, Ducourtioux, Lemoigne; ( 75': Larbi), Tshibumbu, ( 45': Pujol), Djokovic, ( 67': Mayi), Zoua.
Angers SCO: Butelle; Manceau, Traoré ( 45': Ngosso), Thomas, Andreu; Ndoye, Saiss, Mangani; Sunu, ( 70': Ketkeophomphone), Camara ( 90': Karanovic), Doré.
SCORE: 0-1, min. 2, Ndoye. 0-2, min. 20, Ndoye.
ARBITRE: Bartolomeu Varela.
ÈVÉNEMENTS: 3ème journée du Championnat de France de Ligue 1, Stade Ange-Casanova, 3911 spectateurs.

Pour le premier match du Gazélec à Ange-Casanova, dans un stade rénové, les Gaziers n'ont pas brillé face à une équipe angevine bien en place.

Des scoïstes entreprenant 

Pour les retrouvailles entre ces deux promus de Ligue 2, le SCO n'a pas mis de temps à se défaire du Gazélec. Dès la première minute, Yoann Andreu, l'ancien ajaccien, adresse un centre au second poteau au sénégalais Cheikh Ndoye qui place sa tête pour l'ouverture du score angevine (0-1, 2'). Quelques minutes plus tard, Férébory Doré repousse la première occasion ajaccienne, à la suite d'un corner dangereux. Bien en place offensivement, c'est en toute logique que les angevins doublent la mise 18 minutes plus tard d'un plat du pied imprenable de son capitaine Cheikh Ndoye suite à une frappe contré de Doré (0-2, 20'). Malgré une possession de balle à l'avantage du Gazélec, ce sont bien les angevins qui se créent les plus grosses occasions et qui rentrent au vestiaires sereins.

Une seconde période qui ne changera rien

Au retour des vestiaires, la rencontre perd de son dynamisme avec peu d'occassions de part et d'autre. Les protégés de Thierry Laurey n'y arrivent pas, pour preuve à l'heure de jeu, la frappe de Mayi de près de 50 mètres qui s'envole dans le ciel corse. Le SCO est nullement inquiété et sur un ballon de contre, Gilles Sunu s'évade et trouve la tête de son capitaine qui voie le poteau le privé d'un triplé. L'envie angevine se fait ressentir et sur la même occasion Doré décale Mangani qui trouve la barre de Clément Maury, le portier ajaccien. Le lob de Pujol repoussé par Butelle ne changera rien, le SCO (7 pts) s'impose 2 à 0 et place le Gazélec (1 pt) dans une situation difficile avant son déplacement à Lille.