Un barrage pour les montées-descentes entre clubs de L1-L2 ?

Une commission s'est réunie la semaine dernière afin de proposer une solution de montées-descentes pour les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Le sujet n'est pas une mince affaire, les clubs de L2 ne vont pas abdiquer et veulent trouver un contentieux.

Un barrage pour les montées-descentes entre clubs de L1-L2 ?
Un barrage pour les montées-descentes entre les clubs de L1 et de L2 ?Les dirigeants du football français sont au cœur d'un conflit d'intérêt entre clubs de L1 et de L2. Source photo ; http://sports.orange.fr/football/

Souvenons-nous, la LFP avait décidé peu de temps avant l'exercice 2015-2016 d'instaurer un nouveau "réglement" avec notamment 2 descentes pour les clubs de Ligue 1 (contre 3 actuellement) et 2 montées pour ceux de Ligue 2 (contre 3 également). Les clubs de Ligue 2 avaient bien évidemment fait appel, une Commission spécialement organisée pour le cas a peut-être trouver un contentieux qui "arrange" les deux parties. En attendant, les clubs de L2 voudraient que la décision ne soit appliquée que à partir de la saison 2016-2017.

Deux descentes, deux montées et le retour du barrage ?

Selon les informations du journal L'Equipe, une nouvelle proposition avec 2 descentes de L1, deux montées de club de L2 et un barrage entre le 18e de Ligue 1 et le 3e de seconde division serait envisagée.

En fait, ces barrages seraient disputés à l'issue du championnat en deux matchs : un aller et un retour. Ainsi l'équipe qui remporte le duel gagnerait le droit de monter en Ligue 1.

Cependant, on se dirige tout droit vers un conflit d'intérêt entre clubs de L1 et de L2. Par exemple, cette solution n'est pas du goût du président du FC Tours, Jean-Marc Ettori. Il n'est surement pas le seul président furieux de cette décision.

Les barrages avaient été enlevés en France à la fin de la saison 1992-1993, Valenciennes était descendu en D2 face à son échec contre l'AS Cannes en barrage (2-0, 1-1). L'organisation du la seconde division française n'était cependant pas la même qu'aujourd'hui. En effet, il y avait 2 poules de 18 équipes en Deuxième Division. Les deux champions des deux poules étaient promus tandis que les 2e et 3e des deux groupes s'affrontaient en barrage afin de se disputer la place pour jouer en "finale" contre le 18e de Ligue 1 afin d'obtenir une possible montée en première division.

Le barrage une bonne idée ?

On se plaint assez souvent des fins de saison sans enjeux sportifs, avec l'instauration du barrage entre le 18e de L1 et le 3e de Ligue 2 cela permettrait aux championnats de gagner en popularité, aux clubs de remplir leurs stades et d'engendrer des bénéfices. Au niveau du calendrier cela rajouterai 2 matchs (aller et retour) pour les clubs concernés.

Quelques voisins utilisent ce système de barrages. Ainsi, les anglais utilisent des barrages pour les clubs de FL Championship. Les deux premiers sont directement promus en Premier League tandis que les clubs classés de la 3e à la 6e place se disputent le dernier ticket pour accéder à l'élite du football anglais. Cependant, il n'y a pas d'intéractions avec la Première Division (les 3 derniers descendent directement). Les ligues (Championship, League One, League Two...) en dessous de la Premier League utilisent ce système de barrage d'accession. D'ailleurs, les couvertures médiatiques explosent lors de ces matchs et ce même dans les ligues dites "inférieures".

En Allemagne, le 16e de Bundesliga joue un barrage contre le 3e de Bundesliga 2 afin de garder sa place dans l'élite du football allemand. Ainsi, en juin dernier, Hambourg SV avait évité de peu la descente.

En Espagne, en Liga Adelante on retrouve le même principe que celui anglais, à savoir les deux premiers montent en Liga BBVA tandis que les clubs classés de la 3e à la 6e places se disputeraient un barrage.

Vous l'aurez donc compris, ce n'est pas une nouveauté que d'instaurer un barrage entre deux divisions.

Le barrage, un futur fiasco ?

Les clubs de Ligue 2 ne sont pas forcément pour cette solution, et on peut comprendre leurs raisons. Cela réduit fortement leurs chances de monter en L1. Prenons par exemple un club comme le Gazélec, serait-il monté en jouant contre Evian Thonon Gaillard ? Rien n'est moins sûr...

D'autant plus que cela réduirait une Ligue 1 à un championnat plus fermé, où seuls les clubs les plus aisés (autant sportivement que financièrement) seraient en situation de confort.

En y réfléchissant plus longtemps, cela voudrait aussi dire qu'un match aller-retour en barrage balayerait toute une saison sportive pour le perdant.

Et vous, êtes-vous pour ou contre l'instauration de barrages entre les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ?