Une journée en Ligue 1 - épisode 10

Retour sur les faits marquants de la Ligue 1 ce weekend.

Une journée en Ligue 1 - épisode 10
crédit photo : Nice Matin

Avec 22 buts marqués, cette 10e journée a été prolifique. Entre une équipe de Nice séduisante, un promu étonnant et un OM toujours aussi décevant, ce weekend, la ligue 1 n'a pas manqué de rebondissements.

1 ) Les aiglons continuent de planer

Emmenés par Hatem Ben Arfa, auteur de son 7e but en 9 matches, les Niçois ont confirmé leur bonne forme actuelle. Les hommes de Claude Puel se sont imposés 4 buts à 1 sur la pelouse du Stade Rennais. L'ouverture du score de Mathieu Bodmer à la 14e minute a débloqué la rencontre. Les azuréens ont ensuite déroulé, ajoutant trois nouveaux buts. Hatem Ben Arfa, d'un exploit personnel, a doublé la mise (53e). M.Traoré (75e) et S.Benrahma, d'une superbe frappe (80e), ont participé au festival offensif. Avec ces quatres nouveaux buts, l'OGC Nice devient la 2e meilleure attaque d'Europe, derrière le Bayern Munich, avec 24 buts inscrits en 9 journées. Côté rennais, pas grand chose à retenir de ce match si ce n'est la réduction du score de Kamil Grosicki (88e) au terme d'un beau mouvement collectif. 

2) Angers et Caen étonnent encore

Auteurs d'un très bon début de saison, les deux équipes étaient attendues au tournant après la trêve internationale. Elles n'ont pas déçu. Caen s'est s'imposé à Reims grâce à un but de leur capitaine Julien Féret (74e). De son côté, Angers est allé battre Toulouse au Stadium. Après avoir concédé l'ouverture du score par Trejo (24e), les Angevins ont immédiatement réagi, marquant deux buts en 7 minutes par l'intermédiaire de Ndoye (27e) et Camara (34e). Avec Paris, les deux équipes, comptant toutes les deux 21 points, complètent le podium de Ligue 1 au soir de la 10e journée. "C'est incroyable. C'est vrai que cela peut paraître hallucinant ce qui nous arrive mais nous on ne veut pas le banaliser", savoure Stéphane Moulin, l'entraîneur du SCO, dans les colonnes de Ouest-France.

3) Paris sans briller

Avant son choc mercredi face au Real Madrid, le PSG s'est imposé à Bastia (2-0). Auteurs d'une première mi-temps sans relief, les hommes de Laurent Blanc se sont réveillés après la pause. Comme souvent ces derniers temps, c'est Zlatan Ibrahimovic qui a endossé le rôle de sauveur. Buteur lors des 4 derniers matchs de Ligue 1, le Suédois s'est illustré une première fois à la 72e minute. Servi par Cavani, il évite le retour de Peybernes pour ouvrir le score. Un but entâché par la position de hors-jeu de Cavani au départ de l'action. Son deuxième but n'est sans doute pas le plus dur qu'il eût à mettre dans sa carrière. Se retrouvant seul au point de penalty, suite à un bon débordement de Serge Aurier, il n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (83e). Privé de plusieurs de ses titulaires, Paris devra se montrer plus convaincant mercredi pour espérer un résultat positif face aux Madrilènes.

4) Monaco et Lyon dos à dos, Marseille toujours à l'arrêt...

Le choc de cette 10e journée, opposant l'AS Monaco à l'Olympique Lyonnais, s'est achevé sur un score de parité (1-1). Un match fermé qui a vu Pasalic ouvrir le score suite à un corner de Lemar (39e). Anthony Lopes, fautif sur le but, a par la suite réalisé plusieurs arrêts décisifs, maintenant son équipe dans le match. Bien aidés par l'expulsion de Wallace (65e), les lyonnais sont parvenus à égaliser en fin de match. Suite à un cafouillage, Rafael a propulsé le ballon au fond des filets (84e). Un match nul qui n'arrange aucune des deux équipes. Autre équipe à l'arrêt, l'OM a encore perdu des points à domicile. Contre Lorient, les hommes de Michel ont concédé le nul (1-1). Tout s'est joué en première mi-temps. Après l'ouverture du score de Batshuayi sur pénalty (21e), les merlus ont égalisé par l'intermédiaire de l'international camerounais, Benjamin Moukandjo (37e). Suite à cette nouvelle contre-performance, l'OM reste englué à la 16e place. 

5) Bordeaux et Lille piétinent, Saint-Etienne et Nantes s'imposent

Dans les autres matches de cette 10e journée, Bordeaux n'a pu faire mieux qu'un match nul sur sa pelouse face à Montpellier, actuel 18e de Ligue 1 (0-0). Signe de la fébrilité offensive bordelaise : il a fallu attendre la 50e minute pour voir les girondins cadrer leur premier tir. Sur la pelouse de Guingamp, Lille est allé chercher le point du match nul. Jimmy Briand (33e) a répondu à l'ouverture du score de Sofiane Boufal (30e), auteur de 4 des 5 buts lillois cette saison. Du côté du Forez, l'ASSE s'est imposé 2 buts à 0 face à la lanterne rouge, le GFC Ajaccio. Face aux corses, la recrue estivale, Robert Beric a inscrit son 3e but toutes compétitions confondues. Dans le dernier match du samedi soir, le FC Nantes a confirmé sa victoire à Lille en battant Troyes (3-0). Plus mauvaise attaque de L1 avec Lille avant ce match, les canaris n'ont, cette fois, pas manqué de réalisme offensif. Après un superbe but du jeune Valentin Rongier (41e), Sabaly (51e) et Bammou (62e) ont alourdi le score pour les locaux.