Ligue des Champions : Paris trop fort pour Chelsea

Malgré quelques frayeurs, le PSG verra bien les quarts de finale de la Ligue des Champions. Les Parisiens se sont imposés 2-1 à Stamford Bridge.

Ligue des Champions : Paris trop fort pour Chelsea
Zlatan a inscrit son 50ème but dans une compétition UEFA - source : Le 10 Sport
Chelsea
1 2
Paris Saint-Germain
Chelsea: Courtois; Azpilicueta, Cahill, Ivanovic (c), Kenedy; Mikel, Fabregas; Pedro, Willian, Hazard; Diego Costa
Paris Saint-Germain: Trapp, Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell, Thiago Motta, Rabiot, Matuidi, Di Maria, Moura, Ibrahimovic.
SCORE: Rabiot, Zlatan / Costa
ÈVÉNEMENTS: Huitième de finale de Ligue des Champions - Stamford Bridge (Angleterre)

Paris a parfois été dépassé dans ce huitième de finale, mais sans jamais rompre. Kevin Trapp a fait le boulot devant Diego Costa (44ème, 49ème). Pour le reste, deux largesses défensives londoniennes parfaitement exploitées par le PSG, lui ont permis d'assurer la qualification.

La première mi-temps s'est disputée en deux actes. D'abord maîtres des débats, les Parisiens ont logiquement ouvert le score par Rabiot (16"). Le jeune français idéalement servi, pour le coup, par Ibra au second poteau après une très belle percée de Lucas. Sur une voie royale, les hommes de Laurent Blanc vont poursuivre leur marche en avant jusqu'à la 27ème minute de jeu. Moment choisi par Thiago Motta, décidément peu inspiré ce soir, pour relancer les Blues. Une perte de balle stupide au milieu du terrain et 40 mètres plus loin, dans la surface de Trapp, Diego Costa venait tromper le portier allemand. Avec au préalable, un super crochet sur Thiago Silva.

Rabiot, le grand bonhomme de la soirée

Le PSG va ensuite faire le dos rond jusqu'au repos. Malgré un Rabiot, très inspiré, toujours bien placé et volontaire dans l'engagement, Paris va perdre progressivement la bataille du milieu. La faute aussi à un Blaise Matuidi diminué et Thiago Motta dans une salle soirée. Et sans aucun doute à un Verratti absent. Le début de deuxième est une nouvelle fois délicate.Même si les occasions sont rares, la pression est réelle sur les buts de Kévin Trapp, qui fait le travail. Chelsea va alors prendre un premier coup sur la tête avec la sortie de Diego Costa, très en forme, sur blessure à l'heure de jeu.

Le but de la délivrance

Finalement le but de la délivrance arrive à la 67ème minute de jeu pour les Parisiens. Di Maria étrangement libre dans le couloir gauche peut adresser un centre parfait pour Zlatan, tout aussi seul, qui fusille Courtois. 1-2. Chelsea est K.O. Les vingt dernières minutes sont une formalité à mesure que Stamford Bridge se vide. Chelsea, malgré une grosse envie et quelques fulgurances, notamment de Pedro et Costa, n'avait pas les armes pour renverser ce PSG qui verra encore les quarts de finale de la ligue des champions.