Une saison à Pierre - Mauroy, J31

Après être allé gagner à Bastia, qui est quand même l'une des meilleures équipes de Ligue 1 à domicile, le LOSC a battu Toulouse, 1 - 0, et ainsi remporté son troisième match de suite en championnat. Un but d'Amalfitano a suffi aux Dogues, qui s'éloignent un peu plus de la zone rouge, et qui peuvent logiquement espérer une place européenne. En revanche, pour Toulouse, ça sent de moins en moins bon pour le maintien. Alors qu'Ajaccio, premier non - relégable, n'a pas encore joué, le TFC pouvait profiter de l'occasion pour revenir temporairement à 4 points, mais Lille en voulait plus. Voici les notes des 22 titulaires.

Une saison à Pierre - Mauroy, J31
Une saison à Pierre - Mauroy, J31

Lille.


Vincent Enyeama : 14 / 20.

Le dernier rempart du LOSC a réussi à résister aux attaquants toulousains, qui n'ont cadré que trois fois : un coup - franc trop mou de Didot, une tête pas assez placée de Regattin, et une frappe puissante de Doumbia. Précis dans le jeu au pied et rassurant dans ses sorties, il a fait du bien à toute son équipe.

Adama Soumaoro : 13 / 20.

Corchia blessé, Antonetti a choisi de mettre Soumaoro sur le côté droit pour cette rencontre. Mais celui - ci n'a pas l'habitude de ce poste, et a donc plus joué comme un troisième défenseur central que comme un vrai latéral. Mais il a bien tenu, et donné du mal à Braithwaite.

Marko Basa : 15 / 20.

Très rassurant, il a calmé le jeu quand Toulouse avait le plus de situations dangereuses, et dégagé les ballons chauds quand Civelli n'y arrivait pas. Il est le vrai patron de la défense du LOSC, et ce n'est pas étonnant que Lille enchaîne les victoires depuis son retour de blessure.

Renato Civelli : 12 / 20.

Très bon de la tête, il a profité de sa taille pour dominer Ben Yedder et Braithwaite sur tous les ballons aériens. Par contre, dans la relance au pied, il a, comme d'habitude, tout raté. Les passes courtes, les passes longues, rien n'est arrivé où il le voulait.

Djibril Sidibé : 10 / 20.

Alors qu'il est l'un des meilleurs joueurs de Lille cette saison, il est passé à côté de son match contre Toulouse. Dépassé par la vitesse de Somalia, il a même failli offrir un but à Toulouse, en perdant un ballon près de sa surface. En attaque, il n'a pas eu son niveau habituel, et a laissé Boufal se débrouiller seul à droite.

Florent Balmont : 11 / 20.

Encore marqué par le coup de coude de Grenier, il a l'air d'avoir peur d'aller au duel, ce qui n'est pas dans son caractère. Il a récupéré moins de ballons que d'habitude, et n'a plus existé en deuxième mi - temps, jusqu'à sa sortie. Il a aussi eu beaucoup de mal face au jeune Bodiger.

Remplacé à 30 minutes de la fin par Mavuba, qui a montré beaucoup d'envie et d'agressivité dans les duels, et a provoqué un carton jaune.

Ibrahim Amadou : 13 / 20.

De plus en plus solide, le jeune milieu défensif est en train de devenir un titulaire indiscutable au LOSC. Solide dans les duels, bon de la tête, capable de partir seul vers l'avant, il a encore fait un bon match, même s'il a fini en marchant.

Mounir Obbadi : 13 / 20.

Il a apporté beaucoup de solutions en attaque, et s'entend bien avec Boufal sur le terrain. Il a fait du bien au milieu du terrain, surtout face au physique de Doumbia et à la technique de Didot.

Remplacé à dix minutes de la fin par Benzia, qui n'a pas eu le temps de montrer grand - chose.

Morgan Amalfitano : 13 / 20.

Même s'il a marqué le seul but du match, pour une victoire qui fait du bien au LOSC, il n'a pas été très bon face à Toulouse. Pas assez rapide pour déborder Moubandje, et pas assez impliqué dans le travail défensif, il a heureusement su être au bon endroit au bon moment pour marquer.

Remplacé à 20 minutes de la fin par Bauthéac, qui a aidé Sidibé sur les dernières actions du TFC.

Sofiane Boufal : 15 / 20.

Alors qu'il était vu comme un dribbleur égoïste, le Marocain est en train de montrer qu'il sait se mettre au service de l'équipe. Il a récupéré trois ballons à la place de Sidibé, il a harcelé toute la défense adverse, et il est à l'origine du but d'Amalfitano. Un match complet qui montre encore une fois tout son talent.

Eder : 12 / 20.

Présent sur tous les ballons aériens, il n'en a pas pris beaucoup de la tête, mais il a énormément gêné ses adversaires, et il a encore été très utile dos au but. Il aurait pu marquer dans les dernières minutes, mais le centre de Boufal a été dégagé juste devant lui par un défenseur.

Toulouse.


Alban Lafont : 12 / 20.

Le LOSC a cadré deux tirs, et marqué un but, sur lequel le jeune gardien ne peut rien faire. Il a en revanche parfaitement sorti une frappe surpuissante d'Eder, un arrêt qui a permis à Toulouse de croire au nul jusqu'à la dernière seconde. Par contre, il a raté beaucoup de dégagements au pied, offrant quelques situations dangereuses aux Lillois.

Steve Yago : 11 / 20.

En défense, il a fait ce qu'il pouvait face à Boufal, mais après son intervention devant le Marocain à l'entrée de la surface, le ballon est revenu sur Amalfitano, qui a marqué. En attaque, il a souvent gagné ses duels avec Sidibé, mais Boufal est bien revenu à chaque fois.

Issa Diop : 12 / 20.

Souvent agressif dans les duels avec Eder, il a finalement pris un jaune pour son comportement. Il a bien gêné Boufal et Obbadi sur les attaques placées, mais il a eu du mal sur les contre - attaques. Il a quand même réussi à priver Eder d'un but dans le temps additionnel.

Marcel Tisserand : 13 / 20.

Celui qui est normalement latéral droit a bien tenu sa place en défense centrale, a mis de l'envie dans ses duels avec Eder, et a bien aidé Moubandje sur les rares accélérations d'Amalfitano. Mais il manque encore de solidité, et ses relances ne sont pas encore satisfaisantes.

François Moubandje : 13 / 20.

Sur son côté droit, il a dominé Amalfitano, et n'est pas responsable sur le but. Sur ses montées, il a souffert face à la solidité de Soumaoro, et n'a pas souvent eu l'occasion de centrer. Il a quand même failli s'offrir une passe décisive, mais, après son débordement côté droit, Regattin n'a pas su tromper Enyeama de la tête.

Etienne Didot : 11,5 / 20.

Pas très en vue, il a été globalement étouffé par Obbadi, ce qui montre qu'il reste un meneur de jeu, et qu'il n'a pas toutes les qualités d'un milieu relayeur. Quelques bonnes passes, mais un match insuffisant au vu de son expérience.

Remplacé à 30 minutes de la fin par Pesic, qui a beaucoup couru, mais n'a rien pu faire face au trio Soumaoro - Basa - Civelli.

Yann Bodiger : 14 / 20.

Très bon devant la défense, le jeune milieu formé à Toulouse a mélangé assurance et insouciance pour sortir un gros match, s'offrant même un petit pont magique sur l'expérimenté Florent Balmont.

Remplacé à 20 minutes de la fin par Pantxi Sirieix, qui a apporté un peu de sérénité au TFC.

Tongo Doumbia : 14 / 20.

Quelle activité ! Le Malien, qui était partout, a fait tout ce qu'il a pu, et même plus, mais il était trop seul. Très offensif en première mi - temps, il a ensuite joué plus bas, et a beaucoup joué de son physique impressionnant (1 mètre 92, 80 kg).

Somalia : 12 / 20.

Latéral droit de formation, le Brésilien a souvent pris Sidibé de vitesse, mais a perdu le ballon dès qu'Obbadi, Civelli ou Boufal venaient en soutien. Trop seul sur son côté, il ne s'est pas vraiment habitué à ce nouveau poste.

Remplacé à 40 minutes de la fin par Adrien Regattin, qui a amené de l'insolence, et qui aurait pu égaliser en plaçant mieux sa tête sur un centre de Moubandje.

Martin Braithwaite : 13,5 / 20.

Le Danois, capitaine, a encore montré ses facilités techniques, et a motivé ses partenaires durant tout le match. Malheureusement, il a rarement su trouver la solution, enfermé sur son côté gauche, et, quand il a enfin réussi à servir Ben Yedder sur un plateau, le Tunisien a raté l'impossible.

Wissam Ben Yedder : 10 / 20.

Transparent, le Tunisien n'a pas existé, surclassé par Basa dans les duels, et bien pris par Amadou à la course. Il a également trouvé le moyen de manquer un but tout fait, après un travail formidable de Braithwaite.