Marseille gagne (enfin), Angers en roue libre

Après 11 matches sans succès en L1, l'OM arrache une victoire méritée grâce à Batshuayi (24e) et assure son maintien dans l'élite. Fin de série pour Angers, qui a proposé un visage mitigé certainement dû à un manque d'efficacité dans la surface adverse.

Marseille gagne (enfin), Angers en roue libre
Batshuayi buteur pour la 16éme fois en Ligue 1.
Angers SCO
0 1
Olympique de Marseille
Angers SCO: A.Letellier (5) ; A.Bouka Moutou (7), Y.Andreu (5)(56' Angoula (5,5)), R.Saïss (6,5), R.Thomas (5) ; G.Bourillion (4)( 65' Capelle (6)), T.Mangani (4,5), C.N'Doye (5,5); G.Sunu (4) (72' Benrahma (5)), B.Ketkeophomphone (3), M.Yattara (4).
Olympique de Marseille: S.Mandanda (5); J.Manquillo (4), B.Mendy (4), N.Nkoulou (6), K.Rekik (5) ; A.Barrada (6)( 72' Cabella (5)), F.Thauvin (7)( 78' Sarr (4)), A.Zambo Anguissa (5), R.Alessandrini (5,5)(65' Diarra (6)) ; S.Fletcher (5,5), Batshuayi (6).
SCORE: Batshuayi 24' (Fletcher)
ARBITRE: T.Mangani avt 13',R.Thomas avt 71'; B.Mendy (4) avt 21', S.Fletcher avt 52' Batshuayi avt 88', J.Manquillo avt 91'
ÈVÉNEMENTS: 16 198 Spectateurs

C'est devant 16 198 spectateurs que l'OM s'offre une bouché de fraîcheur. Dans un match plutôt équilibré Marseille s'offre son maintien dans l'élite. Les deux équipes profitent dans les premières minutes de jeu des espaces et souffrent  de pas mals de pertes de balle au milieu. C'est grâce à une très bonne passe de Fletcher que Batshuayi trompe logiquement le gardien angevin Lettelier. Il aurait pu notamment doubler la mise mais il a toujours butté sur le gardien adverse.

Du coté des "top" du match, c'est Florian Thauvin qui a montré de très belles choses à l'inverse d'Alessandrini. On notera la très belle prestation de Bouka Moutou le latéral gauche du SCO l'un des seuls de son équipe à effectuer une belle prestation tout au long du match.

C'est donc un match assez bien géré par les hommes du duo Frank Passi, Roger Boli, avec un milieu où Barrada a montré quelques bons éléments mais son compère Zambo Anguissa a paru lui un peu plus bridé. Pour ce qui est du coté du SCO d'Angers, c'est un match à oublier avec une fin de saison tranquille et qui signifie que leurs derniers espoirs de Ligue Europa s'envolent avec cette défaite à domicile.

Le fil du match :

2' : C'est la première occasion du match, Gilles Sunu lancé dans la profondeur arrive à centrer pour la tête de Yattara qui ne donnera rien de plus qu'un renvoi aux 6 mètres.

6' : Après un coup-franc de Thauvin, mal renvoyé par la défense, Alessandrini ne cadre pas la seconde chance de Marseille.

10' : Énorme raté de Batshuayi seul dans les 5 mètres 50, sur un centre de Florian Thauvin, qui commence le match avec de très bonnes intentions.

17' : Faute de Zambo Anguissa à l'entrée de la surface, le coup-franc de Mangani fini dans le mur, qui donnera un corner qui, lui aussi ne donnera rien de plus.

24' : BUT !!! Grâce à une passe en profondeur de Fletcher, le duo Thauvin-Batshuayi fait tourner la tête à la défense centrale, qui laisse la possibilité au belge de prendre la profondeur et de tromper Letellier. 1-0

26' Marseille continue à pousser, coté gauche Alesandrini centre, mais cela ne donnera rien, Fletcher n'aarive pas à inquiété le but Angevin.

28' : Sur un centre de Bouka Moutou, N'Doye n'arrive pas à cadrer.

42' : Gros travail du belge Batshuayi devant l'axe de la surface de réparation, feinte de frappe puis une frappe qui ne passe pas si loin du cadre.

53' : Après un coup franc raté du SCO d'Angers, Barrada lance dans la profondeur Allessandrini qui enchaîne avec une frappe lucarne opposé. La frappe frisse le cadre.

54' : Marseille presse, et sur un centre Batshuayi n'inquiéte pas vraiment Letellier.

58' : Batshuayi perd son duel face à Letellier, après un service en profondeur de Fletcher dans le dos de la défense du SCO.

66' et 68' : Le défense de Marseille a du mal à sortir le ballon, mais qui se rassure grâce a la mauvaise gestion de Sunu et Capelle.

74' et 78' : Le SCO n'y arrive plus et tente de loin, la première frappe de Ketkeophomphone passe très loin du cadre alors que la frappe de Benrahma, oblige Mandanda à capter en deux temps.

92' : Coup-france de Mangani qui finit dans les bras de Mandanda, c’était la dernière offensive des Angevins.