Coupe de France : Paris sans trembler augmente sa suprématie française

Supérieur collectivement et surtout techniquement, le PSG aura parfaitement géré ce match face à des marseillais pas très inspirés défensivement. Le score et lourd et sans appel, 4-2, Lucas a même raté un dernier but tout fait. Ibrahimovic peut partir avec un dernier trophée.

Coupe de France : Paris sans trembler augmente sa suprématie française
Coupe de France : Paris sans trembler, Source : PSG officiel
Paris Saint Germain
4 2
Olympique de Marseille
Paris Saint Germain : Sirigu - Aurier, Marquinhos, Thiago Silva (cap.), Maxwell - Rabiot, Stambouli, Matuidi - Di Maria, Ibrahimovic, Cavani
Olympique de Marseille : Mandanda - Manquillo, Nkoulou, Rekik, Mendy - Thauvin, Diarra, Isla, Barrada - Fletcher, Batshuayi
SCORE: Buts pour Paris : Matuidi 2', Ibrahimovic 47' (sp) puis 81', Cavani 57' Buts pour Marseille : Thauvin 12', Batshuayi 87'
ÈVÉNEMENTS: Stade de France, finale de la Coupe de France

Le Paris Saint Germain raffle tout en France. Grâce à cette nouvelle victoire en Coupe de France, le club de la capitale s'octroie un nouveau quadruplé, le dernier pour Ibrahimovic auteur d'un doublé lors de ce match.

Les individualités parisiennes profitent des erreurs défensives marseillaises

Les parisiens auront été beaucoup trop forts face à des marseillais tristes défensivement. L'OM ne peut donc sauver sa saison avec la Coupe de France. Tout démarre très vite pour le PSG avec Matuidi qui reprend un très bon extérieur venant de la droite effectué par Di Maria. Rekik et la défense olympienne ne sont pas au marquage ça fait but. Paris prend l'avantage dès la 2e minute de jeu. Les marseillais pressent haut et tentent de faire douter les parisiens. Florian Thauvin en confiance frappe à l'entrée de la surface, légérement contrée, sa tentative surprend Sirigu passif et permet de redonner espoir aux sudistes. Le PSG reprend la maîtrise du ballon grâce à la technique de ses joueurs. Ibrahimovic aurait pu obtenir un pénalty sur sa volée en centre-tir. Elle a été touchée de la main par Thauvin, l'arbitre n'a pas bronché et n'a pas accordé de pénalty. En revanche, au retour des vestiaires le géant suèdois a tranformé un pénalty obtenu par Matuidi et a redonné l'avantage aux siens. Quelques minutes plus, Ibrahimovic sert Cavani qui n'a plus qu'à marquer alors que la défense marseillaise est aux abois. 3-1, le break est fait. 3-1, puis même 4-1 puisque Matuidi récupère un ballon au milieu de terrain et sert parfaitement Ibra' qui vient fixer puis tromper Mandanda qui connaît lui un bien triste dernier match. Paris tient sa victoire même si Batshuayi réduit le score après une frappe repoussée par Sirigu. Le PSG savoure, Laurent Blanc en profite pour remplacer Ibrahimovic afin qu'il obtienne une ovation des fans parisiens. Ovation dont les sifflets marseillais se sont plus fait entendre que les applaudissements parisiens. Lucas entré en fin de match a raté la balle du 5-1 après avoir fait le plus dur. Qu'importe puisque le PSG accroît sa suprématie en France.