Euro 2016: Les blessés s'accumulent

A dix jours de l'Euro, des sélections continuent d'apprendre le forfait de certains de leurs meilleurs éléments.  Joachim Löw devra se passer de Marco Reus.

Euro 2016: Les blessés s'accumulent
Reus le maudit (Crédit Photo: goal.com)

Nouveau coup dur pour la Nationalmannschaft qui devra se passer de son ailier Marco Reus pour l'Euro. L'international allemand (29 sélections) est touché aux adducteurs et ne figure donc pas dans la liste de J. Löw dévoilée aujourd'hui. Une véritable désillusion pour le blondinet du Borussia, déjà absent sur blessure lors du sacre mondial de l'Allemagne au Brésil en 2014. Une nouvelle qui intervient le jour de son anniversaire (27 ans), il n'y a pas pire cadeau ! Marco Reus sortait d'une saison pleine avec Dortmund où il a inscrit 19 buts en 40 matchs toutes compétitions confondues (dont 9 en 13 rencontres d'Europa League). Le numéro 11 regardera l'Euro des tribunes ou chez lui, en compagnie de son coéquipier en club, Ilkay Gündogan, touché au genou droit et qui avait lui aussi manqué la dernière Coupe du Monde souffrant du dos. Ca sent les soirées bières-canapé.

Les gueules cassées de luxe

Le rayon des éstropiés s'étoffe de plus en plus de joueurs de qualité et de renommée mondiale. En effet, l'Italie viendra jouer son Euro sans Claudio Marchisio (Juventus) ni la révélation Marco Verratti (Paris SG). La Belgique devra se passer, elle, de son pilier en défense Vincent Kompany (Manchester City). La Roja a perdu Daniel Carvajal (Real Madrid) samedi, lors de la finale de Ligue des champions que ne pouvait pas disputer Raphaël Varane (France), déjà blessé. Une rencontre suivie par des millions de personnes dont les anglais d'Arsenal, Danny Welbeck  et Oxlade-Chamberlain, eux aussi forfaits pour la Coupe d'Europe qui rejoignent le gardien n°2, Jack Butland (Stoke City) à l'infirmerie, en attendant peut être Jordan Henderson. Le cap'tain de Liverpool semble être revenu rapidement de sa blessure mais a tenu son rang contre l'Australie en amical vendredi dernier (victoire 2-1), de quoi rassurer Roy Hodgson. CR7, de son côté, devra composer sans Fabio Coentrao (AS Monaco) ni Danny (Zénith Saint Petersbourg) mais n'avait pas vraiment besoin d'eux.
Les français Abou Diaby et Yohann Gourcuff sont, eux, aussi incertains que concernés.