Ajaccio plus fort que la neige

Pour la première de Romain Revelli à la tête de l’ETG, ses joueurs se sont inclinés 2 buts à 0 face à une équipe d'Ajaccio en grande réussite. La neige n’aura pas aidé au bon déroulement du match.

Ajaccio plus fort que la neige
Le match a été arrêté 25 minutes en raison de fortes chutes de neige sur Annecy. Facebook Evian Thonon Gaillard
Evian
0 2
Ajaccio
Evian: Evian : LEROY, ABDALLAH, APPINDANGOYE, ANGOULA, SOARES, TEJEDA, CAMPANHARO, HOGGAS, BARBOSA, KEITA, BRUNO
Ajaccio: Ajaccio : MANDANDA, DIALLO, CISSÉ, DIABATÉ, GONÇALVES, ABERGEL, MARCHETTI, VIDÉMONT, CAVALLI, NOURI, MADRI
SCORE: 0-1, min. 38 , Madri , 0-2 , min. 78, Soares CSC.
ARBITRE: Florent Batta
ÈVÉNEMENTS: Ligue 2 21ème journée

1ere mi-temps

5 jours après le licenciement de Safet Susic, l’ETG accueillait l’AC Ajaccio au Parc des Sports d’Annecy. Alors que le match débutait, la température passait en négatif. Les 10 premières minutes seront savoyardes. Hoggas obtient une double occasion, sa première frappe sera repoussé par Riffi Mandanda et son second tir sera dégagé sur sa ligne et de la tête par Cissé (4e). 3 minutes plus tard le ballon traîne devant la surface acéiste, Campanharo veut reprendre mais il rate le ballon alors que personne ne l’attaquait. Le 1er tir cadré des corses arrivera à la 27eme minute, Nouri ne met pas en danger Leroy et le portier savoyard capte facilement. Ajaccio se porte plus vers l’avant tandis que Evian recule, et cela paye rapidement. Sur une précise déviation de Cavalli, Madri devance Benjamin Leroy et marque sur la seule occasion nette de l’ACA. 

Pendant le quart d'heure de pause, les stadiers retraceront les lignes du terrain en rouge puisque la neige commence doucement a tombé sur Annecy. Les arbitres ont également décidés de sortir le ballon orange pour la seconde période.

2eme mi-temps

La qualité technique des deux équipes commence à baisser et aucune occasion à se mettre sous la dent pour les spectateurs du Parc des Sports, alors que la neige - plutôt abondante - et le brouillard s’installent dans l’enceinte annécienne. À l’heure de jeu, M.Batta prit une décision qui paraissait évidente au vu des conditions météorologiques : il décida d’arrêté provisoirement le match pour déneiger toutes les lignes du terrain rendues illisibles par la couche de neige sur la pelouse. 6 stadiers entrèrent sur le rectangle vert (et blanc) pour rendre les lignes visibles aux yeux des joueurs. Après 20 minutes d’interruption les 4 arbitres testèrent le terrain en tentant de faire rouler le plus possible ce ballon orange. Une vingtaine de secondes plus tard, le speaker annonçait la reprise du match sous les sifflets du Parc des Sports. Le match reprend donc pour 30 minutes alors que la neige s’est arrêté de tomber. Bien évidemment, les appuis ne sont plus les mêmes, les dribbles deviennent aussi compliqué que de marquer un but et les tacles sont de plus en plus glissants. La preuve à la 68e minute de jeu, à l’entrée de la surface acéiste le numéro 14 des Croix de Savoie se fait taclé par Cissé et l’arbitre sort un carton jaune mais malheureusement pour les corses, c’est son deuxième et le défenseur est exclu. Ajaccio a 20 minutes pour garder ce résultat et obtenir sa première victoire à l’extérieur de la saison. Finalement, l’ACA n’aura eu qu’une seule réelle occasion dans ce match mais sur un centre sans aucun danger de Nouri, Barbosa veut remettre de la tête à son gardien mais il le lobe et offre la victoire à Ajaccio (78e). Dans la foulée, un tacle glissant mal contrôlé par Yeltsin Tejeda conduira à son expulsion. Les deux équipes termineront le match à 10 contre 10. Le stade se videra doucement lors des deux dernières minutes. Au coup de sifflet final, les hommes de Olivier Pantaloni laissent exploser leur joie puisque c’est leur toute première victoire à l’extérieur de la saison !

Evian Thonon Gaillard ne cesse pas de perdre et se retrouve maintenant à la 14e place de la Ligue 2 avec une différence de buts négative et à seulement 2 points de Sochaux, premier relégable. L’AC Ajaccio, au contraire, se donne de l’air et quitte la zone rouge en se plaçant 15e, juste derrière leur adversaire du soir. Lors de la prochaine journée, Ajaccio accueillera le Stade Brestois tandis que Evian se déplacera chez les Chamois Niortais.