AS Monaco - Fortuna Düsseldorf : Une défaite à nuancer

L’AS Monaco se déplaçait à Düsseldorf pour son deuxième match préparatoire et a subi une défaite (3-2) face à une vaillante équipe du Fortuna Düsseldorf. Un score, néanmoins, à nuancer si l’on prend en compte le niveau des joueurs titulaires.

AS Monaco - Fortuna Düsseldorf : Une défaite à nuancer
James Rodriguez véritable pépite de l'AS Monaco a été décisif au bout de seulement 50 secondes ! - Crédits asmonacofc.fr
Fortuna Düsseldorf
3
2
AS Monaco
James Rodriguez véritable pépite de l'AS Monaco a été décisif au bout de seulement 50 secondes ! - Crédits asmonacofc.fr

C’est avec un onze digne de la montée en Ligue 1 que Claudio Ranieri commence ce match préparatoire face au Fortuna Düsseldorf. Bien qu’avec la présence de Ricardo Carvalho et Nicolas Isimat-Mirin en défense centrale, l’équipe semble assez faible dans les premières minutes.

Une défense qui prend l’eau

En effet, l’AS Monaco montre les dents d’entrée de jeu et va vite de l’avant avec son duo Rivière-Germain mais cette montée offensive provoque inexorablement des contres pour le Fortuna Düsseldorf. Et cette répétition de contres offensifs pour les Allemands est de plus en plus mal gérée, les couloirs monégasques sont assaillis et les défenseurs latéraux, Raggi et Kagelmacher, relancent à tout va ce qui accélère le jeu de l’ASM mais aussi sa perte de balle.

Il n’en faudra pas plus pour que les joueurs du Fortuna Düsseldorf en profitent, et ouvrent la marque au bout de seulement 21 minutes. À la suite d’un centre, Clarrit Wegkamp remet de la tête dans la surface pour son coéquipier Stéphane Reisinger, idéalement placé, qui trompe Flavio Roma à bout portant.

Monaco doit alors vite repartir de l’avant et oublier ce but qui fait fort mal au mental.

Offensivement, Monaco fait mal mais ne trouve que rarement le cadre. Lucas Ocampos, grand espoir monégasque, apporte beaucoup de technique et de vitesse dans le jeu et permet à son équipe de relever la tête. À la demi-heure de jeu, l’Argentin se procure, pas moins de trois occasions consécutives. D’abord sur coup-franc aux abords de la surface, puis sur corner et à la suite d’un cafouillage, issu du corner, voit sa frappe pourtant sublime finir sur le poteau. Un manque de réussite donc pour des Monégasques qui en veulent à l’image également de Valère Germain, capitaine au coup d’envoi, qui se montre très actif en pointe. Alors que la mi-temps se rapproche et que la rencontre devenait plus équilibrée, le Fortuna Düsseldorf double la mise par Clarrit  Wegkamp passeur décisif lors du premier but.

La première mi-temps de cette rencontre fut donc compliquée pour l’AS Monaco qui a multiplié les attaques sans marquer le moindre but à l’inverse de son adversaire du jour, le Fortuna Düsseldorf, qui mène au score (2-0).

Au retour des vestiaires, les Monégasques semblent remontés à bloc. Serait-ce le discours à la mi-temps de Claudio Ranieri le fruit de ce regain d’envie ?
Un regain d’envie peut-être même trop fort pour certains comme Valère Germain, qui n’est pas loin d’en venir en main avec un joueur de Düsseldorf. Les deux joueurs écoperont d’un carton jaune. Une agressivité que l’on retrouve à peine deux minutes plus tard puisque Gary Kagelmacher  est coupable d’un tacle par derrière sur Clarrit Wegkamp. L’arbitre désigne alors le point de penalty, à tort puisque la faute a eu lieu hors-surface. Stéphane Reisinger n’en demandera pas plus pour doubler son compteur et porte le score à 3-0 en faveur du Fortuna Düsseldorf, l’ASM est lourdement assommé.

À la 54ème minute, Claudio Ranieri décide alors de faire entrer ses stars et procède à 10 changements simultanés !

Un objectif, le collectif

James Rodriguez, Radamel Falcao, Eric Abidal, Jérémy Toulalan, Joao Moutinho & Co ont alors la lourde tâche de rattraper au mieux le score actuel de 3-0.
Et cela porte ses fruits, puisque seulement après 50 secondes de jeu James Rodriguez réduit le score (3-1) d’une superbe frappe à la réception d’un centre tout aussi sublime de Layvin Kurzawa.

À noter que le brassard qui était porté par Valère Germain est passé à Éric Abidal.

Avec cette équipe, il est plus facile d’évaluer le vrai niveau des monégasques et le moins que l’on puisse dire est que le collectif et les automatismes sont déjà présents. Au niveau défensif, Eric Abidal le meneur de la défense et le ses siens apporte déjà beaucoup plus de solidité et de stabilité qu’en première mi-temps. De même qu’en milieu où le duo Toulalan-Moutinho est fort impressionnant dans sa qualité de distribution mais également dans son niveau défensif.
Le Fortuna Düsseldorf est alors gêné et n’arrive plus à avancer dans la partie de terrain monégasque.

À la 80ème minute, Radamel Falcao réduit alors de nouveau la marque portant le score à 3-2. C’est Jérémy Toulalan qui lance parfaitement dans le tempo James Rodirguez qui adresse une passe décisive pour El Tigre qui peut ensuite frapper fort à l’entrée de la surface et voit sa frappe s’aider du montant gauche pour entrer.

Mais malgré tous les efforts de ses stars l’AS Monaco repart d’Allemagne avec une défaite mais peut se réjouir d’avoir appris beaucoup durant cette rencontre. Avec un but et une passe décisive la jeune pépite colombienne James Rodriguez promet de réaliser de belles choses cette saison avec l’AS Monaco.

Le prochain match préparatoire de l’ AS Monaco aura lieu le Samedi 20 Juillet à 16h00 face au FC Augsbourg.