Monaco-Lyon : un désir de revanche?

Le dernier match Monaco-Lyon était celui qui avait envoyeé le club monégasque en Ligue 2. Vont-ils prendre leur revanche?

Monaco-Lyon : un désir de revanche?
Monaco
2 1
Lyon
Monaco: Subasic; Kurzawa, Abidal, Carvalho, Raggi, Obbadi (Kondogbia, 95e), Toulalan, Carrasco (Fabinho, 90e), Moutinho, Rodriguez (Fabinho, 92e), Falcao
Lyon: Lopes; Bédimo,Gonalons, Bisevac, Dabo (Tolisso, 51e); Grenier, Ferri (Pléa, 81e), Malbranque, Fofana; Gomis (Benzia, 74e), Briand
SCORE: 1-0, Obbadi, 28e 2-0, Falcao, 36e 2-1, Gomis, 62e
ARBITRE: Carrasco, 12e Grenier, 78e Gonalons, 82e MALBRANQUE, 90e
ÈVÉNEMENTS: 11 ème journée de la Ligue 1. Stade Louis II Arbitre: Monsieur Duhamel

Claudio Ranieri compte sur le retour d'Abidal en défense centrale pour encaisser le moins de buts possibles. Rémi Garde a décidé de renforcer son milieu de terrain avec la présence de Ferri, Gonalons, Malbranque et Grenier. Une stratégie qui s'est réalisée gagnante lors du match jeudi contre Rijeka. Les lyonnais se sont imposés 1-0, match de Ligue Europa.

Une première mi-temps exclusivement monégasque

Monaco a survolé cette première période, laissant les lyonnais dans le doute. Première occasion dès la 5ème minute, Falcao tente sa chance à 25 mètres, son tir est stoppé par Lopes en deux temps. La deuxième occasion franche se transforme en but, sublime (28e): Carrasco se charge d'un coup franc, le ballon est repoussé par Lopes et Gomis. Il revient dans les pieds d'Obbadi qui tente sa chance à 22 mètres, sublime frappe qui trouve la lucarne droite du but lyonnais. Troisième occasion, encore un but monégasque (36e). Moutinho dévie de la tête vers Falcao qui trompe Lopes d'une balle piquée. Jimmy Briand s'est procuré deux occasions (34e,42e) mais les monégasques ont su rester réalistes.

Une deuxième période contraire

Premier changement du match, le jeune lyonnais Tolisso prend la place de Dabo (51e). Les occasions lyonnaises se multiplient, sans grand danger cependant. Gomis parvient à réduire l'écart grâce à un centre de Bédimo (62e). La panthère auteur d'une tête parfaite vient de relancer le match. Les monégasques sont dangereux en contre: notamment à la 66e où le tir de Carrasco trouve le poteau. Choix discutable de Rémi Garde qui décide de sortir son meilleur atout offensif Bafetimbi Gomis au profit de Yassine Benzia (74e). Deux occasions successives pour les lyonnais, Gonalons de la tête sur un coup franc de Grenier (73e) et Briand qui croise trop sa frappe (80e).

Les monégasques ne se laissent pas faire, Falcao adresse une tête puissante dans les buts de Lopes mais le gardien a un réflexe spectaculaire. Alors que les chants des supporters lyonnais résonne dans Louis II, l'entraîneur monégasque opte pour trois changements tardifs: Ocampos remplace Carrasco (90e), Rodriguez sort pour Fabinho (92e) et Obbadi laisse sa place à Kondogbia (95e) qui ne touchera pas de ballon puisque l'arbitre siffle la fin de ce match. Monaco a su être réaliste dans ce match. Lyon s'est réveillé en deuxieme période mais cela n'a pas suffi. Monaco est au coude à coude avec le PSG alors que l'OL sombre dans la deuxième partie du classement.