Monaco et Falcao s'imposent contre Arsenal

Dans leur deuxième et dernier match d'Emirates Cup, l'AS Monaco a offert une prestation solide face à Arsenal, beaucoup trop brouillon offensivement. Pour son retour, en tant que titulaire à l'ASM, Falcao a marqué, l'unique but du match (1-0). Valence remporte le tournoi de l'Emirates Cup.

Monaco et Falcao s'imposent contre Arsenal
Le titre colombien est de retour ! (crédit-photo : twitter.com)
Arsenal FC
0 1
AS Monaco
Arsenal FC: Szczesny, Debuchy (Bellerin 89'), Chambers (45' Miquel carton jaune 64')), Koscielny, Monreal, Arteta, Ramsey, Wilshere (Zelalem 73') (carton jaune 35'), Cazorla (Akpom 73'), Sanchez (Flamini 73'), Giroud ('45 Oxlade Chamberlain).
AS Monaco: Subasic (carton jaune 80'), R. Carvalho (Abdennour 84'), Dirar, Bakayoko, Echiejile, Raggi, Carrasco, Joao Moutinho (Martial 57'), Kondogbia (Kurzawa 84'), Ocampos, Falcao (57' Germain)
SCORE: 0-1 : 36ème minute : Falcao
ARBITRE: Atkinson (Ang)
ÈVÉNEMENTS: Emirates Cup - Emirates Stadium

Falcao de retour avec un but 

L'événement d'avant-match, c'était l'annnonce du retour dans le onze de départ de Radamel Falcao, après sa blessure en janvier 2014. Si son début de match n'était pas excellent, descendant souvent pour récupérer le ballon, ce sont ses coéquipiers qui ont su être dangereux, à l'image d'un Carrasco tentant très souvent devant les buts (14ème, 27ème), mais sans réussite. Si Falcao s'offre une belle occasion de la tête à la 19ème minute, qui file hors-cadre, c'est le Colombien qui va délivrer les Monégasques : Falcao, seul dans la surface sur un coup-franc excentré place une tête, à bout portant, fusillant Szszesny (39ème). Ca faisait six mois que le Colombien n'avait plus marqué. En face, les occasions ont été peu nombreuses, mis à part un ballon trop poussé par Olivier Giroud face à Subasic, qui sort en sortie de but (19ème minute). Malgré un Alexis Sanchez, volontaire, mais trop brouillon,  la mi-temps, première du nom a été monégasque !

Le coup du sort qui n'aura pas lieu pour Arsenal

Mais, Monaco le sait : Arsenal a des ressources, et à la 49ème minute, Wilshere est tout près d'égaliser, mais Subasic a la main ferme et gagne son duel ! Peu à peu, Arsenal s'éteint à cause d'un manque flagrant d'apport offensif, Alexis Sanchez, se trouvant trop seul devant, et les occasions se font rares. Pourtant, Arsenal aurait pu bénéficier d'un penalty sur une faute de Subasic, commise sur Akpom, dans la surface, mais l'arbitre (pourtant anglais), Atkinson décide de désigner un coup-franc pour Arsenal (80ème). La suite ? Les fautes s'accumulent, et Monaco file vers une victoire satisfaisante, tant sur le plan technique que tactique. L'AS Monaco, version Jardim finit son Emirates Cup à la troisième place avec une victoire et un match nul, Valence remportant le tournoi. A quelques jours du début de championnat, l'AS Monaco est bien rôdé ! 

© twitter.com