Monaco pas dans le coup

En s'imposant 4-1 face à Monaco, Bordeaux s'est rassuré dans cet excellent début de saison. Côté monégasque en revanche, les enseignements n'ont pas été tirés, et l'équipe n'avance pas, la défense étant beaucoup trop fébrile.

Monaco pas dans le coup
Monaco, mauvais en ce début de saison. Crédit : Blogspot

Si des enseignements étaient à tirer côté monégasque, nul doute que le travail n'a pas été fait. Défensivement, l'AS Monaco a encore été mauvais, répétant les mêmes erreurs et démontrant les mêmes lacunes. Leonardo Jardim, voulant une défense haute et un pressing permanent, s'est sûrement étranglé voyant comment sa défense s'est comportée, acculée devant les assaults bordelais. Concédant trois penalties en deux rencontres seulement, on a vu Monaco en difficulté dans sa surface, et commettant des erreurs stupides, dignes de jeunes débutants. 

Côté bordelais, on voit la vie en rose. Malgré une première mi-temps ternie par l'ennui, et par le manque d'animation, les bons points du match de Montpellier sont vites revenus. Wahbi Khazri, encore une fois très en forme, prouve qu'il est peut être le bon coup du mercato de Willy Sagnol. Le technicien français, remplaçant à la mi-temps Diabaté par Plasil, a réussi un petit coup, laissant Sala comniner avec un Diego Rolan double buteur. Un début de saison où tout sourit, même au niveau arbitral, car le troisième but bordelais est hors-jeu de peu. Un fait de jeu, qui arrive, mais qui condamne un peu plus les monégasques. 

Des penalties, encore et toujours

On a vu Aymen Abdennour concéder un penalty sur Vincent Aboubakar face FC Lorient, et on a eu le droit à la rebelotte face à Bordeaux. Le penalty permettant à Bordeaux de mener 2 buts à 1 a encore été concédé par l'ancien défenseur de Toulouse, qui a souffert d'un grand manque de rigueur sur ses deux premiers matchs de Championnat. A force de cotoyer Ricardo Carvalho, devient-on aussi lent que lui ? Cela semble se discuter. 

Comme si l'erreur d'Aymen Abdennour ne suffisait pas, il a fallu que Subasic, pourtant un très bon gardien, y ajoute son grain de sable. Un contrôle raté, une balle poussée un peu trop loin, et puis une faute stupide sur Khazri et le match était complètement fini pour les Monégasques. Si Tony Chapron a été entouré par tous les joueurs après le coup de sifflet, il semble bien que le penalty soit présent, et la faute stupide. Ils n'ont qu'à s'en vouloir à eux-mêmes. 

Bordeaux solide et leader

Un Bordeaux ambitieux. Cela change des années précédentes et d'un Francis Gillot bien trop peu ambitieux et trop peu joyeux. Willy Sagnol a clairement apporté un vent de fraîcheur à cet effectif, et un peu d'ambition, pour ce club qui désormais, "joue l'Europe" ouvertement. De l'ambition, et des renforts. Alors qu'on attend Anthony Martial chez les Bordelais (ce serait la priorité du club), Diego Contento, arrière gauche du Bayern Munich, a dit être venu au club "pour Sagnol". Une bonne avancée pour le club, qui redevient très attractif. De même pour Khazri, qui est peut être la bonne pioche de ce mercato, tant son jeu de passe et ses déplacements sont très utiles à l'équipe. 

Maintenant, comme un signe, le FCGB se retrouve sur le fauteuil de leader, partagé confortablement avec les Verts, vainqueurs de Reims ce dimanche (3-1). Avec six points, contre des équipes pas forcément faciles à jouer, les Girondins réalisent le début de saison parfait, avec des résultats et une manière au rendez-vous. Cette séduisante équipe de Bordeaux pourra peut être créer la surprise cette saison, qui sait ? 

Jardim, encore taillé ?

Entre Marcelo Bielsa et Leonardo Jardim, les deux techniciens très attendus de ce début de championnat, le bilan est quasiment le même. Un seul point à eux deux en deux rencontres, des garanties de jeu peu certaines malgré des ambitions annoncées et un projet énorme. Claudio Ranieiri, entraîneur la saison passée, doit maintenant sourire des performances d'un club qui l'a jeté pour un entraîneur souvent comparé à José Mourinho. Un destin "Special Two" à la André Villas-Boas pour Jardim ? Possible. 

En tout cas, côté Monegasque, les recrues seront indispensables, pour combler le vide intersidéral de la défense centrale, qui est une énigme. Si Ecuele Manga a été approché, il semblerait que rien de concret n'ait été proposé. Une animation offensive à revoir et une qualité de jeu peu attrayante, c'est le Monaco en rodage, qui aura encore beaucoup de travail avant de devenir une équipe qui a le potentiel pour le titre.