Monaco à sans doute perdu plus de deux points

Sans Falcao, en instance de départ, l'ASM a concédé un match nul contre le Lille OSC, mais ce n'est évidemment pas ce que retiendront les supporters monégasques.

Monaco à sans doute perdu plus de deux points
Monaco à sans doute perdu plus de deux points
Monaco
1 1
Lille
Monaco: Subasic, Fabinho (Dirar 77'), Raggi, Carvalho, Kurzawa - Carrasco, Moutinho, Toulalan, Kondogbia (Ocampos 88'), Germain (Martial 46') - Berbatov
Lille: Enyeama - Corchia, Kjaer, Rozenhal, Souaré - Mavuba - Delaplace, Lopes (Balmont 78'), Gueye - Roux, Mendes (Rodelin 68')
SCORE: 0-1 Roux 18' 1-1 Berbatov 61'
ARBITRE: Saïd Ennjimi | Cartons jaunes: Enyeama (41'), Roux (43'), Souaré (54') et Raggi (60')
ÈVÉNEMENTS: 4e journée de Ligue 1 | Stade Louis II (8500 spectateurs)

La surprise était totale au Stade Louis-II quand les supporters ont découvert que leur attaquant vedette, Falcao, était relégué en tribunes, alors qu'il représentait leur meilleur espoir de devenir le premier joueur à inscrire un but au LOSC cette saison. 

En effet, en partance vers le Real Madrid, le Colombien a assisté au match depuis les tribunes, et le spectacle n'a pasdu le convaincre de rester en Principauté. En effet, très rapidement Lille imposait son style de jeu : un bloc défensif compact empêchant Germain et Berbatov de s'approcher de la cage d'Enyeama. C'est contre le cours du jeu que Nolan Roux, remplacant de Salomon Kalouen partance pour Berlin, ouvra le score en reprenant un centre de Mendes. (0-1 18'). Boostés, les Lillois attaquèrent encore et Gueye ne fut pas loin d'alourdir la marque trois minutes plus tard en rasant le montant de Subasic.

L'ASM peinait et n'avait toujours pas cadré une seule frappe aucours des 45 premières minutes. Cela avait visiblement irrité l'entraîneur Leonardo Jardim qui décida de sortir Germain et de le remplacer par Anthony Martial. Dès lors, Monaco eu un petit peu plus de facilités à d'approcher de la cage nordiste. Un quart d'heure plus tard, le Bulgare Dimitar Berbatov égalisa au plus grand plaisir des supporters en reprenant une passe de Ferreira Carrasco, parfaitement servi par Fabinho. Une action collective qui permit de battre pour la première fois de la saison le gardien lillois (1-1 61'). L'entraîneur lillois fut excité par ce but et l'arbitre lui ordonna de rejoindre les tribunes, agacé par ses incessantes réclamations. Le match s'emballa alors, Lopes inquiéta Subasic (65') avant de voir Kjaer sauver son camp en sortant la tentative de Kurzawa (66').

Au final, malgré une accélération en seconde période, Monaco n'a prit qu'un point face au LOSC, son quatrième de la saison. Seulement, le moral des supporters de l'ASM n'est pas vraiment conditionné par ce résultat mais plutôt par la perte quasi-certaine désormais de l'un des meilleurs attaquants de la planète. Le match est preasque passé au second plan alors qu'il va falloir rapidement apprendre à falloir vivre sans le Colombien.