A Saint-Etienne, Monaco en quête d'efficacité

L'AS Monaco se rendra à Saint-Etienne demain avec l'espoir de reprendre sa marche vers l'avant, freinée par le Stade de Reims la semaine dernière. Le maître mot : l'efficacité offensive.

A Saint-Etienne, Monaco en quête d'efficacité
A Saint-Etienne, Monaco en quête d'efficacité
St.Etienne
Monaco/17:00

A Monaco, on court après les points perdus. Après un début de saison catastrophique (trois défaites lors des cinq premières journées de Championnat), le club de la Principauté est engagé dans un sprint longue durée pour atteindre le podium. Tenu en échec par Reims il y a huit jours, l'ASM a l'occasion de se relancer dans le Forez. Mais la tâche s'annonce difficile. 

Car Saint-Etienne est une équipe solide, difficile à bouger. Cinquièmes au classement avec 21 points - soit trois de plus que Monaco, les Verts sont cependant irréguliers et présentent d'inquiétantes difficultés à maintenir leur niveau de jeu pendant 90 minutes. A titre d'exemple, les Stéphanois avaient livré une première mi-temps catastrophique contre Lille, la semaine dernière (1-1), ce qui leur avait valu des critiques acerbes de la part de leur propre entraîneur, Christophe Galtier. Il n'empêche : l'ASSE possède de nombreux atouts dans son jeu, à l'image de l'attaquant Mevlut Erding, et pourra une nouvelle fois compter sur le soutien passionné du public de Geoffroy-Guichard. 

Ferreira-Carrasco incertain

Mais Monaco aura aussi un autre challenge à relever, d'une autre nature celui-là. Pour les Rouge et Blanc, il s'agira de concrétiser (enfin) les nombreuses occasions qu'ils parviennent à se procurer. Histoire de ne plus connaître les mésaventures vécues contre Reims et à Lisbonne, mardi, en Ligue des Champions (défaite 1-0 contre le Benfica) : deux confrontations que l'ASM a laissées échappées, faute d'efficacité, alors qu'ils auraient globalement mérité de s'imposer. Que ce soit Valère Germain, Lucas Ocampos, Lacina Traoré ou encore Anthony Martial, tous gaspillent trop souvent des opportunités importantes. Monaco s'en mord les doigts.

Ce défaut récurrent n'a naturellement pas échappé à Leonardo Jardim. L'entraîneur asémiste a pointé du doigt ce problème lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, hier : « L’équipe a besoin de travailler beaucoup pour être plus efficace. On ne va pas marquer par magie », a-t-il déclaré. Et pour ne rien arranger, le club princier devra peut-être se passer des services de Yannick Ferreira-Carrasco, touché à la cheville à l'entraînement. Son absence serait un coup dur puisque le jeune attaquant belge est en grande forme. Mardi, en Ligue des Champions, il a donné le tournis a la défense du Benfica et aurait mérité de marquer sur une action exceptionnelle. Dimitar Berbatov blessé pour quelques semaines encore,  Monaco a besoin de sa pépite pour animer une attaque trop souvent amorphe.

A Saint-Etienne, les Monégasques auront donc la mission de poursuivre sur la lancée des dernières rencontres en termes de jeu proposé, mais il faudra désormais concrétiser les occasions. Histoire de ne plus laisser de points en route.