Monaco : après Arsenal, Paris !

Après son succès éclatant sur la pelouse d'Arsenal en huitièmes de finale de la C1, l'AS Monaco reçoit le Paris Saint-Germain, dimanche. Une rencontre qui aura aussi des allures de Ligue des Champions.

Monaco : après Arsenal, Paris !
L'AS Monaco de Dimitar Berbatov et le Paris Saint-Germain de Yohan Cabaye  et Blaise Matuidi se sont séparés sur trois résultats nuls depuis le retour de l'ASM en Ligue 1.

Le parfum exaltant de la Ligue des Champions ne s'est pas encore estompé, et la célèbre musique de la plus prestigieuse des compétitions européennes résonne encore dans l'esprit des supporters monégasques. Mercredi, l'AS Monaco s'est brillamment imposée sur la pelouse d'Arsenal (3-1), optimisant ainsi ses chances de qualification pour les quarts de finale. A la surprise générale. 

Des enjeux capitaux

Mais l'euphorie londonienne n'est pas encore retombée qu'il faut déjà se reconcentrer sur le Championnat de France. Le club de la Principauté retrouve les terrains ce dimanche, contre l'un des adversaires les plus dangereueux qui soit : le Paris Saint-Germain, et son effectif de stars (rappelons néanmoins que Zlatan Ibrahimovic sera suspendu). Pour les Rouge et Blanc, il s'agit d'un match crucial, puisqu'ils auront l'occasion de se relancer significativement dans la course au podium. Avec 43 unités, l'ASM pointe aujourd'hui à 9 longueurs de son rival parisien, et à huit de l'Olympique de Marseille, troisième. Cependant, elle a disputé un match de moins que ses concurrents et un succès contre le PSG lui permettra de redistribuer les cartes. Au Stade Louis II, les enjeux seront donc à la hauteur de la valeur de l'adversaire.

Leonardo Jardim : « Comme jouer un match de Ligue des Champions »

Entre les deux seules équipes françaises encore en course en Coupe d'Europe, le choc promet alors d'être intéressant. Leonardo Jardim, le technicien asémiste, ne s'y est pas trompé, qui  a lancé en confénrece de presse : « Jouer contre le Paris Saint-Germain c'est comme jouer un match de Ligue des Champions ! ». En effet, même si il connaît des difficultés relatives en Championnat depuis quelques semaines, le club de la capitale présente de nombreux atouts, aux premiers rangs desquels on compte Marco Verratti ou Edinson Cavani. Même amputé de son buteur suédois, le PSG demeure une force offensive conséquente. Décimée (Andrea Raggi et Ricardo Carvalho sont blessés, Aymen Abdennour suspendu), la défense de l'ASM devra faire face. Comme elle a su le faire contre Arsenal. 

Très médiatisé la saison dernière (il opposait alors les deux principaux prétendants au titre et rassemblait les meilleurs joueurs du Championnat), le duel entre Monégasques et Parisiens a abouti à trois matchs nuls, 1-1, depuis le retour parmi l'élite des joueurs du Rocher. Les deux équipes vont-elles enfin se départager ? Sinon, la partie sera remise, très vite. En effet, le hasard d'un tirage au sort leur permettra de se retrouver dès mercredi, pour le compte des quarts de finale de la Coupe de France.