Monaco candidat sérieux au podium

Victorieux 3 buts à 1 du Stade de Reims lors de la 30e journée de Ligue 1, l'AS Monaco se rapproche du podium. Les hommes du Rocher ne sont plus qu'à un point de l'Olympique de Marseille qui affronte le RC Lens ce dimanche soir.

Monaco candidat sérieux au podium
Martial a marqué le second but monégasque. Crédit : ASM
Stade de Reims
1 3
AS Monaco

Monaco met la pression sur l'OM. Tombeurs du Stade de Reims 2 à 0 lors de la 30e journée de Ligue 1 ce dimanche, les joueurs de l'ASM mettent la pression sur l'Olympique de Marseille. Les hommes de Marcelo Bielsa ne possèdent plus qu'un point d'avance sur leurs poursuivants avant leur match contre le RC Lens à 21 heures ce dimanche soir.

Une victoire tranquille qui s'est vite dessinée. Au stade Auguste-Delaune, les Monégasques n'ont mis que 5 minutes pour trouver la faille par l'intermédiaire de Fabinho. Le Brésilien, bien lancé par Moutinho trompe Agassa pour inscrire son premier but en Ligue 1. Inoffensifs et incapables de conserver le ballon, les Reimois concèdent un second but à la 14e minute signé Anthony Martial lui aussi servit par l'international portugais. Après seulement un quart d'heure de jeu, le match paraît déjà plié.

Reims fait pschitt

Il faut attendre la 22e minute pour voir les locaux tenter leur chance. Mais Oniangué ne parvient pas à cadrer sa frappe du gauche. Devant au score, les Monégasques baissent un peu le pied et laissent leurs adversaires prendre un peu plus l'initiative. Mais les Reimois, à l'image de David Ngog, dépossédé du cuire par Abdennour à la 30e ou contré par Carvalho quelques minutes plus tard, ne parviennent pas à se montrer dangereux. Et lorsque l'attaquant parvient à reprendre un ballon de la tête entre le défenseur tunisien et Kurzawa, il n'arrive pas à trouver le cadre. Une maladresse communicative puisque Oniangué voit lui aussi sa reprise de la tête passée au dessus de la transversale avant la mi-temps.

Reims n'abdique pas

De retour sur le terrain, les Monégasques repartent avec les mêmes intentions qu'en début de match. Mais Agassa s'illustre une première fois sur une frappe de Kurzawa aux trente mètres avant de profiter du rater de Martial à la 50e minute. Dix minutes plus tard, c'est Moutinho qui ne parvient pas à trouver le cadre sur coup-franc. Inquiétés, les joueurs de Vasseur ne baissent pas les bras pour autant. Sur une tête de Diego, Fortes coupe la trajectoire mais Stekelenburg s'en sort. Au moins cette fois. Car à la 70e minute, Diego, une nouvelle fois, relance le match. À gauche de la surface, le Brésilien déclenche une frappe qui vient se loger dans le petit filet opposé. Juste après, Mandi croit remettre les deux équipes à égalité mais il est finalement signalé en position de hors-jeu.

Suffisant pour inverser le cours du match ? Pas vraiment. Alors que les joueurs du Stade de Reims continuent de pousser pour égaliser, ils se font crucifier par Dirar trouvé sur un coup-franc de Ferreira-Carrasco. Un coup fatal pour les Reimois qui, avec cette nouvelle défaite, ne décollent pas de la quinzième place en championnat. Au contraire, les Monégasques peuvent continuer à croire au podium. Mais pour cela, il faudra poursuivre sur cette lancée contre l'AS Saint-Etienne le 3 avril.