L'ASM touchée mais pas coulée

Après deux matchs nuls consécutifs en Ligue 1, l'ASM a l'occasion de rebondir ce vendredi face à Caen lors de la 32e journée de championnat. Un succès lui permettrait de monter provisoirement sur la 3e place du podium et surtout de bien préparer son quart de finale de Ligue des Champions contre la Juventus Turin qui se disputera mardi 14 avril.

L'ASM touchée mais pas coulée
Monégasques et Caenais se retrouvent ce vendredi. Crédit ASM
Stade Malherbe de Caen
AS Monaco

Attention au piège. Après deux matchs sans succès en Ligue 1, l'AS Monaco n'avance plus. Pourtant le club de la principauté avait l'occasion de recoller à l'OM et de grimper sur le podium en cas de victoire contre Montpellier mardi en match en retard de la 25e journée. Mais comme contre Saint-Etienne quatre jours plus tôt, les joueurs de Leonardo Jardim ont du se contenter du nul. Conséquence : ils doivent absolument réagir ce vendredi face à Caen pour continuer à rêver de Ligue des Champions la saison prochaine.

Une rencontre qui intervient dans un calendrier sur-chargé et quatre jours seulement avant leur quart de finale aller de LdC contre la Juventus Turin. Une confrontation qui hante déjà les Monégasques. « C’est plus difficile pour nous de préparer un match de Ligue 1. En Champions League, tout le monde est prêt, tout le monde veut jouer ces matches », avoue Ricardo Carvalho. « Mais le plus important, c’est le Championnat. Et si on est bon à Caen, on sera bon à Turin », appuie le défenseur portugais.

Les Normands veulent assurer le maintien

D'autant plus qu'une victoire à Caen permettrait aux Monégasques de dépasser l'OM, qui compte actuellement deux points d'avance en championnat. D'une part car les Olympiens ne jouent que dimanche et d'autre part car ils se déplacent à Bordeaux, une terre d'où ils ne sont plus repartis vainqueur depuis 37 ans.

Mais pour cela, il faudra se défaire des Normands qui luttent pour leur survie dans l'élite. Douzième de Ligue 1, ils espèrent assurer leur maintien le plus rapidement possible. Si leur victoire contre le FC Nantes leur a permis d’engranger six points d'avance sur Toulouse, le premier relégable, rien n'est encore acquis pour eux. Tous les points gagnés seront précieux au moment de faire les comptes. Outre Monaco, ils affronteront notamment l'Olympique Lyonnais lors de la dernière journée, un match qui pourrait être décisif.

Motif d'espoir pour l'ASM : si le club patine à domicile, c'est tout le contraire à l'extérieur. Une statistique que les joueurs voudront confirmer au stade Michel d'Ornano contre des Caenais qui éprouvent eux aussi les pires difficultés à s'imposer chez eux. Sur les matchs à domicile uniquement, l'ASM occupe la 9e place et le Stade Malherbe de Caen la 19e.