Bahlouli file à Monaco.

Le jeune joueur de 20 ans, formé à Lyon et en manque de temps de jeu, rejoint l'AS Monaco.

Bahlouli file à Monaco.
Farès Bahlouli avec son nouveau maillot.

L'épisode Farès Bahlouli se conclut donc avec un transfert du côté du Rocher. Il n'avait pas repris l'entrainement de rentrée avec ses coéquipiers car le jeune joueur de seulement 20 ans filait dans le sud de la France pour poser, au côté de Vadim Vasilyev, avec son nouveau maillot de l'ASM. Les discussions avec Aulas s'étaient bien passées et les dires du président Lyonnais au micro de RMC hier ne laissaient que peu de doute à la finalité de cette péripétie. «Farès est venu me voir et m'a dit qu'il voulait partir, a-t-il expliqué. Je suis le premier ému. Il a du mal à s'imposer. Si la proposition lui donne satisfaction, il n'y aura aucun problème. Il discute depuis très longtemps avec Monaco.» Et  c'est donc désormais officiel, Farès Bahlouli rejoint son ancien partenaire Anthony Martial jusqu'en 2020 pour 3 Millions d'euros. « Je suis très heureux de rejoindre l’AS Monaco. C’est un club qui est en train de construire un beau projet en faisant confiance aux jeunes. J’ai hâte de retrouver mes nouveaux coéquipiers. J’en connais déjà quelques-uns dont Anthony Martial avec qui j’ai fait mes classes chez les jeunes. » a déclaré le néo-Monégasque.

Et Maintenant ?

S'il n'est sûr de rien, ses chances de jouer seront sûrement plus grandes du côté du club de Jardim que de celui de Fournier, surtout si le club décide de vendre Yannick Ferreira-Carrasco. Le Belge, pisté du côté de l'Angleterre, pourrait bien quitter Monaco qui ne s'opposera pas à ses velléités en cas de belle offre. Totteham avait fait une offre de 11 Millions d'Euros refusé par le club du rocher qui en attendrait au moins le double. Farès Bahlouli devra lui s'imposer et prendre le même chemin que Martial, qui avait fait le même choix que lui en 2013, quand il décidait de partir de Lyon pour Monaco. S'il était un grand espoir de l'Olympique Lyonnais, de nombreux supporters du club Olympien en veulent à Jean Michel Aulas pour ne pas avoir tout fait pour le garder et lui laisser un peu plus sa chance l'année prochaine. L'herbe est-elle toujours plus verte ailleurs ? La saison à venir nous en dira un peu plus...