Monaco à l’économie face à Nantes

L’AS Monaco a remporté sa deuxième victoire à domicile 1-0 contre Nantes et remonte provisoirement à la 5e place du classement.

Monaco à l’économie face à Nantes
La joie de Pasalic qui ouvre le score (AS Monaco FC)
Monaco
1 0
Nantes
Monaco: : Subasic, A. Touré, Raggi, Carvalho, Coentrao, Pasalic Toulalan, Moutinho, Silva (Echiejile 93e), Costa, Carillo (Traoré 71e) Remplaçants : Nardi, Wallace, Echiejile, Boschilla, Lopes, El Shaarawy, (Costa 78e) L. Traoré
Nantes: Riou, Dubois, Djidji, Cana, Sabaly, A. Touré, B. Touré (Bedoya 79e), Iloki (Alegue 80e), Moimbé, Bammou, Sigthorsson (Sala 71e) Remplaçants : Dupé, Kwateng, Adryan, Lenjani, Bedoya, Alegue Elandi, Sala
SCORE: 1-0 Pasalic (43e)
ARBITRE: Anthony Gautier

Pour le compte de la 14e journée de Ligue 1 Monaco recevait Nantes. Les deux équipes ont besoin de se rassurer après une défaite avant la trêve internationale. Les Monégasques et les Canaris se suivent avec un point d’écart au classement et en cas de victoire pourraient se rapprocher du haut de tableau notamment après la défaite de Lyon hier contre Nice. Monaco part largement favori car elle a remporté les quatre dernières rencontres contre les Canaris.

Monaco renverse la vapeur

Lors de cette rencontre, les vingt-deux acteurs sur la pelouse devaient prendre un compte un paramètre supplémentaire qui n’était pas évident : le vent tourbillonnant. A l’image de Rudi Riou qui n'arrivait pas renvoyer au delà de la ligne médiane ayant eu le vent face à lui en première période. Les Nantais sont les premiers à se montrer dans les dix premières minutes, ils se trouvent rapidement dans la surface monégasque mais n’arrive pas à cadrer. Puis, les Monégasques mettent le pied sur le ballon et assoient leur possession de balle. Ils obtiennent une occasion très chaude après le centre de Bernardo Silva que le vent renvoie vers les buts, Riou dévie mais aucun Monégasque ne peut en profiter au 2e poteau. Les hommes de Jardim prennent le contrôle du match et sur un de leurs temps forts après un centre de Touré, le jeune Croate Mario Pasalic trompe Riou d’une tête croisée juste avant la mi-temps.

Une deuxième période à oublier

Les Nantais reviennent encore un peu sonnés par ce but encaissé au pire moment juste avant la mi-temps mais accentue leur volonté de revenir au score mais sont trop brouillons dans leurs actions. Monaco de son côté a décidé de ne jouer qu’en contre et clairement ne prendra aucun risque. L’intensité du match retombe et le score en restera là.  

 

Monaco se retrouve 5e au classement avant les matchs d’Angers et St Etienne demain. Ils vont pouvoir préparer la réception d’Anderlecht en Europa League de la meilleure des façons suivi d’un déplacement périlleux dimanche 29 au Vélodrome. Les Canaris repartent avec une défaite supplémentaire et devront se ressaisir pour la réception de Bastia samedi prochain.