Monaco en patron à Lorient

Les monégasques ont mis du temps à trouver la faille mais une fois que c'est lancé, ils sont inarrêtables. Lorient en a fait les frais.

Monaco en patron à Lorient
Monaco fait une belle opération avant le match de ses adversaires directs.    Photo : francetvsport
Lorient
0 3
Monaco
Lorient : DELECROIX - LE GOFF - LAUTOA - TOURE - MOREIRA - BELLUGOU - CAFU - MARVEAUX - MVUEMBA - MOUKANDJO - WARIS
Monaco: SUBASIC - MENDY - JEMERSON - GLIK - SIDIBE - BAKAYAKO - FABINHO - LEMAR - SILVA - MBAPPE - GERMAIN
SCORE: 0-1, min 63 Falcao , 0-2, min 67 Lemar , 0-3, min 90+4 , Boschillia
ARBITRE: Fredy Fautrel
ÈVÉNEMENTS: 13e journée du championnat de France de Ligue 1

Les internationaux sont revenus dans leurs clubs respectifs, la trève est terminée et le championnat reprend. Le premier match de la 13e journée oppose Lorient, lanterne rouge, à Monaco, second de Ligue 1. Les monégasques restent sur un 6-0 face à Nancy il y a 15 jours alors que Lorient s'était incliné au Matmut Atlantique de Bordeaux 2 buts à 1. Dans les compositions d'équipes, notons le forfait du gardien des Merlus Benjamin Lecomte et chez les rouges et blancs, Jardim fait de nouveau confiance à Kylian Mbappé. C'est la première rencontre du nouvel entraineur lorientais Bernard Casoni après le limogeage de Sylvain Ripoll. Monaco peut prendre la tête du championnat en gagnant en Bretagne.

Le match commence fort, Monaco se porte direct vers l'avant et au bout de 35 secondes, la tête de Valère Germain frôle la transversale de Paul Delecroix, qui joue son premier match de L1. Lorient tient bien le ballon en début de match et ils obtiennent aussi une occasion qui voit Subasic repoussé une frappe de Moukandjo alors qu'il était masqué (7e). Le bloc lorientais est trop remonté, Monaco a un 4 contre 1 a joué mais Lemar appuie trop sa passe et Delecroix capte la balle (13e). Pas d'arrêts de jeu en ce début de match, cela va d'un but à l'autre. Les deux équipes ont baissé en intensité, Monaco fait tourner le ballon et les quelques occasions merlus ne se terminent pas (27e). Rien à signaler pendant pas mal de temps jusqu'à la 39e minute. Mbappé trouve Sidibé en profondeur et le centre du néo-international français est trop fuyant pour Germain qui ne peut le reprendre. Mi-temps au stade Yves Allainmat de Lorient, le match a commencé très fort mais ni Monaco ni Lorient n'a trouvé la faille : 0-0. 

La tactique aggressive de Bernard Casoni marche pour le moment et pourquoi pas, pour Leonardo Jardim, faire entrer en jeu Falcao, laisser sur le banc après son voyage en Amérique du Sud. 

Dès la reprise, la pluie tombe fort sur Lorient et Thomas Lemar se sert bien des appels de ses coéquipiers, frappe des 25 mètres mais trouve le montant droit de Delecroix (47e). On était encore très proche de l'ouverture du score. Monaco s'approche de la surface bretonne mais Lorient défend bien et proprement et c'est très compliqué pour l'attaque blanche. Falcao entre à la place de Kylian Mbappé un peu après l'heure de jeu (63e). A la suite de cette entrée en jeu, Monaco se crée une contre-attaque éclair, Sidibé centre la défense orange repousse mal et Radamel Falcao conclut quelques secondes après être entrer en jeu (64e). Dans la foulée de l'ouverture du score, nouvelle contre-attaque supersonique de Monaco et Thomas Lemar subit une faute d'anti-jeu à 25 mètres du but, plein axe. Lemar, qui a eu sa première sélection en bleu cette semaine, enroule parfaitement son coup-franc qui retombe en bas à droite du but de Delecroix (67e).

Les hommes de la Principauté ont tué le match en quatre minutes et depuis c'est très dur pour les lorientais. La contre-attaque est la nouvelle spécialité monégasque, Fabinho est trouvé dans la profondeur il est seul face au gardien, il veut glisser à Valère Germain mais rate sa passe et un joueur de Lorient manque de marquer contre son camp en déviant (81e). Le corner ne donnera rien, l'ASM se rapproche de la victoire et provisoirement du fauteuil de leader. Perte de balle idiote au milieu de terrain de Bakayoko, Waris fixe et trouve Aliadière mais Subasic sort une parade sublime. Le contre de Monaco est fulgurant, Falcao est trouvé au second poteau, le but est à moitié vide mais Delecroix s'étend et sort une parade tout aussi spectaculaire (87e). Le match finit comme il commence et Lorient n'a toujours pas de réalisme. Monaco ne voulait pas partir de Bretagne sans son ratio de trois buts par match. Le coup-franc de Boschillia est contré du coude par un joueur dans le mur et Delecroix n'arrive pas à détourner le ballon : 3-0 (90+4). 

L'AS Monaco s'impose donc 3 buts à 0 au Moustoir face à Lorient qui reste bon dernier du championnat. Quant aux monégasques, ils prennent provisoirement la tête de la Ligue 1 avant le Saint-Etienne - Nice de dimanche soir. Monaco restera normalement meilleure attaque des cinq grands championnats.