Evian prolonge le calvaire rennais

Après une défaite la semaine passée à Saint Etienne, l'ETG parvient à se relancer convenablement dans la course au maintien en réalisant une bonne performance face à Rennes. Le Stade Rennais enchaîne un huitième match sans victoire et une quatrième défaite de rang.

Evian prolonge le calvaire rennais
Les Roses félicitent Sagbo, entré à la 72ème minute de jeu, et auteur du quatrième et dernier but neuf minutes plus tard. (crédit photo : etgfc.com)
Evian TG
4
2
Stade Rennais
Evian TG: Laquait - Wass, Betao, Mongongu, Dja Djédjé, Sorlin, Rabiu, Barbosa (Mbarki, 79e), Ninkovic (Lacour, 85e), Bérigaud (Sagbo, 72e), Khlifa.
Stade Rennais: Costil - Kana-Biyik, Boye, Ilunga, Foulquier, Makoun, Pajot (Konradsen, 46e), Féret, S. Diallo, Pitroipa (Montano, 74e), Erding (C. Diarra, 84e).
SCORE: 1-0 : Kana-Biyik (csc) 2è 1-1 : Féret 22è 2-1 : Berigaud 34è 2-2 : Boye 69è 3-2 : Ninkovic 79è 4-2 : Sagbo 83è
ARBITRE: Monsieur Rainville Avertis : Evian TG : Rabiu Rennes : Pajot, Foulquier
ÈVÉNEMENTS: 32ème journée de Ligue 1. Parc des Sports d'Annecy

La première mi-temps est rythmée, les Roses dominent et étouffent les visiteurs

Tout commence bien pour les locaux qui prennent l'avantage après une minute de jeu, suite à un centre de Dja Djédjé venu de l'aile droite que Kana-Biyik tacle dans ses propres filets. (1-0, 2è)
Evian prend alors le dessus et tente de dérouler mais n'arrive pas à trouver la faille (6è, 8è, 15è), ce qui va laisser l'opportunité à Rennes de revenir au score sur sa deuxième occasion notoire : Féret s'incruste dans la surface et se débarrasse de deux défenseurs avant d'enrouler sa frappe qui ne laisse aucune chance à Laquait (1-1, 22è).
La réaction est immédiate : Barbosa tente sa chance et oblige le portier adverse à repousser sur sa transversale (26è).
Dans la foulée, Berigaud décide de nettoyer la lucarne du gardien grâce à une reprise de volée magistrale suite à un dégagement rennais, cependant Costil ne le remercie pas.  (2-1, 34è)
Malgré quelques ratées, Evian rentre aux vestiaires avec un but d'avance.

Une entame de seconde période compliquée qui profite à Rennes

Les locaux peinent à rentrer dans leur match et l'intensité de la rencontre retombe petit à petit. Les Rennais tentent d'inverser la tendance par l'intermédiaire de Féret sur coup de pied arrêté (48è) et Pitroipa (50è). Boye peut égaliser de la tête sur corner suite à une sortie manquée de Bertrand Laquait. (2-2, 69è).
Les Haut-savoyards réagissent et repartent à l'assaut : dix minutes plus tard, Barbosa semble bousculé dans la surface de réparation mais Monsieur Rainville ne siffle pas. S'ensuit alors une récupération haut-savoyarde, Sagbo hérite du cuir sur l'aile droite et délivre un centre à ras de terre pour Ninkovic qui n'a plus qu'à pousser au fond des filets. Le Serbe redonne l'avantage à Evian et inscrit son premier but sous le maillot Rose. (3-2, 79è).
Mais le club alpin ne s'arrête pas là et fait de nouveau trembler les filets : Sagbo, passeur décisif sur le but précédent, place une superbe tête suite à un centre de Mbarki, qui ne laisse aucune chance à Costil (83').

Grâce notamment à une bonne performance collective et des individualités qui ont pu faire la différence, l'ETG réalise ce soir une très bonne opération et monte à la seizième place en attendant le résultat de Sochaux. Les hommes de Pascal Dupraz restent au contact de leurs concurrents directs, ils se mettent également dans de bonnes conditions pour la réception de Paris en quart de finale de Coupe de France et pour le déplacement important dimanche prochain à Nancy.
On ne peut pas en dire autant de Rennes qui n'arrive pas à stopper la spirale négative et va devoir se surpasser en finale de Coupe de la Ligue.

 

crédit photo : etgfc.com