Paris s'en contentera

Le PSG s'impose sur le plus petit des scores et tient sa vengeance suite à sa défaite en Coupe de France 10 jours plus tôt. La rencontre a toutefois été gâchée par du gâchis et de nombreuses expulsions.

Paris s'en contentera
Buteur en Coupe de France et également ce soir, Pastore aura causé beaucoup de tord aux haut-savoyards. (photo : psg.fr)
Evian TG
0 1
Paris Saint Germain
Evian TG: Laquait - Wass, Mongongu, Cambon, Dja Djédjé, Sorlin, Rabiu, Barbosa (Mbarki, 85e), Ninkovic (Bérigaud, 53e), Khlifa, Sagbo (Adnane, 78e).
Paris Saint Germain: Sirigu - Jallet, Thiago Silva, Alex, Maxwell, Matuidi, Verratti, Pastore (Van der Wiel, 88e), Ménez (Beckham, 83e), Ibrahimovic, Lavezzi (Chantôme, 68e).
SCORE: 0-1 : Pastore (50')
ARBITRE: Monsieur Olivier Thual Avertis : DjaDjédjé (20è) et Rabiu (32è) pour Evian TG / Verratti (27è) et Maxwell (45è) pour Paris. Exclus : Khlifa (après match) pour Evian TG / Verratti (81è), Beckham (92è) et Sirigu (après match) pour Paris.
ÈVÉNEMENTS: Match de cloture de la 34ème journée de Ligue 1. Parc des Sports, Annecy.

Durant la première période, les visiteurs exercent un pressing très haut et tentent d'étouffer leurs adversaires. Evian TG court la plupart du temps après le ballon mais se montre solidaire et compacte en défense. L'arrière-garde savoyarde fait un travail appliqué et se montre précise dans ses interventions tandis que l'offensive parisienne est très remuante mais rarement dans le bon timing. (3 hors jeu).
Zlatan Ibrahimovic se montre le plus dangereux mais se heurte à un Laquait vigilant (5', 17') et à une défense impeccable qui va le stopper juste devant le but (31').
Les locaux n'ont qu'une seule maigre occasion à se mettre sous la dent, suite à un bon mouvement collectif, Khlifa obtient le ballon côté gauche et tente une frappe enroulée qui passe légèrement au dessus des cages de Sirigu. (8')

Au retour des vestiaires, le PSG impose le même rythme qu'en première mi-temps et parvient à trouver la faille quelques minutes après la reprise : Après un enchaînement de passes, Jallet hérite du cuir côté gauche et passe le ballon en rerait pour Pastore qui fait trembler les filets. (0-1, 50') A noter que le buteur et le passeur sont les mêmes que lors du match de Coupe de France. L'ETG retombe dans ses travers en encaissant un but peu de temps après le coup d'envoi.

A l'heure de jeu, les Parisiens vont avoir coup sur coup trois occasions pour plier le match mais ne parviennent pas à mettre le ballon au fond des filets : Verratti trouve la barre transversale (62'), seul devant le but, Ibrahimovic reprend le ballon qui passe au dessus (62'). Mais la plus terrible est celle de Lavezzi qui réussit à dribbler Laquait mais parvient à tirer sur Mongongu, revenu en catastrophe. (63').
Khlifa parvient à répondre aux assauts répétés des hommes de la capitale, sa reprise de volée est superbe mais Sirigu parvient à repousser la tentative ! (68')

La fin des ébats est très houleuse puisque Verratti va se faire expulser suite à une contestation auprès de Monsieur Thual et une nouvelle faute commise (81'). A sa sortie, le joueur se fait sévèrement réprimander par Ancelotti. Puis ce sera au tour de David Beckham d'écoper un carton rouge suite à une violente charge sur Adnane (90+2), dans la foulée, l'entraîneur adjoint du Paris Saint-Germain est également renvoyé.
Remotivés par les expulsions, les hommes de Pascal Dupraz vont tenter le tout pour le tout et jeter leurs dernières forces pour arracher le match nul... En vain.
Au coup de sifflet final, les esprits s'échauffent entre les deux camps et Sirigu et Khlifa vont également recevoir un carton rouge chacun.

Au final, malgré cette maigre victoire, Paris se rapproche encore plus de ce titre de champion de France qui semble lui tendre les mains avec 9 points d'avance sur son dauphin, Marseille, à quatre journées de la fin.
Evian TG flirte avec la zone rouge (les hauts-savoyards sont 17èmes à la différence de but avec Sochaux) et devra lutter jusqu'au bout pour se maintenir, notamment la semaine prochaine face à Troyes.
L'exclusion de leur meilleur buteur, Saber Khlifa, en fin de rencontre, risque fort de les handicaper, tandis que le PSG devra recevoir Valenciennes avec un effectif sensiblement réduit.
 
 
crédit photo : psg.fr